Ford Nucleon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Ford Nucleon est un concept car développé par le constructeur automobile Ford en 1958. Ce modèle resta à l'état de prototype et seule une maquette à l'échelle divisée par 33 fut assemblée. Aux États-Unis, cette voiture reste pour beaucoup l'un des symboles de la montée en puissance de l'énergie nucléaire dans les années 1950.

Propulsion nucléaire[modifier | modifier le code]

Le groupe propulseur de la Nucleon devait se distinguer de celui des véhicules de l'époque. En effet, l'énergie nécessaire à sa propulsion ne devait pas provenir d'un moteur à explosion, mais d'un petit réacteur nucléaire situé à l'arrière du véhicule et alimenté par une capsule contenant des éléments radioactifs. D'après les ingénieurs, ce noyau devait être aisément remplaçable, sa durée de vie dépendant de la vitesse de croisière ainsi que de la distance parcourue par la voiture. Ce système devait aussi permettre de modifier la puissance du véhicule à volonté en remplaçant la capsule par une autre de plus grande puissance. Théoriquement, la Nucleon pouvait parcourir 8 000 km avec un cœur atomique de capacité moyenne. Une fois ce dernier épuisé, les ingénieurs pensaient que les conducteurs le rapporteraient dans une station pour pouvoir être rechargé, puis réutilisé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le concept car date de 1958[1]. Il a été présenté en maquette le 13 février 1958[2].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

La maquette de la Nucleon est exposée au Henry Ford Museum situé à Dearborn dans le Michigan[1].

Bob Gale, coproducteur du film Retour vers le futur, a avoué que le réacteur nucléaire en position arrière de la Nucleon avait influencé la réalisation de la DeLorean DMC-12 de son long métrage.

Les producteurs des jeux Fallout 3 et Fallout: New Vegas se sont aussi servis de ce concept car pour créer les voitures inertes présentes dans l'environnement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Musée Henry Ford », sur henryford.fr.
  2. « Model of Atom Car Displayed by Ford », The New York Times,‎ (présentation en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]