Fontenois-la-Ville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fontenois-la-Ville
Fontenois-la-Ville
Église Saint-Barthélemy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Canton Port-sur-Saône
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute Comté
Maire
Mandat
Alain Marti
2014-2020
Code postal 70210
Code commune 70242
Démographie
Population
municipale
136 hab. (2016 en diminution de 4,23 % par rapport à 2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 55′ 59″ nord, 6° 09′ 56″ est
Altitude Min. 243 m
Max. 333 m
Superficie 12,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Fontenois-la-Ville

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Fontenois-la-Ville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fontenois-la-Ville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fontenois-la-Ville

Fontenois-la-Ville est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Fontenois-la-Ville
Le Magny (Vosges) Fontenoy-le-Château (Vosges)
Mailleroncourt-Saint-Pancras Fontenois-la-Ville
Betoncourt-Saint-Pancras

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Carte départementale montrant en rouge les communes de la communauté de communes de la Haute Comté.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la deuxième circonscription de la Haute-Saône.

Elle faisait partie depuis 1793 du canton de Vauvillers[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton de Port-sur-Saône.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la communauté de communes de la Haute Comté, créée le et qui succède à trois petites intercommunalités.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1998 2014[2] Dorian Ladier    
avril 2014[3] décembre 2016[4] Alain Marti   Commercial dans les métiers du gaz industriel
Démissionnaire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2016, la commune comptait 136 habitants[Note 1], en diminution de 4,23 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
622603605630825827836785806
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
682689676662610545546514500
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
508447406326280254252191174
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
165155141151179172155153150
2013 2016 - - - - - - -
136136-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Roulottes de vacances près de Fontenois-la-Ville.

La commune s'est dotée d'une auberge communale, l'Auberge de Fontenoy, et son gîte d’étape[8]. L'intercommunalité met à disposition douze roulottes de promenade, qui permettent depuis les années 1990 de découvrir le secteur, au pas lent des chevaux[9].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. « Le maire ne se représente pas », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Dorian Ladier, maire en exercice, a pris tardivement sa décision après mûre réflexion. Il a donc décidé de ne pas se représenter aux municipales 2014. Élu en 1998, il a réalisé trois mandats ».
  3. « Alain Marti prend ses fonctions », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  4. « Le maire démissionne », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « En place depuis le printemps 2014, le maire Alain Marti a démissionné pour des raisons personnelles et professionnelles.
    Des élections municipales partielles sont prévues les 4 et 11 décembre à Fontenois-la-Ville. (...)
    Conseiller municipal depuis 2001, Alain Marti s’est beaucoup investi dans la commune jusqu’à son élection en 2014 à la tête du conseil municipal. « Quinze ans de conseil, c’est déjà long »
    .
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Alain Roy, « Fontenois-la-Ville : qui pour gérer l’auberge communale ? », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  9. « Fontenois-la-Ville : du potentiel », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).