Forêt des Bertranges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forêt des Bertranges
Localisation
Coordonnées 47° 11′ 28″ nord, 3° 10′ 08″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Géographie
Superficie 7 600 ha
Compléments
Statut Forêt domaniale

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Forêt des Bertranges

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Forêt des Bertranges

La forêt domaniale des Bertranges est un vaste massif forestier français situé dans le département de la Nièvre et la région Bourgogne-Franche-Comté. Compris à l'est de La Charité-sur-Loire, entre Guérigny, Parigny-les-Vaux, Raveau et Saint-Aubin-les Forges, Murlin et Prémery.

Description[modifier | modifier le code]

Elle s'étend sur 7 600 ha[1] et est constituée principalement de chênes.

Allées cavalières, Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, Voie de Vézelay, GR 654, grands gibiers, chasse à courre du Pique-Avant nivernais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui deuxième forêt productrice de chênes en France, après la forêt de Tronçais, elle a très tôt été un lieu de production de fer. Des accumulations importantes de scories sur le pourtour de la forêt permettent d'identifier les emplacements des forges qui datent de l’époque gallo-romaine et posent depuis Colbert les jalons de la riche histoire des forges du Nivernais. En particulier les Forges royales de Guérigny dont la production était essentiellement destinée à la fabrication des ancres de la Marine royale. Cette activité était portée en amont par plusieurs haut-fourneau dont celui du Domaine des Forges de la Vache à Raveau.

Elle fut offerte au prieuré de La Charité-sur-Loire en 1121 et est devenue forêt domaniale à la Révolution française[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]