Fools Garden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fool's Garden)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fools Garden
Description de cette image, également commentée ci-après
Fools Garden en concert.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Pop rock, rock alternatif, indie pop
Années actives Depuis 1991
Labels Sony BMG, Lemonade Music
Site officiel www.foolsgarden.de
Composition du groupe
Membres Peter Freudenthaler
Volker Hinkel
Dirk Blümlein
Claus Müller
Anciens membres Thomas Mangold
Roland Röhl
Ralf Wochele
Gabriel Holz

Fools Garden, anciennement Fool's Garden, est un groupe de pop allemand, originaire de Pforzheim. Il est formé en 1991 par Peter Freudenthaler et Volker Hinkel. Après avoir débuté en 1993 avec l'album Once in a Blue Moon, Fools Garden sort, deux ans plus tard, son deuxième album Dish of the Day, qui deviendra un hit en Europe et en Asie avec la chanson Lemon Tree.

Go and Ask Peggy for the Principal Thing suit en 1997, puis trois albums en 2000, 2003 et 2005. En 2003, trois membres quittent le groupe, à la suite d'une rupture avec la maison de disques; le groupe est remanié et change son nom en Fools Garden (sans apostrophe). En 2003, après une rupture avec leur maison de disques, le groupe est largement modifié et se compose alors de : Gabriel Holz a quitté le groupe début 2007. Une compilation intitulée High Times est sortie le 2 octobre 2009, contenant 15 titres dont un inédit.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1991–2002)[modifier | modifier le code]

En 1991, Peter Freudenthaler (né le 19 février 1963, chant) et Volker Hinkel (né le 21 juin 1965, guitare) forment le groupe Fools Garden et enregistrent ensemble l'album promo hononyme. Après l’arrivée de Thomas Mangold (né le 25 septembre 1965, basse), Roland Röhl (né le 6 avril 1971, claviers) et Ralf Wochele (né le 23 février 1968, batterie) ils enregistrent deux ans plus tard, l'album Once in une Blue Moon, qui comprend deux nouvelles chansons. C'est le seul album disponible dans le commerce dans lequel Volker Hinkel chante également plusieurs chansons. Le groupe atteint le succès en 1994, lorsque le morceau Wild Days est sélectionné pour une publicité par C&A.

1995 assiste à la sortie de l'album Dish of the Day qui comprend également le hit numéro un Lemon Tree, plus grand succès de l'histoire du groupe[1]. Les deux singles (disque de platine en Allemagne, Nouvelle-Zélande et Norvège, disque d'or en Suisse, Autriche, France et Suède) ainsi que l'album (disque de platine en Allemagne et en Suisse, disque d'or en Autriche) se vendent également très bien en dehors de l'Allemagne. Le single Lemon Tree atteint la première place des charts allemands pendant quatre semaines du 23 février au 21 mars, et l’album Dish of the Day de la semaine du 8 au 14 mars. En 1996, Fools Garden est récompensé dans la catégorie de jeune groupe le plus titré aux Peix Bambi, Goldenen Europa, Goldenen Stimmgabe et Echo Awards.

Le 5 septembre 1997, le groupe publie Go and Ask Peggy for the Principal Thing, qui ne parvient pas à atteindre le haut des charts (uniquement 44e en Allemagne, et 50e en Suisse). Les deux singles extraits de l'album, Why Did She Go? et Probably n'atteignent également pas le haut des charts. Frustré, le groupe publi un autre album, For Sale, le 14 avril 2000. For Sale n'atteint que brièvmeent les charts à la 82e place.

Changements (2003–2011)[modifier | modifier le code]

Après l'échec commercial de leurs derniers albums, Mangold, Röhl et Wochele quittent le groupe en 2003[2]. Freudenthaler et Hinkel décident continuer en duo, mais Polydor Records décide de jeter le groupe après la sortie de 25 Miles to Kissimmee. Ils restent ensemble malgré tout et débutent une tournée en 2004. En parallèle, le groupe atteint le succès en Europe de l'Est, jouant devant 100 000 spectateurs pour les 750 ans de Kaliningrad[1],[3]. Man of Devotion, un single issu de Ready for the Real Life, est utilisé pour le documentaire Schwiegertochter gesucht[2].

En 2005, ils reçoivent le Ravensburger Kupferle pour Fools Garden Meets Morscheck and Burgmann. À la fin de l'été 2009, le premier best-of du groupe est sorti sous forme de CD unique et de série double album en édition limitée. Il s'intitule High Times et comprend 14 chansons. L'édition limitée comprend sur le second CD, 15 chansons unplugged live du groupe.

Nouveaux albums (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Fools Garden, au Blacksheep Festival de Bonfeld, en 2016.

Le 14 septembre 2012, Fools Garden publie le single Innocence, dont une reprise avec l'orchestre du film Babelsberg. L'album Who Is Jo King? comprend 14 nouveaux et est publié le 14 octobre 2012. La couverture de l'album est réalisée par Klaus Voormann, qui s'est chargé autrefois de la couverture de Revolver des Beatles[4].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Peter Freudenthaler - chant
  • Volker Hinkel - guitare, chant
  • Gabriel Holz - guitare
  • Dirk Blümlein - basse
  • Claus Muller - batterie

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1995 - Lemon Tree
  • 1996 - Wild Days
  • 1996 - Pieces
  • 1997 - Why Did She Go?
  • 1997 - Probably
  • 1998 - Rainy Day
  • 2000 - Suzy
  • 2000 - It Can Happen
  • 2000 - Happy (special tour edition)
  • 2001 - In the Name
  • 2001 - Dreaming
  • 2003 - Closer
  • 2004 - Dreaming (2004 version)
  • 2005 - Man of Devotion
  • 2005 - Does Anybody Know? / Welcome Sun
  • 2005 - Cold (Italian promo)
  • 2006 - I Got a Ticket
  • 2008 - Home (limited tour edition)
  • 2009 - High Time
  • 2012 : Innocence
  • 2013 : Maybe
  • 2016 : New World
  • 2017 : I Burn

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Mona Jaeger, « One-Hit-Wonder: Mensch, dieses Lied! », Frankfurter Allgemeine Zeitung,‎ (ISSN 0174-4909, lire en ligne)
  2. a et b (de) « Fool's Garden », laut.de (consulté le 23 mai 2018)
  3. (de) Ramona Schweizer, « Was macht eigentlich... - ...die Band Fools Garden? », sur Schweizer Illustrierte, (consulté le 28 mai 2018)
  4. (de) « Klaus Voormann: Cover-Art für Fools Garden », sur Neue Presse, (consulté le 28 mai 2018).

Lien externe[modifier | modifier le code]