Forêt de Moulière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forêt de Moulière
Localisation
Coordonnées 46° 38′ 52″ nord, 0° 30′ 16″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Géographie
Superficie 6 800 ha
Compléments
Statut forêt domaniale
Administration Office national des forêts

Géolocalisation sur la carte : Vienne

(Voir situation sur carte : Vienne)
Forêt de Moulière

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Forêt de Moulière

La forêt de Moulière est un massif forestier de la Vienne, en France. Ses 6 800 hectares en font une des plus grandes forêts du nord de la région Nouvelle-Aquitaine, derrière la forêt de la Double, la forêt d'Horte (environ 10 000 hectares chacune) et la forêt domaniale de la Coubre (environ 8 000 hectares).

Tirant son nom des pierres meulières extraites du sol argileux de la region, la forêt de Moulière est un important massif boisé situé à l’est de Poitiers, sur les communes de Bignoux, Bonneuil-Matours, la Chapelle-Moulière, Dissay, Liniers, Montamisé, Saint-Cyr, Saint-Georges-lès-Baillargeaux. C’est une zone d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) [2]. La forêt occupe un plateau d’une altitude moyenne de 120 mètres dont les sols sont acides.

Sur ce type de substrat et compte tenu du climat océanique avec des étés tempérés de cette région, la forêt est essentiellement une chênaie calcifuge atlantique à chênes sessiles, avec une présence dispersée du hêtre. Les combes et vallées sèches, comme la vallée de Charassé, sont recouvertes par une chênaie-charmaie ou une chênaie-frênaie. L’homme est aussi intervenu et a introduit des conifères dans de nombreuses parcelles. Certains secteurs de la forêt possèdent cependant encore de remarquables peuplements de futaie de chênes âgée de plus de 120 ans.

La forêt de Moulière abrite de nombreuses espèces végétales et animales, rares ou menacées, et est complémentaire des landes du Pinail situées juste au nord. Elle compte notamment de nombreuses espèces d'oiseaux : les rapaces et les pics sont, ainsi, très bien représentés, avec des espèces protégées comme le pic noir et le pic mar, cette dernière espèce étant inféodée aux vielles chênaies riches en arbres sénescents et dépérissants.

Un bon observateur pourra découvrir :

Parmi les mammifères, la martre et le cerf, deux espèces peu communes dans l’Ouest, ont trouvé refuge. On peut aussi découvrir la musaraigne aquatique.

De même qu’au sein des amphibiens, le sonneur à ventre jaune, un petit crapaud des ornières et chemins forestiers inondés, en forte régression dans toute l’Europe, a trouvé un climat et un biotope qui lui est favorable. La forêt de Moulière est un abri pour d’autres espèces telles que le crapaud calamite, le pélodyte ponctué ou la rainette verte.

Avec 22 espèces rares ou menacées, la flore est, donc, également très riche. On note tout particulièrement la présence de :

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Moulière, la forêt des pierres, par Michel Granger.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Balade entre Pinail et Moulière, documentaire de Thierry Mauvignier
  • La Vienne Dynamique, attraction du Futuroscope, dont l'action débute dans la forêt de Moulière où vit Le Guerliguet, un personnage magique taillé dans l'écorce d'un chêne.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées prises sous Géoportail
  2. Secrétariat scientifique de l'inventaire des ZNIEFF, DREAL Poitou-Charentes , 2011.