Fontainier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fontainier
Séguret fontaine.JPG

Fontaine publique

Secteur d'activité
Environnement
Compétences requises
Contrôle, réparation.
Niveau de formation
CAP
Salaire
De 1.457 à 1.999 €
Codes
ROME (France)
K2301 - Distribution et assainissement d'eau

Le fontainier peut désigner une personne responsable de la surveillance du réseau d'un distributeur d’eau, ou, dans les métiers d'art, une personne qui fabrique et entretient les fontaines et vasques de pierre, de même que les conduites d'eau et plus anciennement les lieux d'aisance[1]. Autrefois, les fontainiers fabriquaient les canalisations en plomb[1], aujourd'hui c'est aussi la personne chargée de restaurer les canalisations de plomb de fontaines anciennes[2].

Le domaine de travail du fontainier est la fontainerie.

Le métier de fontainier s'apparente aujourd'hui à un agent d'exploitation, de distribution ou un ouvrier d'entretien du réseau d'eau potable et assainissement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du métier de plombier.
Article connexe : Lexique de la fontainerie.

Au XIXe siècle, la fontainerie est le domaine de travail du fontainier, l'ouvrier qui établit ou qui a soin des fontaines, des pompes et des « eaux des tuyaux de conduite » et des ajutages, qui établit et qui entretient les lieux à l'anglaise[3] - c'est-à-dire les sanitaires, etc.. Le métier de fontainier se faisait en étroite collaboration avec les pompiers - mécaniciens spécialisés dans le fonctionnement des pompes - et le plombier, ouvrier spécialisé dans le travail du plomb[4]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le fontainier exerce sa surveillance sur l’ensemble des installations du service des eaux. Il est responsable que l'eau livrée répond en tout temps aux exigences légales. Il s’assure que les installations, appareils et équipements sont installés, développés ou modifiés selon les règles de la technique, qu’ils sont régulièrement contrôlés et entretenus.

Ancienne unité de mesure[modifier | modifier le code]

Le pouce fontainier (ou pouce de fontainier ou encore pouce d'eau) est une unité de débit de l'Ancien Régime. Elle correspond à la quantité d'eau qui s'écoule par un orifice d'un pouce de section dans une paroi mince verticale quand le niveau de l'eau se situe un pouce au-dessus de l'orifice. Une section de un pouce correspond à un écoulement de environ 13 litres par minute (672 pouces cubes d'eau par minute). Le demi-pouce en fournit le quart. La ligne d'eau correspond à 1/144e de pouce[5],[6].

Fontainiers célèbres[modifier | modifier le code]

  • Francine, famille de fontainiers français d'origine italienne, créateur des eaux de Versailles

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Morisot J.M., Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment, Carilian, 1814 (fontainerie)
  2. Le métier de fontainier Institut National des Métiers d'Art
  3. Les toilettes étaient alors appelées garde-robe à l'anglaise
  4. Jean Louis Janvier, Valentin Biston. Nouveau manuel complet du mécanicien fontainier, pompier, plombier. Librairie Roret, 1840 Consulter en ligne
  5. pouce dans le Littré. ([1])
  6. Pouce d'eau dans l'Encyclopédie de Diderot.