Fontaine du Pont-de-Cité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fontaine de Neptune.
Fontaine de Neptune
Place Pont-de-Cité3.JPG
Présentation
Type
Architecte
François Constant Bourgois
Construction
1864-1865
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Place Pont-de-Cité, rue du 29-Juillet et rue Saint-AubertVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte du Pas-de-Calais
voir sur la carte du Pas-de-Calais
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La fontaine du Pont-de-Cité ou fontaine de Neptune est une fontaine sise à Arras place Pont-de-Cité, à l'angle des rues du 29-juillet et Saint-Aubert. Elle est inscrite monument historique depuis 1988[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La fontaine de Neptune fut appelée « Terrée-de-Cité » car elle fut percée à l'emplacement des anciens remparts de la Cité[2]. Érigée en 1864-1865 place du Pont-de-Cité, elle est l'œuvre de François Constant Auguste Bourgois, né à Arras le 29 brumaire an X (20 novembre 1801)[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00107968, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Arras Lens Douai et les batailles d’Artois, Michelin, , 128 p. (ISBN 9782067194298, lire en ligne)
  3. Gaston-Louis Marchal et Patrick Wintrebert, Arras et l'art au XIXe siècle : dictionnaire des peintres, sculpteurs, graveurs, architectes, photographes, critiques et amateurs d'art, 1800-1914, Commission départementale d'histoire et d'archéologie du Pas-de-Calais, 309 p. (ISSN 0996-4614), p. 36

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Constant Le Gentil, Le vieil Arras, ses faubourgs, sa banlieue, ses environs : souvenirs archéologiques et historiques, Arras, Eugène Bradier, , 751 p. (lire en ligne), « Fontaine monumentale », p. 477.