Fouad II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fouad II d'Égypte)
Aller à : navigation, rechercher
Fouad II
فؤاد الثاني
Image illustrative de l'article Fouad II
Titre
Prétendant au trône d'Égypte
En fonction depuis le
(62 ans 11 mois et 11 jours)
Prédécesseur Lui-même (roi d'Égypte)
Roi d'Égypte et du Soudan

(10 mois et 23 jours)
Régent Prince Mohammed Abdel Moneim
Premier ministre Ali Mahir Pacha
Mohammed Naguib
Prédécesseur Farouk
Successeur Mohammed Naguib
(président de la République)
Prince héritier d'Égypte

(6 mois et 10 jours)
Monarque Farouk Ier
Prédécesseur Farouk, prince du Saïd
Successeur Mohamed Ali, prince du Saïd
Biographie
Hymne royal Salam Affandina
Dynastie Mehmet Ali
Nom de naissance Ahmed Fouad Farouk
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Le Caire (Égypte)
Nationalité égyptienne (depuis 1952)
monégasque (depuis 1959)
Père Farouk
Mère Narriman Sadek
Conjoint Dominique-France Picard
(Princesse Fadila d'Égypte) (1976-1996)
Enfants Prince Mohamed Ali Fouad,
« prince du Saïd »
Princesse Faouzia Latifa Fouad
Prince Fakhr Eddin Fouad
Héritier Prince Mohamed Ali, « prince du Saïd »

Fouad II
Monarques d'Égypte

Fouad II, né le , a été le dernier roi d'Égypte, de 1952 à 1953.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il accède au trône le , après l’abdication de son père le roi Farouk ; ce dernier pensait que son abdication apaiserait les forces républicaines et sauverait le trône, mais ce calcul ne marcha pas.

Il règne moins d’une année, jusqu’au 18 juin 1953, sous la régence du prince Mohammed Abdel Moneim (en), époux de Fatma Neslişah (en) petite-fille du dernier sultan ottoman Mehmed VI. Après cette date, la monarchie est abolie et la République arabe d'Égypte proclamée.

Après son éviction, il part vivre en France puis s’installe en Suisse près de Genève[1].

En octobre 2013, il apporte son soutien à la candidature d'Abdel Fattah al-Sissi à la présidence de l'Égypte[2].

Famille[modifier | modifier le code]

Le , en présence du prince Rainier III et de la princesse Grace, il épouse au Palais princier de Monaco la Française d'origine juive Dominique-France Picard, fille de Robert Loeb et Paule Picard, qui devient la reine Fadila d’Égypte après sa conversion au sunnisme. De ce mariage, terminé par un divorce en 1996, sont nés trois enfants :

  • le prince héritier Mohamed Ali, « prince du Saïd » (5 février 1979) ; il épouse en août 2013 la princesse Noal Zaher d'Afghanistan (1980), petite-fille du roi Mohammad Zaher Shah d'Afghanistan.
  • la princesse Faouzia Latifa (12 février 1982) ;
  • le prince Fakhr Eddin (25 août 1987).
Flag of Egypt (1922–1958).svg Famille royale d'Égypte
Coats of arms of the Kingdom of Egypt and Sudan.png

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Figaro.fr, 20 mars 2011
  2. http://www.illustre.ch/illustre/article/fouad ii-«je-suis-le-dernier-roi-d’egypte»

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]