Forces Unies de Libération

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forces Unies de Libération
BÖG
Image illustrative de l'article Forces Unies de Libération

Idéologie Socialiste révolutionnaire
Statut Actif
Fondation
Date de formation
Actions
Mode opératoire Lutte armée
Zone d'opération Rojava
Organisation
Chefs principaux
  • Ulaş Bayraktaroğlu (commandant en chef)[1]
  • Bayram Ali (porte parole)[2]
  • Aziz Güler (commandant)
Fait partie de International Freedom Battalion original banner.svg Bataillon international de libération
Groupe relié People's Protection Units Flag.svg YPG
Guerre civile syrienne

Les Forces Unies de Libération (turc : Birleşik Özgürlük Güçleri, BÖG) sont une alliance d'organisations turques, inspirées par les Brigades internationales de la Guerre d'Espagne. Elles sont fondées en décembre 2014 à Kobanê, dans la région de facto autonome du Rojava en Syrie[3].

Participants[modifier | modifier le code]

Des combattantes des Forces Unies de Libération, avec le slogan « Ni una menos », le 29 juin 2017, au nord de Raqqa.

Parti Révolutionnaire Communard[modifier | modifier le code]

Le Parti Révolutionnaire Communard (turc : Devrimci Komünarlar Partisi, abrégé DKP), un groupe socialiste révolutionnaire. Le groupe fait partie du Mouvement révolutionnaire uni des peuples, alliance du PKK avec 9 autres organisations.

MLSPB-DC[modifier | modifier le code]

Marxist–Leninist Armed Propaganda Corps-Revolutionary Front (turc : Marksist Leninist Silahlı Propaganda Birliği-Devrim Cephesi, abrégé MLSPB-DC), un groupe armé communiste. Un bataillon a été créé par le Devrimci Karargâh (organisation communiste turque) et le MLSPB-DC, nommé d'après Alper Çakas, un combattant du MLSPB-DC tué au Rojava.[4] Il fait également partie du Mouvement révolutionnaire uni des peuples.

Parti révolutionnaire de Turquie[modifier | modifier le code]

Le Parti révolutionnaire de Turquie (turc : Türkiye Devrim Partisi, abrégé TDP), un groupe socialiste révolutionnaire.

Insurrection Sociale[modifier | modifier le code]

Insurrection Sociale (turc : Sosyal İsyan, abrégé Sİ), un groupe éco-anarchiste et plateformiste fondé en 2013 à Tuzluçayır[5], inspiré par Alfredo M. Bonanno, Nestor Makhno et Pierre-Joseph Proudhon[6].

Organisation révolutionnaire prolétarienne de libération[modifier | modifier le code]

Organisation révolutionnaire prolétarienne de libération (turc : Proleteryanın Devrimci Kurtuluş Örgütü, abrégé PDKÖ), un groupe communiste.

Sous-unités[modifier | modifier le code]

  • Aziz GÜLER Özgürlük Gücü Milis Örgütü
  • Kader Ortakaya Timi
  • Kadın Özgürlük Gücü
  • Kızılbaş Timi
  • Mahir Arpaçay Devrimci Savaş Okulu
  • Necdet Adalı Müfrezesi
  • Spartaküs Timi
  • Şehit Bedreddin Taburu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sinan Deniz, « BÖG Chief Commander martyred in Raqqa operation », ANF News, (consulté le 10 mai 2017)
  2. (en) « BÖG Sözcüsü Bayram Ali Kurtuluş BBC muhabirleri ile röportaj yapıyor. », (consulté le 17 novembre 2015)
  3. (en) « Kadın Özgürlük Gücü kuruldu », Hawar Haber Ajansı, (consulté le 15 octobre 2015)
  4. (en) « Alper Çakas Enternasyonalist Özgürlük Taburu kuruldu », Hawar Haber Ajansı, (consulté le 25 mai 2016)
  5. (en) « Tuzluçayır’dan Kobane’ye Uzanan Bir Anarşist Savaşçı », Jiyan, (consulté le 1er octobre 2015)
  6. (en) « War against ISIS/Daesh: ‘From Tuzluçayır to Kobane’ – Interview With An Anarchist Warrior (Kurdistan) », 325, (consulté le 1er octobre 2015)