Fongo-Tongo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fongo-Tongo
Pont centenaire construitavec des bambous de Chine
Pont centenaire construit
avec des bambous de Chine
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Ouest
Département Menoua
Démographie
Population 18 822 hab.[1] (2005)
Géographie
Coordonnées 5° 06′ 28″ nord, 10° 26′ 10″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir sur la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Fongo-Tongo

Géolocalisation sur la carte : Région de l'Ouest (Cameroun)

Voir sur la carte administrative d'Ouest (Cameroun)
City locator 14.svg
Fongo-Tongo

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Fongo-Tongo

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Fongo-Tongo

Fongo-Tongo est une commune du Cameroun, située dans la région de l'Ouest et le département de la Menoua, à 13 km de la grande ville de Dschang. C'est aussi un arrondissement et une chefferie Bamiléké.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Fongo-Tongo
Fongo-Tongo

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2005, la commune comptait 18 822 habitants[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

Outre Fongo-Tongo proprement dit, la commune comprend les villages suivants[1]  :

Économie et tourisme[modifier | modifier le code]

Fongo-Tongo est l'un des 6 arrondissements les plus riches du département, notamment grâce à la présence de la bauxite localisée NZIFODA[2].

C'est à Fongo-Tongo que sont situées les chutes de Mamy Wata.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.
  2. www.fongotongo.net

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bouyo Kwin Jim Narem, Microfinance et réduction de la pauvreté de la femme rurale en Afrique. Comprendre la dérive vers le monde urbain : cas des mutuelles communautaires de croissance de Foréké-Dschang et de Fongo-Tongo, ouest-Cameroun, L'Harmattan, 2012, 121 p. (ISBN 9782296967144)
  • (en) Jean Blaise Nyobe, A Geological and Geochemical Study of the Fongo Tongo and Areally Related Bauxite Deposits, Western Highlands, Republic of Cameroon, Lehigh University (Pennsylvanie), 1987, 706 p. (thèse)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fongo-Tongo, sur le site Communes et villes unies du Cameroun (CVUC)