Forêts de Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les forêts de Bretagne sont en recul depuis l'âge du fer, les espaces forestiers étant réduits à la portion congrue depuis longtemps[1]. Aussi, l'idée de la grande sylve centrale et primitive d'Armorique est un mythe qui « semble tout à fait rejoindre celle de l'immense et impénétrable forêt qui aurait recouvert la Gaule tout entière[2] au moment de sa conquête par le valeureux César[3] ».

D'une surface totale de 357 000 hectares, les forêts bretonnes sont à 90 % privées[4]. Avec un taux de boisement moyen de 13 %, la région est peu forestière au regard du taux de boisement moyen du territoire métropolitain de 29,2 %. Les landes représentent 69 000 ha. L’essentiel de la surface régionale (près des trois quarts) est consacré aux activités agricoles[5]. Les zones de bocage constituent le « fonds du paysage[6] » breton, les forêts à dominante de feuillus ne représentant que 1,4 % des paysages et les forêts à dominante de résineux 2 %[7].

Les essences feuillues représentent 62 % du volume sur pied de la région. Le chêne pédonculé est l’essence dominante (plus du quart du volume sur pied), devant le châtaignier (11 %), le hêtre (8 %), le bouleau et les saules. Les essences résineuses représentent 38 % du volume sur pied de la région. Le pin maritime est la première essence résineuse de la région et la deuxième essence régionale (14 %). L’épicéa de Sitka, essence de reboisement promue notamment au travers du Fonds Forestier National (FFN) est la deuxième essence résineuse (8 %), devant le pin sylvestre (5 %)[8].

Liste des forêts[modifier | modifier le code]

La forêt bretonne est fragmentée et morcelée. Une dizaine seulement de grands massifs dépassent 2 000 ha[9]. Les principales forêts de Bretagne sont les suivantes :

Nom Localisation Type Superficie
en hectares
Forêt de Paimpont Ille-et-Vilaine-Morbihan privée à 90 % 9 000
Forêt du Gâvre Loire-Atlantique domaniale 4 490
Forêt de Lanouée Morbihan privée 4 000
Forêt de la Guerche Ille-et-Vilaine privée 3 211
Forêt de Quénécan Côtes-d’Armor et Morbihan privée 3 000
Forêt de Rennes Ille-et-Vilaine domaniale 2 915
Forêt de Loudéac Côtes-d'Armor domaniale et privée (environ 50 %) 2 500
Forêt de Chevré Ille-et-Vilaine privée 1 990
Forêt de Lorge Côtes-d’Armor 1 900
Forêt de Fougères Ille-et-Vilaine domaniale 1 673
Forêt du Pertre Ille-et-Vilaine 1 515
Forêt de Camors Morbihan domaniale 1 372
Forêt du Cranou Finistère domaniale 1 321
Forêt de Liffré Ille-et-Vilaine domaniale 1 075
Forêt de Villecartier Ille-et-Vilaine domaniale 978
Forêt d'Araize Ille-et-Vilaine privée 947
Forêt de Haute-Sève Ille-et-Vilaine domaniale 843
Forêt de Carnoët Finistère domaniale 750
Forêt de la Corbière Ille-et-Vilaine domaniale 627
Forêt du Mesnil Ille-et-Vilaine domaniale 600
Forêt de Montauban-de-Bretagne Ille-et-Vilaine domaniale 580
Forêt de Coëtquen Côtes-d’Armor et Ille-et-Vilaine domaniale 558
Forêt de Pontcallec Morbihan domaniale 542

Statistiques et évolution[modifier | modifier le code]

Selon la base de données Corine Land Cover produite par le service de l’observation et des statistiques du Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, l’évolution entre 1990 et 2000 est la suivante[10] :

Superficies pour la région Bretagne (en hectares)
Nomenclature Surface en 1990 Surface en 2000
3 Forêts et milieux semi-naturels 356 187 356 070
311 Forêts de feuillus 171 013 168 596
312 Forêts de conifères 78 386 72 487
313 Forêts mélangées 45 516 43 936
324 Forêt et végétation arbustive en mutation 23 697 33 888
Superficies par départements (en hectares)
Nomenclature Surface en 1990 (22) Surface en 2000 (22) Surface en 1990 (29) Surface en 2000 (29) Surface en 1990 (35) Surface en 2000 (35) Surface en 1990 (56) Surface en 2000 (56)
3 Forêts et milieux semi-naturels 76 396 76 413 96 607 96 253 58 808 58 968 124 377 124 436
311 Forêts de feuillus 47 865 46 996 42 161 42 256 33 844 34 521 47 143 44 822
312 Forêts de conifères 10 917 11 160 12 301 12 004 14 804 15 435 40 363 33 888
313 Forêts mélangées 9 011 9 397 9 458 9 190 6 150 5 926 20 897 19 423
324 Forêt et végétation arbustive en mutation 4 465 4 775 9 996 10 385 2 980 2 056 6 255 16 672

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loïc Gaudin, « Les transformations spatio-temporelles de la végétation du nord-ouest de la France depuis la fin de la dernière glaciation. Reconstitutions paléo-paysagères », thèse de doctorat de l'Université Rennes 1, 16 décembre 2004.
  2. Christian Goudineau, L'héritage gaulois, Pour la Science, , chap. 319, p. 29.
  3. Jean-Claude Cappelli, Brocéliande Au-delà des apparences, Lulu.com, , p. 64.
  4. « Centre régional de la propriété forestière de Bretagne », sur crpf.fr (consulté le 12 février 2012)
  5. « La forêt française/ Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région Bretagne », Inventaire forestier national,‎ , p. 5 (lire en ligne).
  6. André Meynier, « La genèse du parcellaire breton », Norois, no 52,‎ , p. 595.
  7. Flavie Barray, Laurence Le Du-Blayo, David Gobin, Les paysages de Bretagne, Conseil régional de Bretagne, , p. 12.
  8. La forêt française/ Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région Bretagne, op. cit., p. 9
  9. Carte de la forêt bretonne
  10. Données issues des fichiers de la plateforme Data.gouv.fr : data.gouv.fr.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forêt bretonne : les milieux d'intérêt patrimonial, Centre régional de la propriété forestière de Bretagne, , 112 p., brochure (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]