Fort de La Présentation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort de La Présentation
(Fort-de-la-Galette)
Fort de La Présentation.jpg
Présentation
Destination initiale
Fort militaire
Construction
XVIIIe siècle
Propriétaire
État
Statut patrimonial
inscrit Monument Historique par arrêté du
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées

Fort de La Présentation, également connu sous le nom de Fort-de-la-Galette fut un fort français construit au XVIIIesiècle en Nouvelle-France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès la fin du XVIIIe siècle, au lieu dit La Galette, une anse située en amont de Montréal, sur le fleuve Saint-Laurent, fut établit un premier fortin afin de faciliter et sécuriser la navigation sur le Saint-Laurent en direction des chutes du Niagara. Cette première casemate fut appelé Fort-de-la-Galette[1].

En 1749, un prêtre sulpicien, François Picquet, édifia une mission religieuse à la confluence de la rivière Oswegatchie et du fleuve Saint-Laurent près de ce poste militaire canadien. Cette mission, appelée Mission de La Présentation, fut fortifiée et devint le Fort de La Présentation, connu également sous le nom de Fort-de-la-Galette.

En 1755, le capitaine Claude-Nicolas de Lorimier de La Rivière est nommé commandant du fort de La Présentation. De nombreux amérindiens de la nation Iroquois, fidèles à la France, se réfugièrent dans ce fort, lors de la guerre de Sept Ans.

En 1759, face à l'intensité des combats et à la menace anglaise, le fort de La Présentation fut abandonné au profit du Fort Lévis.

En 1760, les forces britanniques prirent le fort et le renommèrent Fort Oswegatchie.

Après la Guerre d'Indépendance, les Américains nommèrent ce fort, Ogdensburg, qui devint la ville actuelle de Ogdensburg située dans l'État de New York.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]