Fourges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fourges
Le moulin de Fourges
Le moulin de Fourges
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Canton Les Andelys
Intercommunalité Seine Normandie Agglomération
Code postal 27630
Code commune 27262
Démographie
Gentilé Fourgien
Population 798 hab. (2013)
Densité 103 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 19″ nord, 1° 38′ 28″ est
Altitude Min. 20 m
Max. 142 m
Superficie 7,72 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Vexin-sur-Epte
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 15.svg
Fourges

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 15.svg
Fourges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Fourges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Fourges

Fourges est une ancienne commune française, située dans le département de l'Eure en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Vexin-sur-Epte[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

À 5 minutes du Val-d'Oise et des Yvelines, la commune est limitrophe du Val-d'Oise par la rivière Epte qui se jette dans la Seine à 15 km de là.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La précédente commune de Bosc-Roger est rattachée depuis 1842 à Fourges.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2014 Denis Régnier[2]    
2014 en cours René Duntz SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 798 habitants, en diminution de -2,21 % par rapport à 2008 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
300 356 398 366 410 401 402 524 507
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
480 457 447 437 419 383 402 381 354
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
366 372 375 305 327 274 264 319 281
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2013
312 321 419 453 685 772 810 800 798
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre de Fourges.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Site classé[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Un nommé Bourg-Roger (1648-1699) s'installe dans ce qui est maintenant le hameau de Bosc-Roger
  • Camille Hilaire (1916-2004), peintre, séjourna à Bosc-Roger jusqu'à sa mort le 7 juin 2004.
  • 30 juin 1996 : Hillary Clinton vient déjeuner au Moulin.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Activités culturelles[modifier | modifier le code]

Peinture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs de l'Eure, voir page 23 » (consulté le 27 octobre 2015)
  2. « Maire de Fourges, Denis Régnier est décédé » (consulté le 23 mai 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  7. « Moulin », notice no IA00017213, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. Notice no PA00099422, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. « Description de l'église Saint-Pierre de Fourges », sur sauvegardeartfrancais.fr (consulté le 17 juillet 2016).
  10. « Chapelle Saint-Germain », notice no IA00017210, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. « Église Saint-Nicolas », notice no IA00017211, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Le moulin de Fourges » [PDF], sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 20 juillet 2017).
  13. « La vallée de l'Epte à Authevernes, Berthenonville, Bus-Saint-Rémy, Château-sur-Epte, Dampmesnil, Fourges, Gasny » [PDF], sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 26 juillet 2017).
  14. [http://www.ledemocratevernonnais.fr/2016/06/23/concours-de-peinture-l-art-difficile-du-portrait/ Concours de peinture : l'art difficile du portrait.
  15. Normandie Impressionniste - présentation du Concours international de peinture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :