Force Z

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Force Z
Dissolution décembre 1941
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Branche Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Type Détachement de navires
Effectif 1 cuirassé
1 croiseur de bataille
4 destroyers
Batailles Attaque du Prince of Wales et du Repulse
Commandant Tom Phillips

La Force Z est le nom d'un détachement de navires britanniques comprenant le cuirassé HMS Prince of Wales, le croiseur de bataille HMS Repulse et des destroyers les accompagnant. En 1941, la raison de ce détachement est de renforcer la flotte britannique en Orient et de protéger les possessions du Commonwealth dans le cadre de la stratégie de Singapour.
L'absence de couverture aérienne a conduit à l'anéantissement de cette force par l'aviation japonaise le 10 décembre 1941.
La force Z est commandée par l'amiral Tom Phillips.

Composition[modifier | modifier le code]

La composition de cette Force est :

  • Le cuirassé HMS Prince of Wales, commandé par le capitaine de vaisseau John Leach.
  • Le croiseur de bataille HMS Repulse, commandé par le capitaine de vaisseau William Tennant.
  • Quatre destroyers: trois de la classe E : HMS Electra, HMS Express et HMS Encounter et un de la classe J : HMS Jupiter.
    Mais pour sa dernière sortie, les vieux destroyers construits durant la première guerre mondiale, les HMS Tenedos et HMAS Vampire, remplacent les HMS Encounter et HMS Jupiter endommagés qui restent à Singapour pour réparation.
  • Le porte-avions HMS Indomitable qui devait apporter une couverture aérienne, s'échoue en Jamaïque. Il devait être remplacé par le porte-avions HMS Hermes. Mais plus ancien, et considéré comme trop lent, l'amiral Philips ne souhaita pas sa participation.

Sa mission[modifier | modifier le code]

La force Z arrive à Singapour, le 2 décembre 1941. Elle est chargée d'intercepter les transports japonais qui attaquent la Malaisie. Le HMS Prince of Wales, le HMS Repulse ont été détruits lors d'une attaque japonaise, le 10 décembre 1941.

Suite à cette annonce, Winston Churchill déclara alors: " De toute la guerre, je n'ai jamais reçu choc plus brutal. Toute l'horreur de la nouvelle m'apparut en pleine clarté. Il n'existait plus de navires de lignes britanniques ou américains dans l'océan Indien et le Pacifique, sauf les survivants de Pearl Harbor qui se hâtaient de rentrer en Californie. Le Japon régnait en maître absolu sur cette immense étendue marine et nous, nous étions faibles ou nus de partout. "

Liens externes[modifier | modifier le code]