Forêt de Chevré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Forêt de Chevré
Image illustrative de l’article Forêt de Chevré
La forêt de Chevré en automne
Localisation
Coordonnées 48° 09′ 04″ nord, 1° 24′ 47″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Géographie
Superficie 2 000 ha
Altitude
 · Maximale
 · Minimale

119 m
47 m
Compléments
Protection Natura 2000, ZNIEFF[3]
Statut Forêt privée et départementale
Essences Chênes, pins, hêtres
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Forêt de Chevré
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
(Voir situation sur carte : Bretagne)
Forêt de Chevré
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Forêt de Chevré

La forêt de Chevré est une forêt française située à l’est de Rennes dans les communes de La Bouëxière, Acigné, Châteaubourg, Marpiré, Servon-sur-Vilaine et Saint-Jean-sur-Vilaine dans le département d'Ille-et-Vilaine en Bretagne.

Elle a une surface approximative de 2 000 hectares[Note 1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La mise en vente de la forêt du Pertre et de la forêt de Chevré en par les "Forges de Port-Brillet" (journal Le Pays du ).

Le nom de la forêt est associé au village de Chevré, ancien et important bourg castral situé à La Bouëxière, au nord-est de la forêt.

Selon un aveu de 1546, les habitants de Marpiré devaient fournir un garde forestier et un cheval aux seigneurs de Gazon en Pocé-les-Bois pour la garde des parties de la forêt de Chevré et de l'étang de Chevré qui leur appartenaient[4].

2 096 hectares de la forêt du Pertre, ainsi qu'une superficie presque équivalente de la forêt de Chevré, furent mises en vente par les "Forges de Port-Brillet" en 1856[5].

En , dans le cadre de sa politique de préservation des espaces naturels, le conseil général d'Ille-et-Vilaine achète l'est de la forêt de Chevré. Ce massif est dénommé la forêt de la Corbière et s'étend sur 627 hectares[6].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Une partie de la forêt constitue un ensemble naturel protégé depuis le au titre de Natura 2000 avec les forêts de Rennes, Liffré et de Haute-Sève (Saint-Aubin-du-Cormier), du fait de la présence importante de hêtraies et chênaies, bien conservées et riches en épiphytes[7].

L'étang de la Pagerie est inventorié en ZNIEFF de niveau 1[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Surface calculée à partir de Google Earth

Références[modifier | modifier le code]

  1. « FR5300025 - Complexe forestier Rennes-Liffré-Chevré, Étang et lande d'Ouée, forêt de Haute Sève », sur INPN (consulté le )
  2. « ZNIEFF 530005978 ETANG DE LA PAGERIE (CHEVRE) », sur INPN (consulté le )
  3. [1],[2]
  4. « Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine », sur Gallica - Bibliothèque nationale de France, (consulté le )
  5. « Le Pays : journal des volontés de la France », sur Gallica - Bibliothèque nationale de France, (consulté le )
  6. Département d'Ille-et-Vilaine, « Découvrez La forêt de la Corbière » [PDF], (consulté le )
  7. « INPN - FSD Natura 2000 - FR5300025 - Complexe forestier Rennes-Liffré-Chevré, Étang et lande d'Ouée, forêt de Haute Sève - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le )
  8. « INPN, ZNIEFF 530005978 - ETANG DE LA PAGERIE (CHEVRE) - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]