Fontine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fontine
Fontina
Image dans Infobox.
Pays d’origine
Région
Lait
Appellation

La fontine[2] (en patois valdôtain, fountin-a[3] ; en italien, fontina) est un fromage italien, à base de lait de vache à texture demi-dure, produit de la Vallée d'Aoste en Italie.

Depuis le , la dénomination « fontina » est protégée au niveau européen par une appellation d'origine protégée (AOP, DOP en italien)[4].

Sa meilleure période de consommation s'étend d'avril à septembre[5].

Étymologie[modifier | modifier le code]

La fontine semble avoir pour origine une production fromagère appelée fontin.

Certaines étymologies suggèrent un hommage à un fermier local et à ses pâturages tandis que d'autres versions se rapportent au village de Fontinaz.

Mais le nom peut dériver du vieux mot français "fontis" ou "fondis" pour indiquer les capacités particulières de la pâte du fromage à fondre lorsqu'il est chauffé[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une variété certainement proche était déjà servie à la table des ducs de Savoie au XIIIe siècle.

Mais, il semble que la première mention du nom de Fontina remonte à 1477 dans le Summa Lacticinorum de Pantaleone de Confienza.

Sa première classification est de 1887 avec "La Fontine du Val d'Aoste" dans L'annuaire de la laiterie de la Station expérimentale de Lodi. La deuxième classification est faite dans les années 30 et 40 par le ministère de l'Agriculture et des Forêts, à travers la Station Alpine expérimentale de Sauze d'Oulx. L'Institut de Turin le reconnaît, avant même que le décret présidentiel de 1955 qui a reconnu la Dénomination d'Origine Contrôlée[6].

La fontine se produit seulement en Vallée d'Aoste ; les vins conseillés pour l'accompagner sont le gamay Vallée d'Aoste, le barbaresco ou le pinot noir. Elle peut également être consommée en fondue[7] ou raclette.

.

Description[modifier | modifier le code]

La fontine est un fromage à pâte pressée mi-cuite, fabriqué avec du lait entier cru de vaches, de race valdôtaine (la rodza ou la nèira). Les vaches sont alimentées en fourrage vert pendant l'été et en foin local pendant le reste de l'année ; leur lait, produit en faible quantité, est plutôt dense.

Le fromage se présente sous la forme d'une petite meule cylindrique plate avec des talons concaves et à surface plane. Elle fait entre 7 à 10 cm d’épaisseur et son diamètre est de 40 à 45 cm pour un poids compris entre 10 et 12 kg. La croûte est fine, de couleur marron clair. La pâte jaune est fondante. Une différence d’intensité dans la couleur s’observe en hiver et en été. L’affinage s'effectue à sec, avec humectation en cave humide pendant environ 4 mois.

La croûte est peu rugueuse et mince ; la pâte est souple et présente de très petits trous ; l'odeur est bouquetée ; la saveur de noisette est délicate, parfumée, peu fruitée à fruitée. La fontine est proche du fromage d'Abondance.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Consortium des producteurs de lait et de Fontine.
  2. Larousse.fr, Reverso.net
  3. Patoisvda.org - Le site web du francoprovençal valdôtain.
  4. Règlement (CE) n° 1107/96 de la Commission du 12 juin 1996 concernant l'inscription de l'appellation fontina dans le registre des AOP.
  5. « Manger du reblochon l’été, du mont-d’or l’hiver : quelle saisonnalité pour les fromages ? », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. a et b « Le fromage Fontina », sur tentationfromage.fr (consulté le )
  7. Avec ajout de lait au lieu de vin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]