Football en Normandie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le football en Normandie est apparu au XIXe siècle, importé par des marins anglais travaillant dans le port du Havre. Le football a pour ancêtre le jeu de soule, pratiqué pendant des siècles dans la région.

En 2014, la Normandie compte deux clubs de football professionnels, le Havre Athletic Club, vainqueur de la Coupe de France en 1959, et le Stade Malherbe Caen. Le football normand a cependant longtemps été dominé par un troisième club, le FC Rouen, vainqueur du championnat français en 1944-1945 et premier participant normand à une compétition européenne en 1968.

Histoire[modifier | modifier le code]

La soule, l'ancêtre du football[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Soule (sport).

La soule est un jeu de ballon opposant deux équipes, pratiqué principalement dans l'ouest de la France et plus particulièrement en Normandie. Chaque équipe a un camp à défendre et doit attaquer le but situé dans le camp adverse, où il doit envoyer le ballon. Tous les coups sont permis, ce qui en fait un sport très violent, souvent interdit par les autorités.

Au XIe siècle, Guillaume le Conquérant introduit la soule en Angleterre à la suite de la conquête du pays. En 1314 le jeu est interdit à Londres, en raison du désordre qu'il entraine dans la cité.

La soule est un divertissement organisé le plus souvent lors des fêtes de village. On s'y affrontait entre paroisses, corporations, familles ou clans selon les pays normands :

Tous les ans, la soule provoque des blessures, et parfois des morts. Pour cette raison, une ordonnance du comte d'Alençon interdit la soule en 1770.

Les débuts du football en Normandie[modifier | modifier le code]

La Normandie est l'une des premières régions françaises où est introduit le football. Ce sport est importé dans les années 1860 par les marins anglais du port du Havre. En 1872 est créé Le Havre Football Club, dont les membres jouent une combinaison entre le football et le rugby. Devenu Le Havre Athletic Club en 1884, le club ouvre une section football en 1894. Le club s'impose rapidement comme l'un des meilleurs clubs français, en remportant le championnat de France USFSA en 1899 et 1900 puis, cette même année, le Challenge international du Nord, première compétition européenne de football.

En décembre 1899, le Comité de la Manche est créé à Caen, dans le but d'organiser la pratique d'une trentaine de sports. Il est remanié dès l'année suivante en Comité du Nord-Ouest, qui ne couvre pas tout à fait la Normandie (il intègre la Somme et exclut l'Orne, qui est intégré au comité Beauce et Maine). Des compétitions régionales se mettent en place, le titre de champion régional permettant notamment au vainqueur de disputer le championnat de France USFSA. Jusqu'à la guerre, le titre de champion régional de Haute-Normandie se joue entre les clubs havrais, particulièrement Le Havre AC (huit titres), et le FC Rouen (quatre titres). Le titre de champion de Basse-Normandie se dispute lui entre les clubs caennais, notamment le Club Malherbe caennais (cinq titres), et l'AS Trouville-Deauville.

Après la guerre, un groupe de dirigeant chargé par la toute jeune Fédération française de football provoque une assemblée des clubs normands, afin qu'ils rejoignent la FFF. Six clubs sont présents à l'assemblée et trois adhèrent : l'AS Trouville-Deauville, le SM caennais et l'AG Caen. C'est la naissance de la Ligue de Normandie de football, dont Albert Lebas est le premier président. Le nombre de clubs membres augmente rapidement ; en juin 1920 on en compte 35.

Le football régional connaît à cette époque une grosse expansion : de 12 clubs et 250 joueurs en 1914, il passe à 75 clubs et 1800 joueurs dix ans plus tard. La ligue en reforme les compétitions : tout d'abord, elle crée trois districts (Haute-Normandie, Basse-Normandie et Eure, ce dernier devenant Normandie centrale en 1923). La Ligue parvient à intégrer les clubs de l'Orne à ses districts, ainsi que ceux de l'arrondissement de Dreux, adversaires réguliers des clubs ornais.

Clubs emblématiques[modifier | modifier le code]

...

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

En 1980, une scission divise la ligue de Normandie en deux ligues réparties géographiquement entre la Haute (qui conserve l'appellation ligue de Normandie) et la Basse-Normandie (devenue la ligue de Basse-Normandie).

Les deux ligues organisent dorénavant leurs propres compétitions.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Simon, Un siècle de football normand, Bayeux, Editions Charles Corlet, , 231 p. (ISBN 2-85480-753-7) (source principale de l'article)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]