Fonds RDA - Nouveaux Länder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au début des années 1980, des enseignants chercheurs de l'Université Paris VIII se réunissent au sein d'un groupe de recherche sur la République démocratique allemande. La bibliothèque de l'université crée pour les soutenir le centre de documentation sur la RDA dit Fonds RDA - Nouveaux Länder.

Historique[modifier | modifier le code]

Dès 1983, la signature d'une convention entre la bibliothèque de Paris VIII et la BDIC confère au fonds RDA le statut de CADIST associé Relations internationales - Monde contemporain.

La période 1989-1991 est essentielle pour le développement du fonds : celui-ci est considérablement enrichi à travers l'acquisition ou le sauvetage de collections dispersées - voire condamnées à la destruction - à l'occasion du démantèlement ou du remaniement de diverses bibliothèques est-allemandes - doublons de l'université Humboldt de Berlin, bibliothèques de syndicats, institut pédagogique de Berlin, bibliothèques de province, fonds de manuscrits de théâtre de l'éditeur Henschel, bibliothèque du centre culturel de la RDA à Paris[1].

Avec la fin de la RDA et la réunification, il devient nécessaire de s'interroger sur l'avenir du fonds. La disparition de la RDA renouvelle les perspectives de recherche sur son histoire, tandis que les processus de transformation à l'œuvre dans les nouveaux Länder constituent de nouveaux champs d'exploration. De même, l'élargissement européen à l'est, l'intégration de nouveaux membres issus du bloc soviétique, amènent à repenser encore les orientations du fonds.

Description[modifier | modifier le code]

Les documents couvrent tous les domaines ayant trait à l'Allemagne de l'Est sous occupation soviétique de 1945 à 1949 ; à la RDA de 1949 à 1990 ; aux nouveaux Länder de la République Fédérale d'Allemagne depuis 1990 : histoire, économie, politique, sociologie, sciences de l'éducation, droit, langue et littérature, arts.

Ce fonds unique en France propose actuellement plus de 25 000 ouvrages, des thèses et mémoires français et étrangers, quelque 200 titres de périodiques, des documents audiovisuels, iconographiques et microformes...

Le fonds continue toujours à être enrichi et est accessible.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clara Schiefer : Le fonds RDA de la bibliothèque de l'Université Paris VIII, une bibliothèque de recherche, dans Travaux et Documents, no 23, 2004

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]