Fontaine de Juturne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fontaine de Juturne
Image illustrative de l'article Fontaine de Juturne
Autel et édicule de Juturne.

Lieu de construction Forum Romain
Date de construction Ve siècle av. J.-C.
Ordonné par République romaine
Type de bâtiment Fontaine
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome2b.png
Fontaine de Juturne
Localisation de la fontaine dans la Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 53′ 30″ N 12° 29′ 09″ E / 41.891572, 12.48588941° 53′ 30″ Nord 12° 29′ 09″ Est / 41.891572, 12.485889
Liste des monuments de la Rome antique
Edicule de Juturne. Devant, le puits et l'autel sont partiellement visibles entre deux murs de brique.

La fontaine de Juturne (en latin : lacus Iuturnae) est une fontaine de Rome construite sur une source ou un puits sur le Forum Romain. La fontaine est associée à un autel dédié à la nymphe Juturne. Le nom de Lacus Iuturnae se rapporte aussi bien à la source qu'à l'autel qui se dresse tout près.

Localisation[modifier | modifier le code]

La fontaine se tient dans le coin sud du Forum Romain, au pied du Palatin[1], entre le temple de Castor et celui de Vesta (voir le plan).

Fonction[modifier | modifier le code]

Avant la construction du premier aqueduc, la source de Juturne est une des plus anciennes et importantes de Rome. Il est dit que l'eau de la fontaine possède des propriétés curatives. Les plus vieux et les infirmes viennent déposer des offrandes près de la fontaine pour s'assurer la bénédiction de Juturne pour la guérison de leur maladie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Selon la légende, l'autel marque le lieu où, en 495 av. J.-C., les jumeaux Castor et Pollux ont fait une halte afin de laisser leurs chevaux s'abreuver alors qu'il passe par Rome pour annoncer la victoire romaine à la bataille du lac Régille. Un temple qui leur est dédié, le temple de Castor et Pollux, est construit tout près[1]. Toujours selon la légende, la divinité elle-même serait apparue au-dessus de la source après la victoire des Romains à Pydna en 168 av. J.-C.

Denarius frappé vers 96 av. J.-C. par un membre de la gens Postumia. Sur le revers, les Dioscures se tiennent près de leurs chevaux qui s'abreuvent dans la source.

Au cours du IIe siècle av. J.-C., durant la censure d'Aemilius Paulus, la source est aménagée[2] et ornée d'un groupe représentant les Dioscures et leurs chevaux afin de commémorer les prodiges[3], dédié par Lucius Aemilius Paulus[4]. En 117 av. J.-C., la fontaine est reconstruite par Lucius Caecilius Metellus[2].

La fontaine est endommagée par l'incendie de 14 et restaurée par Tibère[2]. Durant l'Empire, quand une autre source vient à se tarir, les Vestales utilisent la fontaine de Juturne pour s'approvisionner en eau afin d'accomplir leurs cérémonies religieuses. La fontaine est modifiée durant le IVe siècle afin de faire de la place pour la construction de la statio aquarum.

Durant le Moyen Âge, la source est toujours utilisée et de nombreux pèlerins continuent de se rendre devant la fontaine pour bénéficier de ses prétendues vertus curatives.

Fouilles archéologiques[modifier | modifier le code]

La partie méridionale du Forum est dégagée à partir de 1900 et des vestiges de la fontaine sont mis au jour, la plupart datant de l'Empire mais les plus anciens remonteraient à la République[2].

Description[modifier | modifier le code]

La fontaine se compose d'un bassin presque carré de 5,13 mètres de long pour 5,04 mètres de large et 2,12 mètres de profondeur, pavé avec des dalles de marbre. Au milieu du bassin se dresse un autel rectangulaire de 1,78 mètre de haut dont la base fait environ 3 mètres de long pour 2 mètres de large. Il devait soutenir des statues en marbre représentant les Dioscures accompagnés de leurs chevaux[1],[2].

À proximité se trouve un autel portant les représentations des Dioscures et d'Hélène avec Jupiter d'un côté et Léda de l'autre, placé là par à l'époque d'Hadrien.

A environ 4 mètres au sud du bassin se dresse un édicule composé d'une cella abritant une statue de Juturne et d'un petit pronaos de deux colonnes. En avant, se tient un autel sur lequel figure un relief représentant Juturne et son frère Turnus. Entre les deux a été construit un puits circulaire qui porte une inscription rappelant que le sanctuaire a été restauré par M. Barbatius Pollio[1], édile curule de la deuxième moitié du Ier siècle av. J.-C.[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Samuel Ball Platner & Thomas Ashby, A topographical dictionary of Ancient Rome, Oxford University Press, 1929, pp. 311-313.
  2. a, b, c, d, e et f Filippo Coarelli, Rome and environs, an archaelogical guide, University of California Press, 2007, pp. 75-77.
  3. Luc Duret et Jean-Paul Néraudeau, Urbanisme et métamorphose de la Rome antique, Realia, Les Belles Lettres, 2001, pp. 76-77.
  4. Minucius Felix, Octavius, 7, 3.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Plan du Forum Romain
Plan du forum à la fin de l'époque républicaine.
Plan du forum à la fin de l'Empire.