Fort de l'Éguillette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fort de l'Éguillette

Fait partie de Fortifications de Toulon
Type d’ouvrage Fort
Coordonnées 43° 06′ 01″ nord, 5° 54′ 36″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Fort de l'Éguillette
Géolocalisation sur la carte : Var
(Voir situation sur carte : Var)
Fort de l'Éguillette
Géolocalisation sur la carte : Toulon
(Voir situation sur carte : Toulon)
Fort de l'Éguillette

Le fort de l'Éguillette est un ouvrage militaire situé sur la commune de La Seyne-sur-Mer (Var, France) sur la corniche Bonaparte.

Il fait partie d'une ensemble de fortifications édifiées pour protéger la rade de Toulon. Il fut construit entre 1674 et 1685, protégeant la rade de l'intrusion de navires ennemis mais également le rivage seynois. Le fort présente contrairement aux formes rondes de la tour Royale ou au fort de Balaguier, une architecture carrée avec une tour et deux ailes obliques constituées à l'origine de parapet et embrasures à ciel ouvert équipés de 22 canons. Batterie basse, elle permettait un tir rasant destiné à toucher les coques en bois des navires de l'époque. Un four a boulets est mentionné en 1775. Au milieu du XIXe siècle, la batterie de gauche est casematée pour faire face aux progrès de l'artillerie, celle de droite qui risquait de faire feu sur l'arsenal si le fort était pris est remblayée.

Le fort fut déclassé le puis servi de casernement à des troupes d'infanterie de Marine. Il fut cédé à la Marine nationale le qui s'en servit pour abriter des ateliers et des magasins de défenses sous-marines. En 1997, fut lancé une grande opération de restauration et le fort, toujours propriété de la marine, sert aujourd'hui pour des expositions et des manifestations culturelles.

Le nom de l'Éguillette semble venir du mot provençal ayguade qui désigne un point d'eau douce qui servait au ravitaillement des navires.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]