Footgolf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

FootGolf
Fédération internationale FIFG (fondée en 2012)
Champion(ne)(s) du monde en titre masculin Drapeau de la France France
Image illustrative de l’article Footgolf
Ballon et son objectif: un sceau dans le sol surmonté d'un drapeau numéroté

Le footgolf est un sport de précision se jouant en plein air qui consiste à envoyer, avec des frappes du pied, un ballon de football dans un trou, avec le moins de frappes possible, d'après des règles proches du golf[1].

Le terme footgolf est un mot-valise construit à partir de « football » et de « golf ».

Codifié au début du XXIe siècle, le footgolf s'est doté en 2012 d'une fédération internationale, la FIFG.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première enveloppe Soleau a été déposée en France à l'INPI le par Jean Louis Vellutini définissant des règles alliant le football et le golf (récépissé retour de Compiègne no 68644 le 2000). Le premier tournoi de footgolf sur un terrain de golf de 9 trous a été organisé en 2008 aux Pays-Bas par Michael Jansen et Bas Korsten, et joué entre des footballeurs professionnels allemands et belges[réf. nécessaire]. Jansen appris la discipline par le biais du footballeur allemand Willem Korsten, qui se rappela d'avoir joué un jeu similaire lorsqu'il jouait pour le club anglais de Tottenham[réf. nécessaire]. Ce dernier terminait les sessions d’entraînements en frappant le ballon à partir du terrain de football jusqu'au vestiaires en tapant le moins de coups possibles[2].

L’Association Internationale de Footgolf (IFGA) est créée à Genève en Suisse après le tournoi aux Pays-Bas de 2009, mais l'association ne compte que les Pays-Bas comme seul membre. Cependant, la première Coupe du Monde de footgolf est organisée sur trois jours en Hongrie en . Réunissant 8 pays : l’Argentine, la Belgique, le Chili, l’Espagne, la Hongrie, l’Italie, les Pays-Bas et les États-Unis. La compétition s'est déroulée sur le parcours de golf de Kisoroszi avec 77 joueurs de footgolf. Le Hongrois Béla Lengyel devient le vainqueur de la première Coupe du monde de footgolf [3]. Le succès de cette première édition a vu dès le lendemain, la réunion des sept nations afin de former la Fédération internationale de footgolf (FIFG)[4].

L’Association française de FootGolf (AFFG) est fondée le [5]. L'AFFG est la seule entité officiellement reconnue par la FIFG pour représenter le FootGolf français. Pour la saison 2015, l'ancien footballeur international français Ludovic Giuly devient l'ambassadeur du FootGolf en France[6] .

À la suite du succès du FootGolf en France, d'autres projets ont vu le jour tels que le lancement d'une "Fédération" Nationale de FootGolf (FNFG) créée le [7].

Principes[modifier | modifier le code]

Les règles de footgolf[modifier | modifier le code]

« Règle n°1 : Le Footgolf consiste à jouer un ballon de football en utilisant ses pieds depuis l'aire de départ jusqu'au trou en la frappant de un ou de plusieurs coups successifs conformément aux Règles »

— Federation for International FootGolf, février 2014, P.7, règle n°1[8].

Les règles de footgolf sont des procédures standardisées selon lesquelles le jeu du footgolf doit être joué. La dernière mise à jour de ces règles date de et s'applique dans le monde entier. Elles sont mises en place par la FIFG, après consultation d'autres autorités régissant le footgolf à travers le monde. Aux règles sont accolés l'étiquette (comportement d'un joueur sur un parcours), les définitions (vocabulaire du footgolf, les appendices (concernant les règles locales, et les normes techniques relative à la conception des ballons de football) et les décisions sur les règles de footgolf, en quelque sorte la jurisprudence du footgolf.

Règles officielles[9]
  • Pour le premier tir, positionnez votre ballon entre les deux boules de départ et jusqu'à deux mètres en arrière des marques.
  • Le ballon doit être joué d'un seul mouvement, le contact devant être franc. Votre pied ne doit pas accompagner le ballon. Putter la balle avec la semelle est interdit depuis .
  • Votre ballon doit être facilement identifiable
  • Attendez que tout le monde ait joué son ballon avant d’avancer vers le terrain.
  • Ne jouez pas tant que le ballon ne s'est pas totalement arrêté (il n'est pas autorisé d'arrêter un ballon poussé par le vent).
  • Suivez bien l’ordre des scores et attendez votre tour pour jouer. Le joueur le plus loin du trou sera le premier à jouer.
  • Jouez la balle où elle est : déplacer la balle ou des obstacles est interdit. Dans les bunkers, les courses d’élans sont interdites.
  • Si la balle tombe à l'eau, récupérez-la et placez-la deux pas derrière la portion de terrain d'où la balle est entrée dans l'eau, ou replacez-la au point du tir précédent. Vous recevez dans tous les cas un point de pénalité.
  • Faites-en sorte que vos tirs n'interfèrent pas avec les autres joueurs. À l’approche d’un trou ou à la demande d’un partenaire, marquez votre ballon à l’aide d’un marqueur à positionner derrière votre balle avant de la retirer.

Les Formules[modifier | modifier le code]

Différentes formules, officialisées, permettent de varier le déroulement d'une partie[9]

  • La Formule Shot Gun : Le shot gun ou départs simultanés consiste à faire démarrer une partie de footgolf simultanément, à plusieurs groupes de 2 à 5 joueurs depuis plusieurs trous du parcours. Le départ est donné à l'ensemble des groupes par un signal sonore audible de tous. On peut ainsi, à la même heure, faire démarrer jusqu'à 45 joueurs simultanément (par groupe de 5) sur un parcours 9 trous, jusqu'à 90 joueurs simultanément sur un parcours 18 trous, et le parcours est alors entièrement occupé durant l'épreuve. Les joueurs qui partent du trou N°1 finissent l'épreuve au trou N° 18, ceux qui partent du trou N°5 finissent au trou N°4 et ainsi de suite, si bien que tous les joueurs font leur parcours intégralement.
  • La Formule Stroke Play : Le stroke play est la forme de jeu la plus naturelle et certainement la plus exigeante. Elle consiste pour chaque FootGolfeur à compter tous les coups exécutés pour atteindre et putter dans tous les trous du parcours, et à additionner les scores ainsi réalisés trou après trou pénalités incluses. Contrairement au stableford où l'on peut relever sa balle et faire une croix sur le trou qui ne rapporte alors aucun point, en stroke play on doit jouer jusqu'à avoir putter sa balle dans le trou, jusqu’à 10 coups maximum par trou. La formule du stroke play s'applique aussi bien à des parties en individuel que par équipe.
  • La Formule Match Play : Le match play est la forme de jeu originelle : deux joueurs jouent l'un contre l'autre, trou par trou. Le décompte se fait donc trou par trou, le joueur qui réalise le moins de coups sur un trou gagne le trou. Le joueur qui gagne la partie est celui qui a gagné le plus de trous sur l'ensemble du parcours. Dans la pratique la partie est gagnée par un joueur dès que celui-ci mène par un nombre de coups supérieur de 1 au nombre de trous restant à jouer, et à ce stade généralement la partie est terminée ou se poursuit par courtoisie. Un joueur qui mène est "up", son adversaire est "down". Lorsque les deux joueurs sont à égalité on dit qu'ils sont "square" et un joueur qui mène d'autant de trous qu'il reste à jouer est " dormie " car alors il ne plus perdre.
  • La Formule Foursome : Le foursome est une formule de jeu officielle utilisée dans les rencontres par équipes. Les équipes de deux joueurs s'affrontent mais chaque camp ne joue qu'une seule balle. Les deux joueurs de chaque camp jouent alternativement la balle jusqu'au trou et ainsi de suite de trou en trou. Un joueur de chaque camp débutera donc le jeu sur tous les trous pairs, l'autre sur les trous impairs, contrairement à la FORMULE GREENSOME où les 2 joueurs de chaque camp jouent chacun une balle du départ. Ils choisissent ensuite celle qui leur convient le mieux et terminent le trou en jouant alternativement cette balle.
  • La Formule 4 Balles Meilleure Balle : On désigne par le terme "quatre-balles" (parfois aussi par quatre-balles meilleure balle) la formule de jeu dans laquelle deux équipes de deux joueurs s'affrontent, chaque joueur jouant sa propre balle jusqu'au trou, et où à chaque trou on ne comptabilise pour chaque équipe que le meilleur score des deux joueurs qui la compose. Les balles d'une même équipe peuvent être jouées dans l'ordre qui paraît le meilleur à l'équipe.

Terrain ou parcours[modifier | modifier le code]

Le matériel, l'équipement et accessoires[modifier | modifier le code]

Le ballon[réf. nécessaire][modifier | modifier le code]

La Fédération internationale de footgolf exige l'utilisation d'un ballon de football d'une circonférence de 68 centimètres minimum et ne pouvant aller au-delà de 70 centimètres. Quant au poids, le ballon ne doit pas peser plus de 450 grammes au début de la compétition, et pas moins de 410 grammes.

La tenue[modifier | modifier le code]

Jouer au footgolf, c'est pratiquer le football avec élégance sur un terrain de golf. On respecte une identité vestimentaire (chaussettes à losange montantes, bermudas et bérets sont alors de sortie sur le green), l'esprit du jeu, la sécurité, la cadence et le terrain. Le footgolf se pratique dans une ambiance chic et détendue[10].

Compétitions[modifier | modifier le code]

Compétitions de clubs[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Compétitions d'équipes nationales[modifier | modifier le code]

La Coupe du monde, créée en 2012 qui se tient tous les quatre ans, est la compétition phare du calendrier. 26 sélections nationales prennent part à la phase finale dont la dernière édition s'est déroulée en 2012 en Hongrie. Après l'édition de 2016, deux sélections ont remporté au moins une fois la Coupe du monde : l'Argentine (1) et la Hongrie (1).

Le , la France devient championne du monde.

Créée en 2015, l'Atlantic FootGolf Cup a lieu tous les ans depuis 2015. Elle oppose les joueurs américains aux joueurs européens.

Aujourd'hui une seule confédération organise également une épreuve continentale : l'European Footgolf Trophy Tour.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Références et notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]