Forêt de Darney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darney (homonymie).

Forêt de Darney
Ruisseau en forêt de Darney
Ruisseau en forêt de Darney
Localisation
Coordonnées 48° 03′ 02″ nord, 6° 04′ 02″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine, Franche-Comté
Département Vosges, Haute-Saône
Géographie
Superficie 15 000 ha
Compléments
Statut forêt domaniale, forêt privée, forêt communale
Administration Office national des forêts pour la partie publique
Essences chêne

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

(Voir situation sur carte : Lorraine)
Forêt de Darney

Géolocalisation sur la carte : Vosges

(Voir situation sur carte : Vosges)
Forêt de Darney

La forêt de Darney est une forêt de 15 000 hectares située essentiellement dans le sud-ouest du département des Vosges et pour une petite partie dans celui de la Haute-Saône. Elle est traversée par la vallée de l'Ourche.

Géographie[modifier | modifier le code]

La forêt s'étend sur 36 communes, dont 35 dans le département des Vosges (réparties entre les cantons de Darney et de Monthureux-sur-Saône), et une dans le département de la Haute-Saône (Passavant-la-Rochère). Sur ces 36 communes, seules 3 ont plus de 1 000 habitants et 24 ont moins de 200 habitants.

De nombreux ruisseaux parcourent cette forêt riche en sources, notamment l'Ourche, qui descend la vallée de l'Ourche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Abbaye de Droiteval dans la vallée de l'Ourche

En 1260, la maison de Lorraine prend possession de la forêt de Darney.

Du XIIe au XVe siècle, des abbayes et des prieurés de moines cisterciens s'installent dans la forêt, comme l'abbaye de Droiteval sur la commune de Claudon.

Les ducs de Lorraine font venir en forêt de Darney des familles de verriers tchèques qui deviendront par la charte des verriers de 1448 des gentilshommes verriers et développeront cette activité jusqu'au XVIIe siècle. On dénombrera près de 30 verreries.

La guerre de Trente Ans entraînera le déclin de l'activité verrière qui sera remplacée au XVIIIe siècle par l'installation de forges et aciéries dans la vallée de l'Ourche. Il reste aujourd'hui une seule verrerie – la plus ancienne verrerie de France en activité – à La Rochère.

Économie[modifier | modifier le code]

La société Merrain International, implantée à Monthureux-sur-Saône, fabrique des merrains et des tonneaux à partir des chênes de la forêt.

Par ailleurs, plusieurs scieries artisanales ou semi-industrielles de la région (Bleurville, Darney...) transforment le bois de la forêt.

La forêt[modifier | modifier le code]

Les 15 000 hectares de la forêt se répartissent comme suit :

La forêt de Darney est surtout connue pour ses chênes réputés de grande qualité et destinés principalement à la fabrication des merrains - pièces de bois formant les tonneaux.

Les prévisions pour la forêt domaniale devraient conduire à environ 60 % de la superficie en chêne. Aujourd'hui 40 % de chêne et le reste en hêtres et divers.

La forêt de Darney a souffert lors des deux récentes tempêtes, celle du 11 juillet 1984 et celle du 26 décembre 1999.

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Jeanne Cressanges a fait revivre dans son roman Les Eaux rouges (1988) le domaine verrier de Lichecourt, situé dans la forêt de Darney[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La douce petite musique de Jeanne Cressanges », L'Est républicain, 21 décembre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]