Forward Intelligence Team

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un Forward Intelligence Team à l'extérieur de l'ambassade des États-Unis à Londres.
Un FIT et des manifestants en 2007 lors d'une manifestation en faveur du climat à Heathrow. Le photographe est membre du FIT.

Un Forward Intelligence Team (FIT, que l'on peut traduire en français par « Unité de renseignement avancé ») est une unité composée d'au moins un policier qui est déployée par l'une des forces policières du Royaume-Uni dans le but d'amasser des renseignements pouvant servir aux activités policières sur le terrain[1] . Dans certaines circonstances, les unités peuvent s'opposer aux activistes et intervenir dans le cas de comportements antisociaux. Les unités ont recours aux caméras, caméscopes et enregistreurs audio pour mener une surveillance manifeste du public. Chacune des informations recueillies est ajoutée à la base de données Crimint (en).

Les premiers FIT sont apparus au début des années 1990[2] en tant qu'unités du Metropolitan Police Force chargées du maintien de l'ordre public. Ils ont dans un premier temps suivis des partisans du football, des saboteurs de chasses aux animaux et des manifestants politiques (au moins depuis 1996)[3], ayant recours aux caméras, caméscopes et enregistreurs audio pour mener une surveillance manifeste du public[4]. Les policiers portent des uniformes et sont très visibles. Leur uniforme est parfois différent des policiers réguliers. Des photographes civils sont parfois embauchés pour faire partie de FIT[5]. Selon Scotland Yard, leur but est d'enregistrer suffisamment d'informations pour pouvoir intervenir efficacement a posteriori si des problèmes surgissent pendant les manifestations[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Forward Intelligence Team » (voir la liste des auteurs).

  1. [PDF] (en) chapter 3 : Responding to disorder, Home Office, 7 avril 1999 (identifiant du site The National Archives : HO/421/2/P2/HMIC/DISORD3.PDF)
  2. (en) Claire Provost, « Is this what a police state looks like? », New Statesman,‎ 3 mai 2008 (lire en ligne)
  3. (en) George Monbiot, « Defective Inspectors », The Guardian,‎ 29 août 1996 (lire en ligne)
    Une copie archivée de l'article se trouve à [1].
  4. (en) Essex Police, « FIT Policing is Here to Stay », The Law,‎ 25 mai 2006 (consulté le 6 septembre 2006)
    Une copie archivée de l'article se trouve à [2].
  5. (en) Matt Salusbury, « London Lives: The police paparazzi », The Independent on Sunday,‎ 19 octobre 2003 (lire en ligne)
  6. (en) Mark Blunden, « Protesters' rights were violated by Met surveillance », London Evening Standard,‎ 28 juillet 2010 (lire en ligne)
    Une copie archivée de l'article se trouve à [3].