Fontaine de la Reine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fontaine de la Reine
Paris Immeuble 142 rue St-Denis 2013.jpg
La fontaine de la Reine.
Présentation
Type
Fontaine
Créateur
Construction
1732
Propriétaire
Propriété privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

La fontaine de la Reine, également appelée fontaine de la Reynie, fontaine Greneta, ou fontaine du Ponceau, est une fontaine située à Paris, dans le 2e arrondissement[1]. Elle forme l'angle entre les rues Saint-Denis et Greneta et est désormais hors d'eau.

Elle est protégée au titre de monument historique depuis 1994[2].

Description[modifier | modifier le code]

La fontaine est incrustée dans l'immeuble formant l'angle de deux rues. Elle représente un appareillage à bossages de faible relief et est surmontée d'un demi-cercle ainsi que d'un écusson royal. Le mascaron d'eau, qui se trouvait à hauteur des passants, a disparu[1].

Historique[modifier | modifier le code]

À cet emplacement, et appuyée à l'hôpital de la Trinité, se trouvait l'ancienne fontaine de la Reine, appelée « Greneta[3] ». Elle datait du XVIe siècle. Sa réalisation a été financée par Claude Aubry, un fabricant d'éventails. Il a également construit l'immeuble dans lequel la fontaine est incrustée[1].

La seconde fontaine, toujours appuyée à l'hôpital de la Trinité, est construite en 1732 par Jean Beausire, qui s'était associé avec son fils, également architecte. Cette fontaine fut leur première œuvre commune[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Jacques Barozzi, Paris de fontaine en fontaine, Paris, Parigamme, (ISBN 978-2-84096-658-6).
  2. « Fontaine de la Reine », notice no PA00086022, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. « Fontaine Greneta (ex-fontaine de la Reine) », paris-bise-art.blogspot.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]