Football aux Jeux olympiques d'été de 1900

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Football aux Jeux olympiques d'été de 1900
Description de l'image Paris 1900 olympic poster.jpg.
Généralités
Sport Foot-Ball Association[note 1]
Organisateur(s) USFSA / CIO
Édition 2e édition pour le CIO[note 2].
Lieu(x) Drapeau : France Paris
Date Du 20 septembre au
Participants 3 équipes (pour 5 inscrites)
Épreuves 1
Site(s) Vélodrome de Vincennes
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Danemark Danemark
Vainqueur Drapeau : Royaume-Uni Upton Park Football Club (Premier titre)
Deuxième Drapeau : France Club français
Troisième Drapeau : Belgique Féd. Ath. Univ. Belge
Buts 12

Navigation

Le football est un sport de « démonstration » aux Jeux olympiques de 1900.

Deux matchs sont organisés entre trois équipes masculines venues de France, d'Angleterre et de Belgique.

Préparation de l’événement[modifier | modifier le code]

Comité d’organisation[modifier | modifier le code]

Stade retenu[modifier | modifier le code]

Vue aérienne en noir et blanc d'un site sportif, un stade est visible au centre.
Le Vélodrome de Vincennes est le théâtre des matchs de Foot-Ball.
photographie en noir et blanc d'un stade entouré de tribunes, une piste d’athlétisme entoure la pelouse
Le stade olympique, utilisé pour les matchs de football.


Le Vélodrome municipal de Vincennes est retenu pour la compétition de football : ce stade est une énorme enceinte multifonctionnelle inaugurée en 1896. Créé dans le bois de Vincennes du fait d'une volonté de développer l'Est parisien, les concours sportifs de l'exposition devaient initialement se tenir au bois de Vincennes, desservi par la première ligne de métro parisien et des lignes de tramway électriques installées pour l'occasion. Mais, pour éviter des dépenses excessives et pour faire face au nombre important des épreuves, un tiers des épreuves seront finalement disputées sur d'autres sites. Construction à Vincennes d'un vélodrome d'une capacité de 40 000 places (aujourd'hui vélodrome Jacques-Anquetil).

Le stade olympique accueille par ailleurs les épreuves de tir à l’arc, de hockey sur gazon, de lacrosse, de lutte, de rugby, de gymnastique[1].

Acteurs des Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Les effectifs de chaque sélection présente sont composés de joueurs amateurs, tel que le stipule le règlement de la compétition[2],[note 3]. Ce même règlement stipule aussi que chaque équipe a le droit d’avoir en plus des joueurs titulaires des joueurs-réserves, qui doivent être inscrits avant le [3].

Joueurs de chaque équipe
Drapeau : Belgique Fédération Athlétique Universitaire Belge Drapeau : France Club français Drapeau : Royaume-Uni Upton Park FC
Sélectionneur : Drapeau : Suisse Franz König
Marcel Leboutte
Raul Kelcone
Ernest Moreau de Melen
Alphonse Renier
Georges Pelgrims (capitaine)
Eugène Neefs
Eric Thornton
Albert Delbecque
Emile Spannoghe
Hendrik van Heuckelum
Lucien Londot
Camille Van Hoorden
Sélectionneur inconnu
Lucien Huteau
Louis Bach
Pierre Allemane
Virgile Gaillard
Alfred Bloch
Maurice Macaire
Eugène Fraysse[4]
Georges Garnier[5]
Marcel Lambert
René Grandjean
Fernand Canelle
R. Duparc
Gaston Peltier
Sélectionneur : Drapeau : Royaume-Uni James Henry Jones
James Henry Jones
Claude Buckenham
William Gosling
Alfred Chalk
T.E. Burridge
William Quash
Arthur Turner
F.G. Spackman
J. Nicholas
James Zealley
A. Haslam (capitaine)

Arbitres[modifier | modifier le code]

Déroulement[modifier | modifier le code]

Ces épreuves se sont déroulées au Vélodrome Municipal de Vincennes du 20 septembre au 23 septembre, où avaient lieu les Exhibitions mondiales - football, rugby à XV (après les matchs de football), etc. - en parallèle au tournoi olympique proprement dit, dans le cadre de l'exposition universelle.

Deux matchs de démonstration sont disputés.

Le Club français, champion de la ville de Paris en titre et vainqueur de la Coupe Sheriff Dewar, alors entièrement composé de joueurs de citoyenneté française, est désigné pour représenter la France par l'USFSA[6].

L'équipe belge est formée par la fédération athlétique universitaire belge, ancêtre de la Fédération Sportive Universitaire Belge (FSUB), il s'agit d'une équipe mixte composée de joueurs universitaires et d'une sélection issue de différents clubs[7].

À chaque match un « objet d'art » est distribué à l'équipe victorieuse, et les joueurs de celle-ci se voient aussi attribuer « un souvenir ».

Des médailles ont été de plus attribuées, a posteriori, par le Comité international olympique[8].

La FIFA ne considère pas le tournoi comme officiel, commençant son palmarès des tournois olympiques avec l'édition 1908[9].

Galerie[modifier | modifier le code]

Feuilles de match[modifier | modifier le code]


Podium[modifier | modifier le code]

Medaille d’argent
Médaillé d’argent

France
Club français
Medaille d’or
Champion olympique

Grande-Bretagne et Irlande
Upton Park FC
1er titre
Medaille de bronze
Médaillé de bronze

Belgique
Fédération Athlétique Universitaire Belge

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En 1900, le football est appelé Foot-Ball Association afin de le distinguer du Foot-Ball Rugby.
  2. L'édition 1896 n'est reconnue ni par la FIFA ni par le CIO et l'édition 1900 est reconnue par le CIO sans l’être par la FIFA.
  3. L’article stipule : An Amateur player is one who does not receive remuneration or consideration of any sort above his necessary hotel and travelling expenses actually paid, or who is not registered as a Professional.

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Fourth Olympiad London, p. 32-41
  2. (en) « The Fourth Olympiad London, page 523/864 », sur library.la84.org (consulté le 27 mars 2015)
  3. The Fourth Olympiad London, p. 458
  4. Capitaine au 1er match, centre droit, Eugène Fraysse est membre de la Commission technique supervisant les rencontres
  5. Capitaine au 2e match, Georges Garnier joue aussi le 1er
  6. Rapport officiel, p. 68.
  7. « NOUVELLES SPORTIVES. FOOTBALL. », sur kbr.be, Journal de Bruxelles, Première édition, p.3, (consulté le 21 octobre 2017)
  8. « Paris 1900 - Football », sur Olympic.org (consulté le 23 octobre 2014)
  9. (en) « Men's Olympic Football Tournament - Previous Tournaments », sur FIFA.com (consulté le 23 octobre 2014)