Fontaine d'Ahmed III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fontaine d'Ahmed III
(tr) III. Ahmet Çeşmesi
Brunnen Sultan Ahmet III.JPG
Fontaine d'Ahmed III
Présentation
Style
Construction
Statut patrimonial
Patrimoine mondial Patrimoine mondial (1985, Au titre des zones historique d'Istanbul)
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Istanbul

(Voir situation sur carte : Istanbul)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Turquie

(Voir situation sur carte : Turquie)
Point carte.svg

La fontaine du sultan Ahmed III (turc : III. Ahmet Çeşmesi) est une fontaine de style rococo turc, située sur la grande place devant la Porte Impériale du Palais de Topkapı à Istanbul. Elle a été construite sous le règne d'Ahmed III en 1728, dans le style de la période des tulipes. Elle a servi de lieu de rencontre et de réunion durant la période Ottomane d'Istanbul.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le kiosque fontaine d'Ahmed III est situé à la place d'une fontaine byzantine nommée Perayton. Ses caractéristiques architecturales représentent une synthèse de style ottoman traditionnel et de style contemporain occidental.

La fontaine est représentée sur le revers du billet de 10 livres de 1947-1952[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

La fontaine est un grand bloc carré couronné par cinq petits dômes. Sur chacune des quatre façades, des niches en forme de mirhab, décorées de bas-reliefs floraux, abritent une fontaine pour boire (çeşme). L'eau est fournie par un bassin octogonal à l'intérieur du kiosque, avec des passages de circulation pour l'entretien. À chaque coin se trouve une sebil à trois grilles (quelqu'un distribuait gratuitement des bols d'eau ou de sharbat à travers l'une des grilles).

Au-dessus des fontaines se trouvent de grands panneaux calligraphiés, entourés de carreaux rouges et bleus. Chacun porte des citations de poèmes relatifs à l'eau, et au donateur Seyyid Hüseyin Vehbi bin Ahmed, le juge en chef d'Alep et Césarée. Elles se lisent dans le sens horaire autour de la fontaine, en débutant par la sebil du Nord. La dernière phrase du poème, sur la façade nord-ouest est un chronogramme composé par Ahmed III.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Banque centrale de la République de Turquie ». Musée des billets : 4. Groupe émis - Dix livres turques Série 1 & Série II, consulté le 4 juin 2012.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (tr) Dünden Bugüne Istanbul Ansiklopedisi, Istanbul, Türkiye Ekonomik ve Toplumsal Tarih Vakfı I,
  • (tr) Aynur, Hatice and Hakan T. Karateke, III. Ahmed devri Istanbul çesmeleri, 1703-1730, Istanbul, Istanbul Büyükşehir Belediyesi Kültür İşleri Daire Başkanlığı,
  • (tr) Egemen, Affan, Istanbul'un çesme ve sebilleri: resimleri ve kitabeleri ile 1165 çesme ve sebil, Istanbul, Aritan Yayinevi,
  • (en) Kara Pilehvarian, Nuran, Fountains in Ottoman Istanbul, Istanbul, Yapi-Endüstri Merkezi Yayinlari,
  • (tr) Şerifoğlu, Ömer Faruk, Su güzeli: Istanbul sebilleri, Istanbul, Istanbul Büyükşehir Belediyesi Kültür İşleri Daire Başkanlığı,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :