Fort de Jiayuguan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Grande Muraille *
Image illustrative de l’article Fort de Jiayuguan
La Grande Muraille sur le site de Jiayuguan
Coordonnées 39° 48′ 05″ nord, 98° 12′ 57″ est
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Type Culturel
Critères (i) (ii) (iii) (iv) (vi)
Numéro
d’identification
438
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 1987 (11e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification UNESCO

Jiayuguan ou le passe de Jiayu (chinois simplifié: 嘉峪关; chinois traditionnel: 嘉峪關; pinyin: Jiayu Guan, littéralement: "le fort de la vallée fertile") est un fort à l'extrémité ouest de la Grande Muraille de Chine, près de la ville de Jiayuguan homonyme dans la province de Gansu. Avec les forts de Juyongguan(en)40° 17′ 18″ N, 116° 04′ 07″ E et de Shanhaiguan, il est l'un des principaux passages de la Grande Muraille. Il est surnommé "le plus grand fort sous le paradis de la Chine"[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le fort est construit au XIVe siècle, en 1372, sous la dynastie Ming[2],[3]. Il a été construit près d'une oasis qui était alors sur le bord extrême ouest de la Chine. À l'extrémité occidentale de la Grande Muraille, le fort constituait le dernier point chinois avant le désert de Gobi et servait de bagne aux bannis par l'Empereur[4].

En 3 siècles d'activité sous la dynastie Ming, autour de 1.000 soldats au total sont estimés avoir occupé le fort. Durant cette période, le peuple ouïghours aurait demandé à s'établir dans le fort. Selon l'historien chinois Luo Zhewen, le fort de Jiayuguan est un des symboles du processus d'unification des ethnies en Chine[3].

En 2013, sa rénovation, qui a nécessité un budget de $290 millions, est achevée. Depuis 2014, le train à grande vitesse connecte Jiayuguan avec la capitale. En , le ministère du tourisme chinois enregistre 442.800 visiteurs venus à Jiayuguan pour la période des fêtes[3].

Situation[modifier | modifier le code]

Le col est situé au point de la section ouest de la Corridor Hexi, 6 km au sud-ouest de la ville de Jiayuguan dans le Gansu. La structure du fort est située entre deux collines, dont l'un est appelé Jiayuguan. Le site touristique se situe sur la ligne ferroviaire Lanzhou–Xinjiang[4].

Le musée de la Grande muraille se situe à côté du fort. Certaines scènes du film de production sino-américaine La Grande Muraille (2016) ont été enregistrées dans les environs du fort, mais pas sur le fort lui-même. Jiayuguan compte parmi les 8 lieux de la région de Gansu qui bénéficient d'un programme de promotion du tourisme appuyé par l'État. Le fort se trouve sur la nouvelle route de la soie, et constitue de fait un lieu stratégique pour le développement de cette nouvelle zone économique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dong Xue, Jiayuguan Fortress: China's greatest pass under heaven, www.cgtn.com, 25 juin 2018 (consulté le 18 décembre 2018)
  2. Quelles sont les destinations à visiter absolument dans le monde selon le New York Times?, www.nightlife.ca, 19 novembre 2018 (consulte le 18 décembre 2018)
  3. a b c et d (en) Edward Wong, As Interest Grows in Great Walls, an Ancient Chinese Fortress Beckons, www.nytimes.com, 29 décembre 2016 (consulté le 18 décembre 2018)
  4. a et b (en) Jiayuguan Fortress, www.atlasobscura.com, (consulté le 18 décembre 2018)