Foxy Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Foxy Brown (film).
Foxy Brown
Description de cette image, également commentée ci-après

Foxy Brown en 2008

Informations générales
Nom de naissance Inga Marchand
Naissance (36 ans)
Brooklyn, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeuse, auteur-compositeur, actrice, mannequin
Genre musical Rap East Coast, rap hardcore, ragga, dancehall
Années actives Depuis 1994
Labels Def Jam (1996–2003), Roc-A-Fella (2004–2007), Koch Records (depuis 2007)
Site officiel www.foxy-brown.com

Foxy Brown, de son vrai nom Inga Marchand, née le à Brooklyn, New York[1], est une rappeuse américaine d'origine asiatique et trinidadienne. Elle est connue pour sa carrière solo autant que pour ses nombreuses collaborations, mais également grâce à son évolution au sein du groupe musical The Firm avec pour associés Nas et AZ.

Carrière[modifier | modifier le code]

Nom de scène[modifier | modifier le code]

Son pseudonyme fait référence à un film de 1973 emblématique du cinéma de blaxploitation, Foxy Brown. Dans ce film, le rôle-titre est incarné par Pam Grier. Le personnage est une femme au fort caractère qui veut venger la mort de son grand-père éboueur, tué par un gangster. Le film a très fortement influencé des réalisateurs tels que Quentin Tarantino. Ce dernier adaptera d'ailleurs pour Pam Grier le rôle principal de son film Jackie Brown.

1995–1996 : la période Ill Na Na[modifier | modifier le code]

Alors qu'elle n'est qu'une adolescente, Foxy Brown gagne un concours de talents à Brooklyn. C'est alors qu'elle est remarquée par l'équipe de production Trackmasters, qui travaille sur l'album Mr. Smith de LL Cool J, et qui décide de la faire rapper sur le titre I Shot Ya. Le single devient un tube et permet à Foxy Brown de travailler avec Total, Toni Braxton et Case, ainsi que d'intégrer le collectif The Firm créé par Nas et qui inclut également AZ et Cormega)[2].

Avant même d'avoir sorti un seul album, Foxy Brown apparaît en featuring sur plusieurs singles certifiés disques de platine, dont le remix de No One Else du groupe Total, Ain't No Nigga de Jay-Z, le remix de You're Makin' Me High de Toni Braxton ou encore Touch Me, Tease Me de Case et Mary J. Blige. Suite à ces succès, des majors surenchérissent pour signer Foxy Brown et finalement elle choisit le label Def Jam début 1996.

En 1996, Brown sort son premier album, Ill Na Na, produit par Trackmasters, et sur lequel on trouve des participations de Blackstreet, Method Man et Kid Capri. L'album se hisse à la septième place du Billboard 200[3]. En dépit d'un accueil globalement positif, Ill Na Na est durement critiqué pour ces textes crus, d'autant que la rappeuse n'avait que seize ans au moment de l'enregistrement. De l'album, certifié disque de platine[4], seront extraits deux singles.

Lil' Kim, sa jeune et exubérante compatriote, native de Brooklyn comme elle, apparaît sur la scène musicale au même moment, et deviendra, grâce aux médias, sa plus grande rivale alors qu'elles étaient amies et voisines du temps de leur jeunesse.

1997–1998 : The Firm[modifier | modifier le code]

Le collectif The Firm, dont fit partie Foxy Brown, ne fut jamais une entité à part entière mais plutôt une parenthèse dans la carrière de ses participants. En plus de Foxy Brown, le groupe comptait Nas, AZ et Nature – mais n'était rien de plus que le « jouet » de ses producteurs : Nas « Escobar » (comme il se prénomme à l'époque), Steve « Commissioner » Stoute, Dr. Dre et Trackmasters.

The Firm apparaît sur Affirmative Action, un des singles extrait du second album de Nas, It Was Written. Foxy Brown, AZ et Cormega se joignent à Nas – chacun un couplet – et Affirmative Action devient immédiatement un énorme tube, partout dans le monde. L’album de The Firm, Nas, Foxy Brown, AZ & Nature Present The Firm: The Album, se vendra peu malgré les 218 000 exemplaires vendus la première semaine. Après être entré numéro 1 au Billboard 200, l'album quitte assez rapidement les charts.

Foxy Brown sort ensuite un single, Big Bad Mama, avec Dru Hill, issu d'une compilation de Def Jam intitulée How to Be a Player. Il s'agit d'un tube mineur qui incite Brown à réaliser un deuxième album solo.

1999–2000 : Chyna Doll[modifier | modifier le code]

En 1999, Foxy Brown réalise son second album, Chyna Doll, qui entre dans l'histoire en devenant le premier album d'une rappeuse à être classé directement à la première place du Billboard 200, avant même que le premier single, Hot Spot, déferle sur les États-Unis[5]. Chyna Doll est certifié disque de platine par la RIAA, avec plus d’un million d'exemplaires vendus[6].

À la fin de l'année, Foxy Brown devient l'égérie de Calvin Klein. Fin 1999, Brown et son fiancé Kurupt mettent un terme à leur vie commune de cinq années.

Durant l'année 2000, beaucoup de ses amis de l'industrie du disque, au nom desquels Jay-Z ou Nas commencent à se faire du souci. Brown souffre de dépression et se fait soigner en clinique pour addiction aux médicaments et aux anti-dépresseurs. Cette même année, Brown apparaît en couverture du numéro du mois d'août du magazine Essence. Dans l'article qui lui est consacré et qui intitulé Dignity or Dollars, Brown parle de son image, qu'elle essaie de soigner, apparaissant plus habillée que jamais, et tentant de se départir de cette réputation de « bad girl » qui lui colle à la peau, notamment après sa une de Vibe où elle était photographiée en bikini argenté, la main entre les cuisses.

2001–2003 : Broken Silence[modifier | modifier le code]

En 2001, Brown sort son troisième album, Broken Silence, qui est acclamé par la critique. Le premier single, BK Anthem, est bien plus underground que tout ce qu'elle a produit auparavant. Elle donne la part belle au quartier de son enfance, Brooklyn, et à quelques rappeurs notoires comme The Notorious B.I.G. et Jay-Z. Avec un son très urbain et délibérément « sale », l'album donne l'impression d'avoir été réalisé sur du matériel amateur. Le second single de l'album, Oh Yeah, sur lequel apparaît le chanteur jamaïcain Spragga Benz, marque les débuts de Foxy Brown dans le reggae et le dancehall. Def Jam, le label de Brown, ne lui offre pas la même promotion que pour ses deux albums précédents, malgré des critiques unanimes pour dire que Broken Silence était le travail le plus personnel et le plus abouti de la rappeuse. L'album se vend mal, atteignant tout même 800 000 copies, sans publicité.

En 2002, Brown reçoit sa première nomination aux Grammy Awards dans la catégorie « meilleure performance solo d'une artiste féminine de rap[7] » pour son tube Na Na Be Like issu de l'album Broken Silence.

En 2003, Brown fait une apparition sur un single de DJ Kay Slay intitulé Too Much for Me. En avril, elle apparaît dans l'émission The Wendy Williams Show et révèle la nature de ses relations avec le président de Def Jam de l'époque, Lyor Cohen, et P. Diddy[8]. Brown les accuse tous les deux d'avoir illégalement vendu ses enregistrements originaux. Elle annonce aussi que Cohen refuse de publier son quatrième album, Ill Na Na 2: The Fever, parce qu'elle ne veut pas modifier son contrat. Brown révèle en pleurs que ses ennuis de santé sont le résultat des problèmes qu'elle rencontre avec Def Jam. Moins de 24 heures après l'interview, Ill Na Na 2: The Fever est mystérieusement disponible en libre accès et en téléchargement sur le net. Quelques mois plus tard, Brown fait la couverture du magazine de hip-hop XXL et réitère son désir de quitter Def Jam, chose faite fin 2003 puisqu'elle est licenciée par le label.

2004–2005 : Black Roses[modifier | modifier le code]

En 2004, Brown renoue avec son ami d'enfance Jay-Z, devenu président de Def Jam, qui lui offre un contrat via son label Roc-A-Fella Records. Durant l'année, Brown rejoint Jay-Z et d'autres stars du hip-hop durant le Jay-Z and Friends tour. Brown commence aussi à enregistrer son quatrième album solo, Black Roses.

Le , son avocat, Joseph Tacopina, explique que Foxy Brown a perdu toute capacité auditive et qu'il ne peut plus se faire entendre d'elle. Brown explique aux reporters le 15 décembre qu'on lui a diagnostiqué une surdité soudaine en mars lors de l'enregistrement de son album. Après plusieurs interventions chirurgicales, la rappeuse retrouve ses facultés auditives[9]. Elle termine les derniers enregistrements de Black Roses, dont la sortie est indéfiniment reportée.

2007–2008 : Brooklyn's Don Diva[modifier | modifier le code]

En , Foxy Brown passe sous le label Koch Records. Le , elle publie une mixtape intitulée Brooklyn's Don Diva.

Démêlés judiciaires[modifier | modifier le code]

Foxy Brown a régulièrement eu des démêlés avec la justice.

Le , Brown a un accident avec sa Range Rover à Brooklyn : ses blessures sont superficielles mais la police l'arrête car son permis de conduire était suspendu suite à diverses contraventions[10].

Le , la rappeuse agresse deux employées d'un salon de beauté à Chelsea, lors d'une dispute pour une facture de 20 dollars qu'elle aurait refusé de régler. En , Brown plaide non coupable des faits qui lui sont reprochés[11] et est condamnée à une période de trois ans de probation[12].

En , la rappeuse Jacki-O prétend avoir eu une violente altercation avec Foxy Brown dans un studio d'enregistrement à Miami[13]. Elle explique que Brown l'a harcelée et que le ton est vite monté. S'en est suivie une bagarre aux poings. Si Foxy Brown a admis les incidents verbaux, elle nie tout acte de violence physique. Brown explique que Jacki a été irrespectueuse et a exagéré volontairement les faits pour se faire un peu de publicité pour ses projets futurs.

Le , Foxy Brown est condamnée à un an de prison pour violation de sa période de probation[14]. Le , elle est libérée de la prison de Rikers Island[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Mixtape[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Billboard Hot 100 Hot R&B/Hip-Hop Songs Hot Rap Tracks UK Singles Chart Album
1996 Get Me Home 76 88 - 55 Ill Na Na
1997 I'll Be 99 67 34 52 Ill Na Na
1997 Big Bad Mama 53 19 54 12 Def Jam's How to Be a Player Soundtrack
1999 Hot Spot 91 22 23 31 Chyna Doll
1999 I Can't - 61 45 - Chyna Doll
2001 B.K. Anthem - 82 22 - Broken Silence
2001 Candy - 48 10 48 Broken Silence
2001 Oh Yeah - 63 - - Broken Silence
2003 I Need a Man - 62 - - Ill Na Na 2: The Fever
2005 Come Fly with Me - 45 - - Black Roses
2005 Art of War - - - - Black Roses

Featurings[modifier | modifier le code]

  • 1995 : I Shot Ya (Remix) (Mr. Smith)
  • 1995 : Hooked on You (Remix) (Silk - Hooked On You Remixes)
  • 1996 : One for the Money (Remix) (Horace Brown - One for the Money Remixes)
  • 1996 : Touch Me, Tease Me (Case)
  • 1996 : Affirmative Action et Watch Them Niggas (It Was Written)
  • 1996 : You're Makin' Me High (Remix) (Secrets)
  • 1996 : Ain't No Nigga (Reasonable Doubt)
  • 1996 : Release Some Tension (Release Some Tension)
  • 1997 : The Party Don't Stop (Unlady Like)
  • 1997 : Sunshine (In My Lifetime, Vol 1.)
  • 1997 : Love Is All We Need/All We Need Is Love (Remix) (Share My World)
  • 1997 : Holy Matrimony (Letter to The Firm); ( Jackie Brown (film)
  • 1997 : Friend (No Way Out)
  • 1998 : I Gotta Know (Cheers 2 U)
  • 1998 : Trial Of The Century (Pieces Of A Man)
  • 1998 : Dollar Bill (R.)
  • 1998 : Paper Chase (Vol 2. Hard Knock Life)
  • 2000 : Thong Song (Remix) (Nutty Professor 2 :The Klumps)
  • 2000 : What's Your Fantasy (Remix) (Back For the First Time)
  • 2000 : More (Wow...The Story)
  • 2001 : Blow My Whistle (Rush Hour 2)
  • 2001 : Picture This (The Benzino Project)
  • 2002 : Tell Me What You Want (Previously Unreleased)
  • 2002 : Dope Boyz (Remix) (I'm Serious)
  • 2002 : Affirmative Action (Remix) (From Illmatic to Stillmatic : The Remixes EP)
  • 2002 : Nothing (Remix) (God's Favorite)
  • 2003 : If It Ain't One Thing (Dance With My Father)
  • 2003 : Whatcha Gonna Do (Bringing Down The House Soundtrack)
  • 2003 : Too Much for Me (The Streetsweeper Vol 1)
  • 2003 : Talkin' to Me (Amerie - Talkin' to Me Remixes)
  • 2004 : Does He Love Me (Keshia Chante)
  • 2004 : Got It Locked (Pitch Black Law)
  • 2004 : Pretty Girl Bullshit (Hurt No More et Bad Boys 2)
  • 2004 : More or Less (Godfather Buried Alive)
  • 2004 : The Gang (Godfather Buried Alive)
  • 2004 : Hatian Mafia (Welcome to Haiti : Creole 101)
  • 2004 : Stop (Unfinished Business)
  • 2005 : You Already Know (Remix) (Pleasure & Pain)
  • 2006 : Hmm Hmm (Remix) (Undisputed)
  • 2007 : When The Lights Go Out (Feat. Kira)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Date de naissance de Foxy Brown selon rapport de police », aolcdn.com (consulté le 9 novembre 2007)
  2. (en) « Foxy Brown Biography », AllMusic (consulté le 9 novembre 2007)
  3. (en) « Foxy Brown Ill Na Na Awards », AllMusic (consulté le 9 novembre 2007)
  4. (en) « Foxy Brown Ill Na Na », RIAA (consulté le 17 mai 2015)
  5. (en) « Foxy Brown Chyna Doll », AllMusic (consulté le 9 novembre 2007)
  6. (en) « Foxy Brown Chyna Doll », RIAA (consulté le 17 mai 2015)
  7. (en) « 45th Grammy Awards », Rock on the Net (consulté le 17 mai 2015)
  8. (en) « Daily Hip-Hop News: Foxy Brown Breaks Down on Wendy Williams Show », SOHH (consulté le 17 mai 2015)
  9. (en) « Foxy Brown », AllHipHop (consulté le 9 novembre 2007)
  10. (en) « Hell on wheels », New York Daily News (consulté le 17 mai 2015)
  11. (en) « Foxy Brown Pleads Not Guilty To Nail-Salon Assault », MTV (consulté le 17 mai 2015)
  12. (en) « US rapper Brown put on probation », BBC News (consulté le 17 mai 2015)
  13. (en) « Foxy Brown And Jacki-O Duke It Out At Miami Studio », MTV (consulté le 17 mai 2015)
  14. (en) « Foxy Brown sentenced to one year in jail », Today (consulté le 17 mai 2015)
  15. (en) « Foxy Brown's Emotional Release from Prison », People (consulté le 17 mai 2015)