Fort Chabrol (Épernay)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fort Chabrol et Chabrol.
Fort Chabrol.
Épernay - fort Chabrol (02).JPG
Entouré de ses vignes.
Présentation
Type
Fort (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Architecte
Henri Picquart
Construction
1899
Propriétaire
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
1 avenue de MardeuilVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Marne
voir sur la carte de la Marne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le fort Chabrol est un laboratoire de recherche d'une maison de Champagne, installée à Épernay.

Maison de Champagne[modifier | modifier le code]

L'institut de recherche viticole et œnologique Moët et Chandon dit « fort Chabrol », est voulu par les deux frères Raoul et Gaston Chandon de Briailles. C'est en ce lieu qu'est créée la première école Pratique de Viticulture : fort Chabrol. C'est un lieu où se développait la recherche scientifique : le greffage pour combattre les dégâts du phylloxera et transmettre cette nouvelle technique aux vignerons champenois.

Véritable révolution en Champagne, fort Chabrol devint progressivement le cœur vivant de l’œuvre collective de lutte contre le phylloxera. La reconstitution des vignes de toute la Champagne passait par ce poumon qui rassemblait toutes les énergies des Vignerons et des Maisons. Les chercheurs de l'école, partenaires des vignerons constituent une sorte "d'union sacrée" pour lutter contre l'insecte.

Ces recherches permettent le greffage sur des porte-greffes américains de cépages champenois qui conservaient toutes leurs caractéristiques. Ce sont les recherches de fort Chabrol qui permirent de replanter 115 hectares de vignes de 1898 à 1911, et 211 hectares de 1911 à 1925.


C'est un lieu qui est inscrit aux monuments historiques depuis 2012[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Principalement en brique, le pavillon de la serre est de verre et métal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]