Fort des Basses Perches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort des Basses Perches
Image illustrative de l'article Fort des Basses Perches
Description
Type d'ouvrage Fort à cavaliers
Dates de construction 1874 à 1877
Ceinture fortifiée Place fortifiée de Belfort
Utilisation
Utilisation actuelle En restauration
Propriété actuelle Commune de Danjoutin depuis 1999
Garnison
Armement de rempart
Armement de flanquement
Organe cuirassé
Modernisation béton spécial
Programme 1900
Dates de restructuration
Tourelles
Casemate de Bourges
Observatoire
Garnison
Programme complémentaire 1908
Coordonnées 47° 37′ 34″ nord, 6° 52′ 07″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fort des Basses Perches

Le Fort des Basses Perches, de son vrai nom fort Valmy (François-Christophe Kellermann, duc de Valmy, maréchal, 1735-1820), a été construit entre 1874 et 1877[1]. C'est un ouvrage faisant partie des fortifications de l'Est de la France du type Séré de Rivières. Il fait partie intégrante de la place forte de Belfort. Il est situé sur les communes de Danjoutin et de Belfort dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté.

Description[modifier | modifier le code]

Ce fort a la particularité d'être équipé, dès sa construction, de coffres de contrescarpe en lieu et place des caponnières, alors qu'à cette époque, les caponnières furent utilisées massivement.

À partir de 1893, ce fort fut relié à un certain nombre d'autres forts autour de Belfort grâce à un chemin de fer stratégique.

Plan du fort.
Accès au coffre de contrescarpe Sud-Ouest.
Dans le coffre de contrescarpe Sud-Ouest.
Dans le coffre de contrescarpe Sud-Ouest.
Dans le coffre de contrescarpe Sud-Ouest.
Dans une des chambrées du casernement principal.
Couloir au milieu des chambrées.
À l'arrière des chambrées.
Un des deux magasins à poudre.
Panorama vu du fort.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]