Football en Algérie pendant l'époque coloniale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article traite du football en Algérie durant l'époque coloniale de 1830 à 1962.

Création de clubs colons et musulmans de football en Algérie[modifier | modifier le code]

Image de l'équipe du Football Club d'Oran, vainqueur du Championnat d'Afrique du Nord en 1946

À la fin du XIXe siècle, le CAL Oran et la Perrégauloise SC (Mohammadia - Perrégaux à l'époque) ne furent pas les seuls clubs créés. On recense également un autre club lui aussi oranais du nom de CDJ Oran (Club des Joyeusetés d'Oran), dont on ne connait pas exactement la date de fondation. Certaines sources affirment que ce club aurait vu le jour durant l'année 1894 et serait donc plus ancien que le CAL Oran et la Perrégauloise SC, mais aucune de ces sources n'est vérifiable, faute de documents officiels conservés. Ces trois clubs fondés à la fin du XIXe siècle sont les seuls qui naquirent au cours de ce siècle et sont considérés comme les doyens du football français en Algérie, mais aussi en Afrique et particulièrement au Maghreb. Plusieurs autres clubs apparaitront au cours du XXe siècle, qu'ils soient colons ou musulmans.

Les clubs de la Ligue d'Oranie de football (L.O.F.A.)[modifier | modifier le code]

À Alger, le , le capitaine du SC Bel-Abbès Gros, reçoit le trophée de la Coupe d'Algérie
Image de l'équipe de football Club des Joyeusetés d'Oran prise en 1934
Les membres fondateurs de l'USM Oran en 1926

À l'ouest du Pays, précisément dans l'Oranie, on recense plus d'une trentaine de clubs colons qui naquirent avant 1914, année du début de la première guerre mondiale. Le plus célèbre d'entre eux était le club colon du Sporting Club de Bel-Abbès, créée en 1906. C'était l'un des clubs les plus titrés d'Afrique du Nord à cette époque ; il était célèbre également pour contenir dans son effectif des soldats de la première garnison de la Légion étrangère. Puis vint en 1911 le club colon de Mascara du nom de AGS Masacara (soit Avant-Garde Sportive de Mascara), qui naquit de la fusion de deux clubs de la communauté des viticulteurs des coteaux de Mascara. Après la première guerre mondiale, un club colon de Mostaganem, fit son apparition officiellement en 1916 ; il s'agissait du ISC Mostaganem (soit Idéale Sporting Club de Mostaganem) ; il avait pour voisin le club du nom de JS Saint-Charles (soit Jeunesse Sportive de Saint-Charles). Puis vers 1919 à Aïn Témouchent, apparut à son tour le club colon USSC Témouchent (soit Union Sportive Sporting Club Témouchent). Il aura pour voisin le club de Rio Salado (aujourd'hui El Malah) du nom de SO Saladéen (soit Sport Olympique Saladéen), mais qui fera son apparition bien plus tard en 1935. Signalons aussi le club colon de Saïda, le GC Saïda (Gaîté Club de Saïda), fondé en 1918, qui contenait dans son effectif des joueurs soldats stationnés au deuxième centre de garnison de la Légion étrangère. Puis bien plus tard vers l'année 1930 apparaitra à son tour le club de Tiaret surnommée la Tiarétienne, et qui portait le nom de GS Tiaret (Gallia Sport de Tiaret).

Dans la ville même d'Oran, le football était si largement implanté que chacun de ses arrondissements contenait un ou plusieurs clubs de football déclarés officiellement. Si l'on prend l'exemple du sixième arrondissement de la ville (quartier de Chopôt - Maraval), dans les années quarante, on recensait quatre petites associations sportives que furent le RC Cité Petit (soit Racing Club Cité Petit), la JS Cité Petit (soit Jeunesse Sportive Cité Petit), Le SO Cuvelier (soit Sporting Olympique Cuvelier) et le SC Lamur (soit Sporting Club Lamur). On comprend donc que la ville d'Oran, le Département d'Oran tout entier à l'époque coloniale possédait le plus grand nombre de clubs de football du pays, voire de toute l'Afrique du Nord.

Au sein de la ville, il y avait donc plusieurs équipes départementales, certaines étaient anonymes et disputaient les championnats inférieurs de la Ligue d'Oran. Quant aux autres, elles jouaient régulièrement les premiers rôles. Parmi celles-ci, nous avions : le FC Oran (soit Feth Carteaux d'Oran) fondé en 1903, qui fusionna en 1944 avec le club SM Gambetta (soit Stade mondial Gambetta) et qui était la propriété de Étienne Gay un richissime négociant en vins de cette époque. Puis nous avions le GC Oran (soit Gallia Club d'Oran), fondé en 1906 ; ainsi que la GM Oran (soit Glorieuse Marine Oran) fondé en 1910. Nous avions aussi l'AS Marine (soit l'Association sportive marine Oran fondé en 1919 par le capitaine de marine Michel Spavone. Mais aussi la SS La Marsa (soit Société sportive La Marsa) et couramment appelé La Marsa, fondé en 1921 dans la commune de l'arsenal de Mers el-Kébir. Notons aussi l'apparition de la JS Saint-Eugène (soit Jeunesse sportive Saint-Eugène), fondé en 1921 dans le quartier de Saint Eugène à Oran ; mais aussi du club US Hammam Bou Hadjar (soit Union Sportive Hammam Bou Hadjar) fondé dans la banlieue d'Oran, précisément dans la cité balnéaire de Hammam Bou Hadjar. Deux ans plus tard apparaitra le club AS Eckmühl (soit Avenir sportive Eckmühl) fondé en 1925, longuement présidé par le docteur Charles Chouraki.

Par la suite d'autres clubs apparaîtront à partir des années quarante, tels que le SC Choupôt (soit Sporting club Choupôt) ; le CO Boulanger (soit Sporting Club Boulanger) ou bien encore RC Oran (soit Racing Club Oran) ; JS Sidi Lahouari (soit Jeunesse Sportive Sidi Lahouari). Tous ces clubs de football, célèbres ou anonymes, étaient tous affiliés à la fois à la Fédération Française de Football Association et à la Ligue d'Oran de Football Association, et disputaient les différentes compétitions de la Ligue d'Oran, jusqu'en 1956 année d'arrêt des compétitions régionales.

Les clubs de la Ligue d'Alger de football (L.A.F.A.)[modifier | modifier le code]

  • Football Club Blidéen : 1904
  • AS Saint Eugène : 1908
  • Étoile sportive de Berrouaghia : 1923
  • Stade Ain Bessemois : 1924
  • Rapid de Rivet ( Meftah ) 1924
  • AS Boufarik : 1924
  • Ridja Universitaire d'Alger ( RUA ) 1926
  • Etoile sportive de Duperré ( Ain Defla ) 1926
  • US Blidéen : 1926
  • Etoile Sportive de Bou Saâda ( 1927)
  • O. Marengo ( Hadjout ) : 1928
  • Union Sportive de Palestro ( IB Lakhdaria ) 1929
  • US Menerville (Thenia) : 1932
  • JS Bordj Ménaïel : 1932
  • Sporting Club Affrevillois - SCAF ( Khemis Méliana ) 1932
  • Sporting Club Médéen : 1933
  • GSOGroupement Sportif Orléansville : 1934
  • RS Alger : 1936
  • O Hussein-Dey ( OHD ) : 1936
  • USFEUnion Sportive Fort-de-l'eau : 1936
  • RSARed Star d'Alger: 1936
  • Entente de Sour- Ghozlane : 1937
  • OCB Oued-Fodda : 1937
  • RC Maison-Carrée : 1937
  • S Guyoville : 1943
  • FC Sidi-Moussa : 1943
  • Olympique de Médéa : 1945
  • SCU El Biar : 1945
  • CA Oued-el-Alleug : 1945
  • Étoile sportive madinet Koléa : 1946
  • US DELLYS : 1947
  • Union sportive machaal madinet Hadjout : 1947
  • JSK : 1948

Les clubs de la Ligue de Constantine de football (L.C.F.A.)[modifier | modifier le code]

Les clubs purement musulmans comme :

  • JSM Skikda, JS Djijel et CRB El Milia en 1936
  • MO Constantine en 1939
  • USM Ain Beida et USM Khenchela en 1943
  • US Tebessa En 1947
  • USM Annaba en septembre 1944
  • Football Olympique de Guelma en 1947
  • ES Souk Ahras en 1957
  • Entente Sportive Sétifienne en 1958.

Ces clubs coexistaient avec des équipes coloniales :

  • JS Guelma en 1925
  • JBAC en 1927
  • AS Bone en 1915
  • RC la Calle en 1934
  • Ounza Sport en 1937
  • AS Héliopolis en 1958
  • EV Kouif
  • l'étoile club Monodovienne 1932/08/26

Les clubs locaux durant l'époque coloniale[modifier | modifier le code]

Le CSC est le premier club omnisports algérien et à identité arabo-musulmane, crée à Constantine en 1889.Actuellement, il est le doyen des clubs algériens: Il fut une association sportive qui servait successivement, depuis sa création, sous trois sigles différents, Ikbal Emancipation de 1898 à 1915, puis Etoile du Club Musulman Constantinois, de 1916 à 1918 et, enfin, Club sportif constantinois depuis le 26 juin 1926.

En Oranie, le premier club algérien est le FC Musulman de Mascara qui voit le jour en 1910, plusieurs clubs vont suivre après à partir de 1925, parmi eux le GC Mascara en 1925, l'USM Oran et le CC Sig en 1926, Étendard Sportive de Guelma en 1924 (actuellement l'Espérance sportive de Guelma),Rapid Club Musulman de Souk-Ahras en (1931), l'ASM Oran et l'USM Bel Abbès en 1933. Ils seront suivis par d'autres clubs dans les années 1940 comme l'ES Mostaganem en 1940, la JSM Tiaret en 1944, le SC Médioni d'Oran en 1945 ou le MC Oran en 1946 et puis, ES Souk Ahras en(1957)et l'Entente Sportive de Setif en 1958,toujours sur ordre du FLN/ALN.

Création des premiers organismes de football en Algérie[modifier | modifier le code]

Organisation des premières compétitions de football en Algérie[modifier | modifier le code]

Palmarès à l'époque coloniale[modifier | modifier le code]

Championnat des ligues départementales de football (1920-1962)[modifier | modifier le code]

  • Championnat DH Centre de la Ligue d'Alger de football Association (LAFA), Palmarès[1]:
Saison (1920-1930) Champion d'Alger DH Saison (1931-1940) Champion d'Alger DH Saison (1941-1950) Champion d'Alger DH Saison (1951-1960) Champion d'Alger DH
Saison 1920-1921 FC Blidéen[A 1] Saison 1930-1931 AS Boufarik[A 2] Saison 1940-1941 Non Joué (Guerre) Saison 1950-1951 GS Alger[A 3]
Saison 1921-1922 FC Blidéen Saison 1931-1932 GS Alger Saison 1941-1942 AS Boufarik Saison 1951-1952 AS Saint-Eugène[A 4]
Saison 1922-1923 FC Blidéen Saison 1932-1933 AS Saint-Eugène Saison 1942-1943 AS Saint-Eugène Saison 1952-1953 FC Blidéen
Saison 1923-1924 FC Blidéen Saison 1933-1934 RU Alger[A 5] Saison 1943-1944 AS Saint-Eugène Saison 1953-1954 GS Alger
Saison 1924-1925 AS Boufarik Saison 1934-1935 RU Alger Saison 1944-1945 AS Saint-Eugène Saison 1954-1955 GS Alger
Saison 1925-1926 US Blida[A 6] Saison 1935-1936 AS Saint-Eugène Saison 1945-1946 RU Alger Saison 1955-1956 GS Orléansville[A 7]
Saison 1926-1927 GS Orléansville Saison 1936-1937 GS Alger Saison 1946-1947 GS Alger Saison 1956-1957 AS Saint-Eugène
Saison 1927-1928 GS Alger Saison 1937-1938 AS Boufarik Saison 1947-1948 O Hussein-Dey[A 8] Saison 1957-1958 GS Alger
Saison 1928-1929 FC Blidéen Saison 1938-1939 RU Alger Saison 1948-1949 O Hussein-Dey Saison 1958-1959 O Hussein-Dey
Saison 1929-1930 AS Saint-Eugène Saison 1939-1940 RU Alger Saison 1949-1950 O Hussein-Dey Saison 1959-1960 (formation CFA)
  • Championnat de la Ligue d'Oranie de football Association (LOFA), Palmarès[2],[3]:
Saison (1920-1930) Champion d'Oranie Saison (1931-1940) Champion d'Oranie Saison (1941-1950) Champion d'Oranie Saison (1951-1962) Champion d'Oranie
Saison 1920-1921 ASM Oran[A 9] Saison 1930-1931 GC Oran[A 10] Saison 1940-1941 ASM Oran Saison 1950-1951 GC Mascara[A 11]
Saison 1921-1922 SC Bel-Abbès Saison 1931-1932 Club des Joyeusetés[A 12] Saison 1941-1942 Club des Joyeusetés Saison 1951-1952 SC Bel-Abbès
Saison 1922-1923 SC Bel-Abbès[A 13] Saison 1932-1933 USM Oran[A 14] Saison 1942-1943 USM Oran Saison 1952-1953 SC Bel-Abbès
Saison 1923-1924 SC Bel-Abbès Saison 1933-1934 Club des Joyeusetés Saison 1943-1944 USM Oran Saison 1953-1954 SC Bel-Abbès
Saison 1924-1925 SC Bel-Abbès Saison 1934-1935 USM Oran Saison 1944-1945 USM Oran Saison 1954-1955 SC Bel-Abbès
Saison 1925-1926 SC Bel-Abbès Saison 1935-1936 GC Oran Saison 1945-1946 FC Oran[A 15] Saison 1955-1956 SC Bel-Abbès
Saison 1926-1927 SC Bel-Abbès Saison 1936-1937 Club des Joyeusetés Saison 1946-1947 SC Bel-Abbès Saison 1956-1957 SC Bel-Abbès
Saison 1927-1928 SC Bel-Abbès Saison 1937-1938 Club des Joyeusetés Saison 1947-1948 FC Oran Saison 1957-1958 SC Bel-Abbès
Saison 1928-1929 ASM Oran Saison 1938-1939 Club des Joyeusetés Saison 1948-1949 USM Oran Saison 1958-1959 CAL Oran[A 16]
Saison 1929-1930 Club des Joyeusetés Saison 1939-1940 Non Joué (Guerre) Saison 1949-1950 USM Oran Saison 1959-1960 AGS Mascara[A 17]
Saison 1960-1961 USSC Témouchent[A 18]
Saison 1961-1962 ???
  • Championnat DH Est de la Ligue de Constantine de football Association (LCFA), Palmarès[4]:
Saison (1920-1930) Champion de Contantine DH Saison (1931-1940) Champion de Contantine DH Saison (1941-1950) Champion de Constantine DH Saison (1951-1960) Champion de Constantine DH
Saison 1920-1921 US Constantine Saison 1930-1931 SO Sétif Saison 1940-1941 Non Joué (Guerre) Saison 1950-1951 USM Sétif
Saison 1921-1922 RC Philippeville Saison 1931-1932 RC Philippeville[A 19] Saison 1941-1942 JBAC Bône Saison 1951-1952 ESFM Guelma
Saison 1922-1923 AC Bône Saison 1932-1933 JS Guelma[A 20] Saison 1942-1943 Non Joué Saison 1952-1953 JSM Philippeville
Saison 1923-1924 US Constantine Saison 1933-1934 JS Guelma Saison 1943-1944 ?? Saison 1953-1954 ESFM Guelma
Saison 1924-1925 US Constantine[A 21] Saison 1934-1935 JS GUELMA Saison 1944-1945 ?? Saison 1954-1955 ESFM Guelma[A 22]
Saison 1925-1926 US Constantine Saison 1935-1936 JBAC Bône Saison 1945-1946 USM Sétif Saison 1955-1956 Non Joué
Saison 1926-1927 JS Philippeville[A 23] Saison 1936-1937 JBAC Bône[A 24] Saison 1946-1947 JS Djidjelli Saison 1956-1957 ??
Saison 1927-1928 RC Philippeville Saison 1937-1938 JBAC Bône Saison 1947-1948 JS Djidjelli Saison 1957-1958 AS Bône
Saison 1928-1929 SO Sétif[A 25] Saison 1938-1939 JBAC Bône Saison 1948-1949 MO Constantine Saison 1958-1959 AS Bône
Saison 1929-1930 AS Bône Saison 1939-1940 MO Constantine Saison 1949-1950 AS Bône Saison 1959-1960 (formation CFA)

Championnat de France Amateur, CFA en Algérie (1959-1962)[modifier | modifier le code]

En 1956, suite aux indépendances du Maroc et de la Tunisie, un championnat CFA est créé par la FFF[5]. Le but était de rassembler en un seul championnat tous les clubs de football de l'Algérie et de les inclure progressivement dans le football français. Pour cela on crée un échelon supérieur à la traditionnelle Division d'Honneur qui était jusque-là le plus haut degré du football nord-africain de club. Il était tout simplement appelé CFA (Championnat de Football Amateur).

À noter également qu'entre les saisons 1956-1957 et 1961-1962, les clubs musulmans boycottèrent la compétition afin de soutenir la cause du FLN qui promulguait l'idée d'indépendance. De plus, lors de la troisième année de ce CFA, la saison 1959-1960, les clubs non qualifiés parmi l'élite, regroupant quatre algérois, quatre Oranais et deux puis quatre associations de l'Est, disputèrent le championnat Division Honneur, échelon inférieur au CFA, en deux groupes.

Les saisons entre 1957-1959[modifier | modifier le code]

Saison 1957-1958 :

  • GS Alger (Alger) l'emporte en finale des play-offs[6] (qui se sont déroulés à Alger) face au SC Bel-Abbès 1 but à 0.

Les qualifiés pour cette phase furent les deux champions régionaux de l'Ouest et de l'Est : le SC Bel-Abbès et l'AS Bône, plus les deux premiers du championnat d'Alger que furent le GS Alger et l'AS Saint-Eugène.

Saison 1958-1959 :

  • l'Olympique Hussein Dey (Alger) l'emporte en finale des plays-offs[6] (qui se sont déroulés à Oran) face au SC Bel-Abbès 2 but à 1.

Les qualifiés pour cette phase furent les deux champions régionaux du Centre et de l'Est : l'O Hussein Dey et l'AS Bône, plus les deux premiers du championnat d'Oran que furent SC Bel-Abbès et le CAL Oran.

Palmarès du premier championnat algérien hors CFA (1957-1959)[6].
Saison Champion Score Dauphin Autres équipes des Play-Off
1957-1958 GS Alger 1-0 SC Bel-Abbès AS Bône et AS Saint-Eugène
1958-1959 Olympique Hussein Dey 2-1 SC Bel-Abbès AS Bône et CAL Oran
Les saisons entre 1959-1962[modifier | modifier le code]

De la saison 1959-1960 à la saison 1961-1962, une nouvelle formule est instaurée avec le championnat de France Amateur (CFA) regroupant les premiers des ligues (LOFA, LAFA, LCFA) du dernier championnat régional régional DH de la saison 1958-1959 et constituant ainsi la 6e Ligue CFA du football Français.

Palmarès de la CFA (1959-1962)[7].
Classement Saisons
1959-1960 1960-1961 1960-1962
1 SC Bel-Abbès AS Saint-Eugène GS Alger
2 CAL Oran SC Bel-Abbès AS Saint-Eugène
3 FC Blidéen FC Blidéen SC Bel-Abbès
4 AS Saint-Eugène GS Orléanville FC Blidéen
5 O Hussein-Dey AGS Mascara CAL Oran
6 JSSE Oran JSSE Oran GS Orléanville
7 La Marsa CAL Oran JSSE Oran
8 GS Alger La Marsa AS Batna
9 AS Bône O Hussein-Dey AGS Mascara
10 ROP Constantine SCP USSC Témouchent
11 - - ROP Constantine
12 - - AS Bône

L'année 1962 est l'année qui voit le peuple algérien acquérir son indépendance, c'est aussi la fin du football colonial en Algérie. Le premier Bureau Fédéral de la Ligue d'Algérie de football, appelé à devenir la future Fédération algérienne de football réorganisera le football algérien avec la création les deux années suivantes d'un "critérium" puis d'un championnat national de football algérien.

Les Coupes Période coloniale[modifier | modifier le code]

Il existait déjà à cette époque, vers la fin des années cinquante, une compétition similaire appelé "Coupe d'Algérie de football", et qui se disputait uniquement entre clubs algériens mais colons. Pour en arriver là, il faut comprendre que ce fut le résultat d'un long processus à la fois sportif, politique et historique.

Lorsque le football fait son apparition en Afrique du Nord, il n'était pas encore assez structuré pour l'organisation de grandes compétitions de football. Au début du XXe siècle, des petits challenges de football apparaissent en 1904 et 1905, ainsi que des critériums en 1911 et 1912. Ces petites compétitions désignèrent des champions non officiels, car les organismes de tutelle arrivèrent bien plus tard en France (USFSA en 1913 et FFFA en 1919) où le chaos régnait car plusieurs fédérations de football coexistaient.

L'Afrique du Nord était alors découpée en cinq régions où chacune possédait une ligue de football. Ainsi nous avions la Ligue du Maroc de Football Association ou LMFA pour le Maroc ; la Ligue d'Oran de Football Association ou LOFA pour l'Oranais ; la Ligue d'Alger de Football Association ou LAFA pour l'Algerois ; la Ligue de Constantine de Football Association ou LCFA pour le Constantinois ; et la Ligue de Tunisie de Football Association ou LTFA pour la Tunisie.

Chacune de ces ligues organisaient des championnats de football (entre 1920 et 1959) de différents niveaux dont le plus haut était appelé Division Honneur (DH). Parallèlement, une compétition de football de plus grande envergure apparaît au cours de l'année 1921, appelée Championnat d'Afrique du Nord de football. Cette compétition était régie par l'Union des ligues nord-africaines de football créée la même année, et regroupait tous les champions de la division honneur des ligues nord-africaines de football. Le vainqueur était sacré "Champion d'Afrique du Nord", et se voyait remettre un objet d'art. Celui-ci conservait son trophée une saison et se voyait l'honneur de défendre son due en étant automatiquement qualifié pour la prochaine édition accompagné d'un autre club de sa ligue.

La Coupe d'Afrique du Nord (1930-1956)[modifier | modifier le code]

Durant l'année 1930, la Coupe d'Afrique du Nord de football apparaît à son tour. Cette ancienne compétition de football était également régie par l'Union des ligues nord-africaines de football. Elle fonctionnait sur le même modèle que celui de la Coupe de France, et opposait de nombreux clubs des cinq ligues nord-africaines de football. Ces clubs se qualifiaient pour la compétition à la suite de tournois préliminaires où le vainqueur représentait sa région. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, une nouvelle compétition régionale de type "coupe" apparaît à Alger, il s'agit de la Coupe Forconi. Cette compétition qui eut lieu entre les années 1946 et 1957, désignait à la fois le vainqueur de ce trophée et le qualifiait en tant que représentant de la Ligue d'Alger pour la Coupe d'Afrique du Nord de football. Le vainqueur de cette "Coupe d'Afrique du Nord", se voyait lui aussi remettre un objet d'art. Celui-ci conservait son trophée une saison et se voyait l'honneur de défendre lui aussi son dû en étant automatiquement qualifié pour la prochaine édition accompagné d'un autre club de sa ligue.

Ce challenge, qui connut un immense succès populaire, disparaîtra en 1956. La raison fut simple, de 1954 à 1956, les clubs nord-africains qui jusque-là étaient non autorisés, furent admis à disputer la Coupe de France de football. De plus, les indépendances du Maroc et de la Tunisie durant l'année 1956 rendirent inutile l'organisation de cette compétition dont la dimension géographique concernait l'Afrique du Nord française.

La Coupe Forconi de football (1946-1957)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coupe Forconi de football.

La Coupe Forconi était une compétition organisée par la Ligue d'Alger de Football Association de modèle "coupe", et de dimension régionale ou départementale. À cette époque Alger était un département français couvrant plus de 170 000 km2 comprenant les villes d'Alger, d'Aumale, de Blida, de Médéa, de Miliana, d'Orléansville et de Tizi Ouzou. Créée en 1946, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, cette compétition eût lieu jusqu'en 1957. Ce fut la seule coupe de football de dimension départementale en Afrique du Nord à l'époque coloniale. La compétition fut nommée Coupe Forconi en mémoire d’Edmond Forconi, Vice-Président de la Ligue d'Alger à cette époque, après qu'il décéda des suites de ses blessures de guerre. Cette coupe départementale était très populaire également car elle concernait toutes les équipes affiliées à la Ligue d'Alger quels que soient leurs niveaux. De 1946 jusqu'en 1957, le vainqueur de cette compétition se voyait remettre un trophée qu'il conservait une saison et avait l'honneur de défendre également son due mais au stade des quarts de finale de la compétition de l'édition suivante. Si ce système fut conçu de cette manière c'est que la raison était évidente; le vainqueur était également qualifié à la Coupe d'Afrique du Nord, ce qui lui permettait donc de se consacrer pleinement à cette compétition sans se soucier des tours préliminaires pour la prochaine édition de la Coupe Forconi. La compétition disparaitra à la suite de la disparition de la Coupe d'Afrique du Nord conjuguée aux indépendances du Maroc et de la Tunisie durant l'année 1956.

La Coupe d'Algérie (1957-1962)[modifier | modifier le code]

Deux événements majeurs bousculèrent le football colonial nord-africain qui contribuèrent indirectement à la création de cette Coupe d'Algérie d'époque coloniale. Tout d'abord, durant l'année 1956, la France reconnaît l'indépendance du Maroc (sous domination française depuis le Traité de Fès le ) et de la Tunisie (sous domination française depuis le Traité du Bardo le ). Ce fait historique eût un impact fort sur l'organisation des compétitions de football en Afrique du Nord. Les grandes compétitions telles que le Championnat d'Afrique du Nord de football ou la Coupe d'Afrique du Nord de football disparurent à la suite des retraits des clubs marocains et tunisiens. Seules les clubs algériens des ligues d'Alger, d'Oran et de Constantine continuèrent à jouer des compétitions organisés par des organismes français.

Trophée de la Coupe d'Algérie de football (1957-1962), compétition d'époque coloniale qui se déroula de 1957 à 1962 en Algérie.

Et enfin, toujours la même année, un événement majeur va se produire en fin de saison sportive. Jusqu'en mai 1956, les compétitions en Algérie se déroulèrent le plus normalement du monde, malgré une atmosphère menaçante parce que le FLN avait déclenché deux ans auparavant, la Guerre de Libération national le . Un événement important survint avant la finale de la Coupe d'Afrique du Nord de football où les deux clubs de Sidi Bel Abbès, le Sporting Club de Bel-Abbès (club colon) et l'Union sportive medinat Bel-Abbès (club musulman) devaient s'affronter. l'USM Bel-Abbès formula des réserves à l'encontre du joueur nommé Gros capitaine du SC Bel-Abbès car il était sous le coup d'une suspension pour la finale. Le SC Bel-Abbès mit la pression sur la Ligue d'Oran qui décida à la surprise générale de qualifier pour la rencontre le capitaine du sporting. Devant cette incompréhension, les usmistes qui vécurent la décision comme une injustice déclarèrent forfait, déclenchant une vague de protestation tant dans l'Oranie que dans toute l'Afrique du Nord. Le FLN saisit alors cette opportunité et lança un appel solennel qui était de boycotter toutes les compétitions en signe de protestation[8]. De ce fait toutes les associations musulmanes décidèrent de se saborder et restèrent inactifs jusqu'à l'Indépendance de l'Algérie.

Compte tenues de ces bouleversements à la fois historiques, politiques et sportifs, on réorganisa massivement le football et ses compétitions sur le territoire algérien. L'idée était d'intégrer rapidement et directement les différents clubs algériens dans le système du football français. Pour cela on créa un échelon supérieur à la traditionnelle Division Honneur (DH), que l'on nomma CFA. Ainsi naquit le Championnat d'Algérie CFA organisé par la Fédération Française de Football Association et eût lieu entre les années 1957 et 1962. Parallèlement on créera également une Coupe d'Algérie de football, une année avant le Championnat d'Algérie CFA, et ce malgré l'autorisation des clubs algériens en Coupe de France. À partir de l'année 1956 seuls les clubs colons restèrent en lice pour cette compétition qui se déroula jusqu'en 1962, édition qui fut interrompue avant son terme au stade des tours préliminaires.

Finales[modifier | modifier le code]

Coupe d'Algérie de football (époque coloniale) (1956-1962)[modifier | modifier le code]

Édition Date Vainqueur Score Finaliste Lieu
1956-1957
Match aller
AS Marine d'Oran 2 - 2 AGS Mascara Stade Vincent-Monréal, Oran
Match retour AS Marine d'Oran 2 - 2 AGS Mascara Stade Vincent-Monréal, Oran
Match d'appui AS Marine d'Oran 3 - 1ap AGS Mascara Stade Vincent-Monréal, Oran
1957-1958 SC Bel-Abbès 4 - 0 AS Saint-Eugène Stade Henri Fouquès-Duparc, Oran
1958-1959 SC Bel-Abbès 1 - 0 SS La Mars Stade Henri Fouquès-Duparc, Oran
1959-1960 SC Bel-Abbès 3 - 0 O. Hussein-Dey Stade Municipal de Saint-Eugène, Alger
1960-1961 Perrégauloise GS 2 - 1 GS Alger Stade Henri Fouquès-Duparc, Oran
1961-1962 L'édition fut arrêtée aux tours préliminaires

Coupe Forconi de football (1946-1957)[modifier | modifier le code]

Éditions Dates Vainqueurs Scores Finalistes Lieux des rencontres
1944-1945 USM Blida (1) 1 - 0 RS Alger Stade Municipal d'Alger (Alger)
1945 - 1946 FC Blida (1) 1 - 0 GS Alger Stade Municipal d'Alger (Alger)
1946 - 1947 RS Alger (1) 2 - 1 O Hussein Dey Stade Communal de Saint-Eugène (Saint-Eugène)
1947 - 1948 MC Alger (1) 5 - 3 a.p AS Saint-Eugène Stade Communal de Saint-Eugène (Saint-Eugène)
1948 - 1949 GS Alger (1) 1 - 1 a.p (1er But) AS Saint-Eugène Stade Communal de Saint-Eugène (Saint-Eugène)
1949 - 1950 O Hussein Dey (1) 2 - 0 FC Blida Stade Communal de Saint-Eugène (Saint-Eugène)
1950 - 1951 MC Alger (2) 3 - 2 a.p AS Saint-Eugène Stade Communal de Saint-Eugène (Saint-Eugène)
1951 - 1952 FC Blida (2) 3 - 1 MC Alger Stade Communal de Saint-Eugène (Saint-Eugène)
1952 - 1953 RC Maison Carrée (1) 5 - 1 RU Alger
1953 - 1954 O Hussein Dey (2) 3 - 2 RC Maison Carrée
1954 - 1955 AS Saint-Eugène (1) 2 - 1 RS Alger
1955 - 1956 RC Maison Carrée (2) 4 - 0 SCU El-Biar
1956 - 1957 FC Blida (3) 1 - 0 RC Maison Carrée Stade de Boufarik (Boufarik)
1957 - 1958 O Hussein Dey (3) 3 - 1 RU Alger
1958 - 1959 GS Alger (2) 3 - 1 a.p GS Orléansville Stade d'El Biar (El Biar)
1959 - 1960 GS Alger (3) 3 - 1 RU Alger Stade Communal de Saint-Eugène (Saint-Eugène)
1960 - 1961
1961 - 1962

Coupe Myladi de football 

MC Alger Champion: 1952, 1955 et 1956

Coupe d'Oranie de football (1926-1955)[modifier | modifier le code]

Éditions Dates Vainqueurs Scores Finalistes Lieux des rencontres
1926 - 1927 Club des Joyeusetés -
1927 - 1928 Club des Joyeusetés -
1928 - 1929 Club des Joyeusetés -
1929 - 1930 -
1930 - 1931 -
1931 - 1932 -
1932 - 1933 -
1933 - 1934 -
1934 - 1935 -
1935 - 1936 -
1936 - 1937 -
1937 - 1938 -
1938 - 1939 -
1939 - 1940 -
1940 - 1941 -
1941 - 1942 -
1942 - 1943 -
1943 - 1944 -
1944 - 1945 -
1945 - 1946 -
1946 - 1947 -
1947 - 1948 -
1948 - 1949 CAL Oran 2 - 1 AS Marine d'Oran Stade Vincent-Monréal (Oran)
1949 - 1950 -
1950 - 1951 -
1951 - 1952 USM Oran 1 - 0 Gallia Club d'Oran Stade Vincent-Monréal (Oran)
1952 - 1953 -
1953 - 1954 -
1954 - 1955 -

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit du club: Football Club Blida appelé aussi Football Club Blidéen
  2. Il s'agit du club: Association Sportive Boufarik
  3. Il s'agit du club: Gallia Sport d'Alger qui peut s'écrire aussi en GSA
  4. Il s'agit du club: Association sportive saint-eugénoise appelé aussi Association sportive de Saint-Eugène
  5. Il s'agit du club: Racing Universitaire d'Alger qui peut s'écrire aussi RUA
  6. Il s'agit du club: Union sportive de Blida appelé aussi Union SportiveBlidéenne
  7. Il s'agit du club: Groupement Sportif Orléansville appelé aussi Groupement Sportif Orléansvillois
  8. Il s'agit du club: Olympique Hussein-Dey qui peut aussi s'écrire en OHD
  9. Il s'agit du club: Association Sportive de la Marine Oranaise (ASMO)
  10. Il s'agit du club: Gallia Club Oranais appelé aussi Gallia Club d'Oran
  11. Il s'agit du club: Gallia Club Mascaréen (GCM), aukourd'hui Ghali Club Mascara
  12. Il s'agit du club: Club des Joyeusetés (à Oran) qui peut s'écrire aussi en CDJ
  13. Il s'agit du club: Sporting Club Bel-Abbessien appelé aussi Sporting Club de Sidi-bel-Abbès
  14. Il s'agit du club: Union Sportive Musulmane Oranaise qui peut aussi s'écrire en USMO
  15. Il s'agit du club: Football Club Oranais, aujourd'hui Feth Carteaux d'Oran
  16. Il s'agit du club: Club Athlétique Liberté Oranais (CALO) anciennement Liberté Club Sportif de Saint-Antoine
  17. Il s'agit du club : Avant-Garde Sportive Mascaréenne
  18. Il s'agit du club : Union Sportive et Sporting Club Témouchentois (à Aïn-Témouchent)
  19. Il s'agit du club: Racing Club Philippeville appelé aussi Racing Club Philippevilloise
  20. Il s'agit du club: Jeunesse Sportive Guelma appelé aussi Jeunesse Sportive Guelmoise
  21. Il s'agit du club: Union Sportive Constantine appelé aussi Union Sportive Constantinoise
  22. Il s'agit du club: Espérence Sportive Guelma anciennement appelé ESFMG Espérence Sportive Franco Musulmane Guelmoise
  23. Il s'agit du club: Jeunesse Sportive Philippeville appelé aussi Jeunesse Sportive Philippevilloise
  24. Il s'agit du club: Jeunesse Bône Athlétique Club appelé aussi Jeunesse Bônoise Athlétique Club
  25. Il s'agit du club: Stade Olympique Sétifien appelé aussi Stade Olympique Sétifien

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lahcène Belahoucine, La Saga du football algérien, page 67, Éditions HIBR, Alger, 2010
  2. Lahcène Belahoucine, La Saga du football algérien, page 64, Éditions HIBR, Alger, 2010
  3. Football Association puis Football et Sports - 200 numéros du 04/10/1919 au 28/07/1923, France Football - 299 numéros du 24/08/1923 au 29/11/1929, Football - 533 numéros du 05/12/1929 au 15/05/1940, France Football - 16 numéros du 15/05/1945 au 01/01/1946, France Football puis France Football Officiel - 852 numéros du 08/01/1946 au 10/07/1962
  4. Lahcène Belahoucine, La Saga du football algérien, page 70, Éditions HIBR, Alger, 2010
  5. Lahcène Belahoucine, La Saga du football algérien, page 73, Éditions HIBR, Alger, 2010
  6. a, b et c Lahcène Belahoucine, La Saga du football algérien, page 74, Éditions HIBR, Alger, 2010
  7. Lahcène Belahoucine, La Saga du football algérien, page 74 et 75, Éditions HIBR, Alger, 2010
  8. Lahcène Belahoucine, La Saga du football algérien, page 51

Articles connexes[modifier | modifier le code]