Fortrose (Nouvelle-Zélande)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fortrose
Fortrose (Nouvelle-Zélande)
Carte des Catlins montrant la position de Fortrose.
Administration
Pays Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Île Île du Sud
Région Southland
Autorité territoriale district de Southland
Géographie
Coordonnées 46° 20′ sud, 168° 29′ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
Fortrose
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande
Voir sur la carte topographique de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
Fortrose

Fortrose est une localité de la côte la plus au Sud de l’Île du Sud de la Nouvelle-Zélande dans la région du Southland[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Elle est située sur le bord de la baie de Toetoes (en) à l’embouchure du fleuve Mataura, et forme l’extrémité ouest de la côte des Catlins.

Les villages alentours comprennent ‘Otara’ au Sud-est, Pukewao et Tokanui vers le nord-est, et Titiroa et Waimahaka vers le nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

De à , les chasseurs de baleines vivaient dans une station installée dans le secteur de Fortrose et ce fut la première ébauche pour une ville légèrement plus à l’ouest que la localisation actuelle de Fortrose, tirant son nom de 'Russelltown'.

Au milieu du 19e siècle, Fortrose acquit son nom actuel d’un conducteur de bétail écossais, en souvenir de la ville de Fortrose en Ecosse,

Sa localisation à l’embouchure du fleuve Mataura a impliqué son développement comme un port pour le service des besoins de la région, et en , une longue jetée de 200 pieds, qui fût construite à cet endroit.

Toutefois l’économie de Fortrose déclina après l’ouverture de la embranchement de Tokanui (en) du chemin de fer, qui fut positionné vers la ville de mesure ou le chemin de fer fournissait des possibilités de transport plus rapide pour le fret vers la cité d’Invercargill [2].

Un certain nombre de résidents de Fortrose partirent se battre au cours de la Première Guerre mondiale et de la Deuxième Guerre mondiale, six hommes furent tués dans la première et deux soldats lors de la dernière guerre.

Autours de l’obélisque, qui siège dans Fortrose en mémoire de ceux, qui sont décédés et qui fut inaugurée en en honneur des victimes de la Première Guerre mondiale, auxquels ont été ajoutés plus tard les noms des victimes de la Deuxième Guerre mondiale[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle des marchandises telles que du grain, des troncs et de la laine constituaient une part importante de l’économie locale [2].

Après le déclin du début du XXe siècle, la ville revit maintenant comme la ‘Porte d’entrée’ de la région des the Catlins'.[citation nécessaire]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Liste des villes de Nouvelle-Zélande

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Land Information New Zealand, « détail emplacement: Fortrose », sur New Zealand Gazetteer (consulté le 15 novembre 2007)
  2. a et b Catlins Promotions Association, "History - Fortrose", consulté le 15 novembre 2007
  3. Jock Phillips and Chris Maclean, "Fortrose War Memorial", New Zealand History Online, consulté le 16 novembre 2007


Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :