Foucherolles (Loiret)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foucherolles.
Foucherolles
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loiret
Arrondissement Montargis
Canton Courtenay
Maire
Mandat
Patrick Orth
2014-2020
Code postal 45320
Code commune 45149
Démographie
Gentilé Foucherollais[1]
Population
municipale
307 hab. (2012)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 05′ 39″ N 3° 00′ 47″ E / 48.0941666667, 3.0130555555648° 05′ 39″ Nord 3° 00′ 47″ Est / 48.0941666667, 3.01305555556
Altitude Min. 142 m – Max. 164 m
Superficie 9,80 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loiret

Voir sur la carte administrative du Loiret
City locator 14.svg
Foucherolles

Géolocalisation sur la carte : Loiret

Voir sur la carte topographique du Loiret
City locator 14.svg
Foucherolles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Foucherolles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Foucherolles

Foucherolles est une commune française, située dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carte de la commune de Foucherolles (Loiret) et des communes limitrophes

La commune de Foucherolles se trouve dans le quadrant nord-est du département du Loiret, dans la région agricole du Gâtinais pauvre[2]. À vol d'oiseau, elle se situe à 85,1 km d'Orléans[3], préfecture du département, à 22,6 km de Montargis[4], sous-préfecture, et à 6,7 km de Courtenay, ancien chef-lieu du canton dont dépendait la commune avant mars 2015. La commune fait partie du bassin de vie de Courtenay[5].

Les communes les plus proches sont : Ervauville (2,5 km), Domats (4,4 km, dans l'Yonne), Saint-Hilaire-les-Andrésis (4,5 km), Bazoches-sur-le-Betz (4,9 km), Mérinville (5,7 km), Savigny-sur-Clairis (6 km, dans l'Yonne), Chantecoq (6,2 km), Rebréchien (6,4 km), Courtenay (6,7 km) et La Belliole (7,4 km)[6].

Rose des vents Bazoches-sur-le-Betz Domats Domats Rose des vents
Ervauville N Saint-Hilaire-les-Andrésis
O    FOUCHEROLLES    E
S
Ervauville Saint-Hilaire-les-Andrésis Saint-Hilaire-les-Andrésis

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2004 2014 Michel Diverger    
2014 En cours Patrick Orth    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 307 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1846 1851 1856
100 130 118 125 130 132 136 115 133
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
129 138 135 141 123 142 120 114 105
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
93 84 103 113 79 73 68 57 47
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 -
45 54 74 90 169 258 271 307 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2004[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Zones nationales d'intérêt écologique, faunistique et floristique[modifier | modifier le code]

L’inventaire des zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) a pour objectif de réaliser une couverture des zones les plus intéressantes au plan écologique, essentiellement dans la perspective d’améliorer la connaissance du patrimoine naturel national et de fournir aux différents décideurs un outil d’aide à la prise en compte de l’environnement dans l’aménagement du territoire. Le territoire communal de Foucherolles comprend deux ZNIEFF[10].

La ZNIEFF, de deuxième génération et de type 2[Note 3], dénommée Étangs prairies et forêts du Gâtinais nord oriental, d'une superficie de 5 060 hectares, s'étend sur 17 communes, dont neuf dans le Loiret (Bazoches-sur-le-Betz, Courtenay, Ervauville, Foucherolles, Mérinville, Pers-en-Gâtinais, Rozoy-le-Vieil, Saint-Hilaire-les-Andrésis, La Selle-sur-le-Bied) et huit dans l'Yonne (La Belliole, Courtoin, Domats, Égriselles-le-Bocage, Montacher-Villegardin, Savigny-sur-Clairis, Vernoy et Villeneuve-la-Dondagre). Foucherolles est située sur la frange nord-ouest de la ZNIEFF correspondant à une petite partie est de la commune[11]. Son altitude varie entre 130 et 190 m[12]. La ZNIEFF vise en priorité les habitats d'eaux douces stagnantes. On y trouve prairies humides, mégaphorbiaies, tourbières et marais, entrecoupés de bocages et de boisements. Les activités humaines présentes dans cette superficie sont majoritairement l'agriculture et la sylviculture, avec de l'élevage. La pêche et la chasse y sont pratiquées, et d'autres activités de tourisme et loisirs. L'habitat, composé surtout de fermes isolées, est très dispersé[13].

La ZNIEFF, de deuxième génération et de type 1[Note 4], dénommée Étang de parc Thierry, d'une superficie de 6,75 hectares, est située exclusivement sur le territoire de la commune de Foucherolles[14], à une altitude de 154 m[15]. L'étang de Parc Thierry, situé entre l'autoroute A6 et le lotissement du Bois de la Cloche, est entouré d'une bordure boisée au nord et à l'est et de prairies humides sur les autres côtés. Cet étang était déjà décrit dans l'inventaire ZNIEFF première génération pour son intérêt ornithologique. Outre cet intérêt pour les oiseaux, il faut désormais prendre en compte son intérêt floristique, puisque quatre espèces végétales déterminantes ont été observées sur les rives exondées (communautés à Eleocharis en particulier). Parmi ces quatre espèces (observées depuis 2002), trois avaient déjà été observées par Pierre Chouard en 1974[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.
  3. Les ZNIEFF de type 2 sont de grands ensembles naturels riches, ou peu modifiés, qui offrent des potentialités biologiques importantes.
  4. Les ZNIEFF de type 1 sont des secteurs d’une superficie en général limitée caractérisée par la présence d’espèces, d’association d’espèces ou de milieux rares, remarquables, ou caractéristiques du milieu du patrimoine naturel régional ou national.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Gentilés des communes du Loiret », sur www.habitants.fr (consulté le 9 mars 2010)
  2. « Zonage en petites régions agricoles », sur http://agreste.agriculture.gouv.fr/ (consulté le 25 juillet 2015)
  3. « Orthodromie entre "Foucherolles" et "Orléans », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 25 juillet 2015).
  4. « Orthodromie entre "Foucherolles" et "Montargis" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 25 juillet 2015).
  5. « Fiche communale », sur http://www.insee.fr/ (consulté le 25 juillet 2015).
  6. « Villes les plus proches de Foucherolles », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 25 juillet 2015).
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2012.
  9. Fiche FR2612008 - Étang de Galetas sur le réseau Natura 2000
  10. « Liste des ZNIEFF de la commune de Foucherolles », sur le site de l'Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 3 août 2015).
  11. « Découpage communal de la ZNIEFF 260014912 - Étangs prairies et forêts du Gâtinais nord oriental », sur le site des zonages du domaine de la Biodiversité, publié par la DREAL Centre. (consulté le 3 août 2015).
  12. « ZNIEFF 260014912 - Étangs prairies et forêts du Gâtinais nord oriental - fiche de synthèse », sur le site de l'Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 3 août 2015).
  13. « ZNIEFF 260014912 - Étangs prairies et forêts du Gâtinais nord oriental - fiche descriptive. », sur le site de l'Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 3 août 2015).
  14. « Découpage communal de la ZNIEFF 240008624 - Étang de parc Thierry », sur le site des zonages du domaine de la Biodiversité, publié par la DREAL Centre. (consulté le 3 août 2015).
  15. « ZNIEFF 240008624 - Étang de parc Thierry - fiche de synthèse », sur le site de l'Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 3 août 2015).
  16. « ZNIEFF 240008624 - Étang de parc Thierry - fiche descriptive. », sur le site de l'Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 3 août 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :