Fontaine de Tourny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fontaine de Tourny
Fontaine de Tourny2.jpg
Présentation
Type
Créateurs
Construction
Propriétaires
Localisation
Adresse
Coordonnées

La fontaine de Tourny ou fontaine de Bordeaux est une fontaine située à Québec au centre du carrefour giratoire de l'avenue Honoré-Mercier, face à l'hôtel du Parlement. Elle fut inaugurée à cet emplacement le [1] en vue des célébrations entourant le 400e anniversaire de Québec en 2008.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fontaine de Tourny[2] installée à Québec vient de Bordeaux en France, ville qui en commanda deux exemplaires[3] sous le mandat du maire Antoine Gautier, à l'occasion de la construction du premier réseau d'eau. Elles sont installées, en 1857 et 1858, aux extrémités des allées de Tourny, esplanade aménagée par Louis-Urbain-Aubert de Tourny, d'où leur nom.

Ce modèle de fontaine intègre des sculptures, conçues par Mathurin Moreau, alors que l'agencement global revient à Michel Joseph Napoléon Liénard. Réalisée dans la fonderie d'art Barbezat de Val d'Osne en 1854[4] elle est référencée sous le numéro 554T[5] dans le catalogue de la fonderie et remporte la médaille d'or à l'Exposition universelle de 1855 à Paris[4]. On dénombre aujourd'hui[6] quelque dix-neuf exemplaires de ce modèle à travers le monde[7].

La ville de Bordeaux dépose les deux fontaines, en 1960, en raison du coût élevé de leur entretien et les vend, en 1961, au prix de la fonte. C'est un vigneron de Saint Germain-de-la-Rivière ( Gironde) qui en achète une pour l'installer dans le parc de sa propriété (château de la Rivière). Elle n'est alors plus sous sa forme originelle, les statues ayant été séparées de leur base et posées sur des socles individuels. Quelques années plus tard, la fontaine est à nouveau vendue et, après une période où elle est perdue de vue, elle se retrouve, miraculeusement complète, chez son avant-dernier acquéreur[8], un antiquaire de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

C’est chez lui que Peter Simons la découvre. La Maison Simons s'en porte acquéreuse en 2003, la fait restaurer et l'offre à la Ville de Québec pour son quatre-centième anniversaire. L'achat de la fontaine et sa restauration ont coûté aux Simons quatre millions de dollars canadiens; son installation, deux millions de dollars, pris en charge par la Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale du Québec[4]. Elle est inaugurée le [4]. Elle est devenue un « lieu de rendez-vous incontournable à Québec »[4].

La seconde fontaine provenant des allées de Tourny, en mauvais état, a été acquise par la municipalité de Soulac-sur-Mer en Gironde (France)[9] et s'y trouve encore.

Description[modifier | modifier le code]

Fontaine de Tourny à Québec
La fontaine de Tourny à Québec, juin 2019.

Ce modèle est proche de celui des fontaines jumelles de la place de la Concorde (Paris), dessinées par Jaques Ignace Hittorff et inaugurées en 1840.

Dédiée à l'univers marin, la fontaine est riche en personnages et symboles. Elle est composée d'un bassin et deux vasques fixées à un mat central. Les jets de la base, sortant de la bouche de seize grenouilles, sont dirigés vers le bassin. D'autres jets et cascadelles partent des niveaux supérieurs.

La symbolique fait l'objet d'une interprétation des experts en statuaire, en l'absence d'une notice du concepteur. L'avis majoritaire est le suivant :

Les quatre personnages en position assise sont une allégorie de la mer : Neptune, dieu des mers et des océans ; Galatée, une nymphe marine (Néréide) ; Acis, jeune berger amoureux et aimé de Galatée que l'on retrouve à ses cotés et Amphitrite une autre Néréide. De l'eau s'écoule des gueules de monstres placées entre les quatre statues.

Les quatre chérubins, dominant une vasque octogonale située au dessus, représentent la pêche et le commerce maritime. Ils se tiennent la main en étant tournés vers l'extérieur ; parmi eux, se trouve un "enfant au filet" et un "enfant au gouvernail"[10].

Au sommet de la fontaine, de l'eau s'écoule, de la bouche de dauphins, dans une petite vasque circulaire.

Dimensions et jeu d'eau[modifier | modifier le code]

  • Poids de la fonte : 18 tonnes
  • Diamètre du bassin : 11,4 m
  • Hauteur: 7 m
  • Largeur: 4 m
  • Nombre de jets : 43

Autres fontaines[modifier | modifier le code]

Fontaine de Tourny à Soulac-sur-Mer[modifier | modifier le code]

La fontaine de Soulac sur Mer[11] en France, a été implantée en 1961, sur le rond-point Georges Clemenceau, ainsi elle porte le nom de Fontaine Clemenceau. Elle a fait l'objet d'une rénovation en septembre-octobre 2014.

Fontaine de Tourny à Soulac-sur-Mer, France.
Fontaine de Tourny à Soulac-sur-Mer.

[12]

Fontaine du Mail à Angers[modifier | modifier le code]

Fontaine du Mail à Angers

Dans le Jardin du Mail à Angers, le maire Ernest-Eugène Duboys a fait installer la fontaine du Mail, celle-ci est en place depuis [13],[14].

Fontaine Prince's Square à Launceston en Tasmanie[modifier | modifier le code]

Fontaine Val d'Osne à Launceston

La légende veut que la fontaine ait été commandée par la ville de Launceston au Royaume-Uni, et qu'à cause d'une erreur d'expédition, la fontaine ait été envoyée à Launceston en Tasmanie. Elle a en fait bien été commandée pour l'Australie. Elle est implantée en 1859 au centre de la ville, sur le "Prince's Square (en)" à Launceston[15],[16].

Fontaine du Jardin anglais à Genève[modifier | modifier le code]

La fontaine des quatre saisons de Genève en Suisse a été installée en 1863 dans le Jardin anglais[17],[18].

Références[modifier | modifier le code]

  1. jacqueslanciault.com
  2. « Fontaine de Tourny – Quebec », sur e-monumen.net (consulté le 11 avril 2020)
  3. 25000 Francs chacune
  4. a b c d et e Lemieux, Louis-Guy, Source de fierté, Le Soleil (Québec), L'Album du 400e, 2 novembre 2008, p. 54.
  5. « VO2_PL554 – Vasque », sur e-monumen.net (consulté le 11 avril 2020)
  6. En 2019
  7. Les fontaines de Tourny ailleurs dans le monde
  8. Marc Maison
  9. Bordeaux les fontaines de Tourny
  10. Mathurin Moreau, a réalisé par ailleurs des ensembles identiques figurant le Commerce, l’Industrie, la Marine et l’Agriculture. Dans le cas présent, c'est le monde de la mer qui fait l'objet d'une allégorie.
  11. « Fontaine monumentale – Soulac-sur-Mer », sur e-monumen.net (consulté le 11 avril 2020)
  12. Casier (Micheline, Des fontes d'art françaises aux antipodes, Saint-Dizier, ASPM, , Revue Fontes n° 87 (pages 4 à 13) p. (lire en ligne)
  13. Fontaine du Mail Angers
  14. « Fontaine monumentale – Jardin du Mail – Angers », sur e-monumen.net (consulté le 11 avril 2020)
  15. Fontaine Prince's Square à Launceston en Tasmanie
  16. « Fontaine – Prince’s square – Launceston (Tasmania-Australia) », sur e-monumen.net (consulté le 11 avril 2020)
  17. La Fontaine du Jardin Anglais à Genève
  18. « Fontaine du Jardin anglais – Genève », sur e-monumen.net (consulté le 11 avril 2020)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]