Fort de La Corne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort de La Corne
Fort de La Corne.jpg
Présentation
Destination initiale
Poste de traite
Construction
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Province
Municipalité régionale
Coordonnées
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Saskatchewan
voir sur la carte de la Saskatchewan
Red pog.svg
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corne.

Le Fort de La Corne est un fort français construit au XVIIIesiècle en Nouvelle-France par l'officier Louis de La Corne.

Historique[modifier | modifier le code]

Après avoir fait édifier en 1752 le Fort Paskoya, Louis de La Corne, officier des troupes franco-canadiennes pour les territoires de l'Ouest canadien, fait construire un nouveau fort près des fourches de la rivière Saskatchewan, là où se rejoignent la Saskatchewan du Nord et la Saskatchewan du Sud.

Le Fort prend d'abord le nom de Fort Saint-Louis, puis sera nommé plus tard Fort de La Corne, en l'honneur de son créateur.

Le Fort de La Corne est, avec le Fort La Jonquière, un des deux forts français les plus occidentaux du Canada. Il se trouve, tout comme les autres forts français de Fort Paskoya et Fort Bourbon, sur la vallée de la Saskatchewan, vallée parcourue par les Cris et les coureurs des bois et trappeurs canadiens. Cette partie de la vallée a été surnommée « piste de Fort La Corne ».

En 1846, la Compagnie de la Baie d'Hudson reconstruit un nouveau fort à quelques distances de l'original et le nomme « Fort à La Corne ».

Le Fort de La Corne est aujourd'hui entouré par l'aire protégée de la Forêt provinciale de Fort à La Corne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]