Fontenay (Seine-Maritime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fontenay.
Fontenay
Image illustrative de l'article Fontenay (Seine-Maritime)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement du Havre
Canton Octeville-sur-Mer
Intercommunalité Communauté de l'agglomération havraise
Maire
Mandat
Bernard Lecarpentier
2014-2020
Code postal 76290
Code commune 76275
Démographie
Gentilé Fontenaysiens
Population
municipale
1 041 hab. (2014)
Densité 186 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 33′ 41″ nord, 0° 11′ 01″ est
Altitude Min. 25 m – Max. 106 m
Superficie 5,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Fontenay

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Fontenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fontenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fontenay

Fontenay est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime, en Normandie (anc. Haute-Normandie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette commune est située sur la rive droite de la Seine, à une quinzaine de kilomètres du Havre, dans le canton d'Octeville-sur-Mer.

En 2006, la commune a obtenu avec grande satisfaction le « prix d'honneur » au Concours des villes et villages fleuris.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du latin Apud Fontenei unum feodum et Fontenetum dimidium militum sont relevés aux environs de 1210[1].

C'est la présence de nombreuses sources et fontaines qui a donné son nom au village ainsi qu'une jolie devise : « La source coule toujours ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès 1203, l’église appartient à l’abbaye de Montivilliers et fait partie de son exemption. Les DE BEAUNAY, seigneur de Fontenay, portent le nom d’une terre voisine d’Auffay, donnée en 913 à un compagnon de Rollon, Angosth, qui lègue cette terre à l’abbaye de Fécamp. Un Jehan DE BEAUNAY est en 1055 aux côtés de Guillaume le Bâtard à la bataille de Mortemer. Compromis par leur soutien à Charles le Mauvais au début de la guerre de Cent Ans, les BEAUNAY sont dépossédés de leur domaine. Ils se replient alors sur les fiefs du Tôt sur la Mer, à Octeville, et de Fresnay le Tôt (plus tard Le Tôt), à Fontenay. Ce dernier fief devient le siège de leur maison. Deux membres de la famille, ralliés à Henri IV, sont décapités en 1589 par les ligueurs. Au XVIIIe siècle, Louis DE BEAUNAY est conseiller au parlement de Normandie et succède au duc de Saint-Aignan comme président de la noblesse. Le dernier représentant de la famille 1742-1835 est le maire de la commune de juillet 1813 à décembre 1828.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1983 2008 Yves Legrand    
2008 2014 Claude Bourdier    
mars 2014 en cours
(au avril 2014)
Bernard Lecarpentier DVD  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 041 habitants, en diminution de -0,19 % par rapport à 2009 (Seine-Maritime : 0,48 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
322 317 322 300 339 265 264 327 351
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
375 399 369 337 336 358 383 422 405
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
362 330 386 341 346 319 328 418 369
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
316 324 427 1 022 1 123 1 143 1 079 1 043 1 041
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château du Tôt : château privé situé à la sortie de Fontenay en direction de Mannevillette. Très belle demeure avec parc, dépendance et maison de gardien. Boîte à lettres et échassiers de métal réalisés par l'artiste sculpteur normand l'Artisien.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Fontenay

Les armes de la commune de Fontenay se blasonnent ainsi : Écartelé : au 1) et au 4) d’argent à la fontaine de deux bassins jaillissante d’azur, au 2) et au 3) d’azur aux deux fasces d’or ; à la barre de gueules chargé de trois besants d’or brochant sur le tout.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gilbert Lemaître, Si Fontenay m'était conté..., mairie de Fontenay, Bertoud, , 425 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation de Si Fontenay m'était conté... sur le site de la commune.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .