Forêt de Montargis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forêt de Montargis
Route forestière de Saint-Hubert entre Puy-la-Laude et Paucourt.
Route forestière de Saint-Hubert entre Puy-la-Laude et Paucourt.
Localisation
Coordonnées 48° 02′ 10″ nord, 2° 47′ 42″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loiret
Géographie
Superficie 4 100 ha
Compléments
Protection Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique
Statut forêt domaniale
Administration office national des forêts
Essences chêne, charme, bouleau, pin sylvestre et hêtre

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Forêt de Montargis

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Forêt de Montargis

Géolocalisation sur la carte : Loiret

(Voir situation sur carte : Loiret)
Forêt de Montargis

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Forêt de Montargis

La forêt de Montargis est une forêt domaniale française située sur le territoire de dix communes du département du Loiret (région Centre-Val de Loire), au nord-est de Montargis, dans la région naturelle du Gâtinais.

Géographie[modifier | modifier le code]

La forêt, d'une superficie de 4 100 hectares, s'étend sur le territoire de dix communes du Loiret : Paucourt (pour sa plus grande partie), Montargis, Châlette-sur-Loing, Cepoy, Griselles, Louzouer, La Chapelle-Saint-Sépulcre, La Selle-en-Hermoy, Ferrières-en-Gâtinais et Amilly[1].

Elle est traversée par les routes nationales 7 à l'ouest et 60 au sud ainsi que par la route départementale 815.

Histoire[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

La forêt est essentiellement composée de chênes (50 %), l'autre moitié se partageant entre charmes, bouleaux, pins sylvestres et hêtres[2].

Le centre de la forêt comporte une clairière dans laquelle a été édifié le bourg du village de Paucourt qui héberge la maison de la forêt de l'agglomération montargoise[3].

La forêt comprend trois zones naturelles d'intérêt écologique, floristique et faunistique :

  • la forêt de Montargis, de type 2 : hêtre, chênes, charmes et mares forestières[4] ;
  • le secteur à myrtilles de la forêt de Montargis, de type 1, à Griselles : chênes, charmes et hêtres[5] ;
  • le secteur d'intérêt mycologique de la forêt de Montargis, de type 1, à Châlette-sur-Loing et Paucourt : chênes et forte diversité mycologique[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Portail cartographique de l'inventaire forestier national », sur www.ifn.fr, Inventaire forestier national (consulté le 1er juillet 2010)
  2. « Le Gâtinais oriental », sur www.loiret.com, Conseil général du Loiret (consulté le 1er juillet 2010)
  3. « La maison de la forêt », sur www.agglo-montargoise.fr (consulté le 16 septembre 2010)
  4. « Inventaire des ZNIEFF. Zone 6037. Forêt de Montargis », sur www.centre.ecologie.gouv.fr, Direction régionale de l'environnement Centre. Ministère français de l'écologie (consulté le 2 juillet 2010)
  5. « Inventaire des ZNIEFF. Zone 60370001. Secteur à myrtilles de la forêt de Montargis », sur www.centre.ecologie.gouv.fr, Direction régionale de l'environnement Centre. Ministère français de l'écologie (consulté le 2 juillet 2010)
  6. « Inventaire des ZNIEFF. Zone 60370002. Secteur d'intérêt mycologique de la forêt de Montargis », sur www.centre.ecologie.gouv.fr, Direction régionale de l'environnement Centre. Ministère français de l'écologie (consulté le 2 juillet 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :