Forcé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forcé
Forcé
La mairie.
Blason de Forcé
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Laval
Canton L'Huisserie
Intercommunalité Laval Agglomération
Maire
Mandat
Annette Chesnel
2014-2020
Code postal 53260
Code commune 53099
Démographie
Gentilé Forcéens
Population
municipale
1 067 hab. (2016 en augmentation de 7,56 % par rapport à 2011)
Densité 216 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 02′ 00″ nord, 0° 41′ 59″ ouest
Altitude Min. 43 m
Max. 103 m
Superficie 4,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de la Mayenne
City locator 14.svg
Forcé

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Forcé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Forcé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Forcé
Liens
Site web www.mairie-force53.fr

Forcé est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 1 067 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud du Bas Maine. Son bourg est à 8 km au sud-est de Laval, à 10 km au sud-ouest d'Argentré et à 15 km au nord-ouest de Meslay-du-Maine[1].

Couvrant 494 hectares, le territoire de Forcé est le moins étendu du canton d'Argentré.

Communes limitrophes de Forcé[2]
Bonchamp-lès-Laval Bonchamp-lès-Laval Parné-sur-Roc
Entrammes Forcé[2] Parné-sur-Roc
Entrammes Entrammes Parné-sur-Roc

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Forceio au XIIe siècle[3]. Il serait issu de l'anthroponyme latin[4]/roman[3] Fortius.

Le gentilé est Forcéen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1871 1879 Henri de La Broise Légitimiste Industriel
mars 1989 mars 2001 Michel Pinot    
mars 2001 En cours Annette Chesnel[5] SE Agricultrice

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2016, la commune comptait 1 067 habitants[Note 2], en augmentation de 7,56 % par rapport à 2011 (Mayenne : +0,21 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
394313407444452456430423396
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
374361349301315285267280279
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
235236195182234247240268278
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
2673425246358098739991 017983
2016 - - - - - - - -
1 067--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Marie-Madeleine.

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Union sportive forcéenne fait évoluer deux équipes de football en divisions de district[11].

Le club a une section tennis et une section tennis de table qui organise un tournoi annuellement à la fin du printemps[12]. Une section de Vovinam Viet Vo Dao existe également[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Forcé Blason D’azur, à un chêne d’or, s’élevant au sommet d’un pont d’une seule arche d’argent, maçonné de sable, sur lequel s’élèvent deux demi-tours du même, et ouvertes du champ, se mouvant des flancs de l’écu.
Détails
- Créé par Jean-Claude MOLINIER, héraldiste amateur, et adopté par la municipalité le 1 décembre 1999:

L’azur rappelle la présence de la Jouanne qui traverse le territoire communal.

Le pont représente celui du village qui enjambe la Jouanne.

Le chêne symbolise le Calvaire du même nom, assez réputé dans le secteur.

Les deux demi-tours imagent les châteaux de la Mazure et celui de Poligny.

Les ornements sont deux gerbes de blé d’or mises en sautoir par la pointe et liées d’azur afin d’honorer l’activité agricole.

Le listel d'argent porte le nom de la commune en lettres majuscules de sable.

La couronne de tours dit que l’écu est celui d’une commune ; elle n’a rien à voir avec des fortifications.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 515
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  5. a et b Réélection 2014 : « Forcé (53260) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 5 juillet 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « Château de Poligny », notice no PA00109653, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. « Site officiel de la Ligue du Maine – US Forcéenne » (consulté le 31 août 2014)
  12. « Ouest-france.fr - Près de 60 joueurs au tournoi de tennis de table - Forcé » (consulté le 9 septembre 2011)
  13. « Ouest-france.fr - Du changement à la tête de l'US Forcé - Forcé » (consulté le 9 septembre 2011)