Fonds Michel Chomarat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le fonds Michel Chomarat[1],[2] est le nom donné aux collections (livres, manuscrits, partitions musicales, estampes, dessins d'artistes (Scanreigh), périodiques, , etc.) déposées par Michel Chomarat à la Bibliothèque municipale de Lyon, sous la forme juridique d'un dépôt à usage (du public), par une convention signée entre Michel Chomarat et la Ville de Lyon, le [3].

Aujourd'hui[évasif], si plus de 45 000 documents, du XVe siècle à nos jours, ont été catalogués par Jean-Paul Laroche et sont accessibles sur le site de la Bibliothèque municipale de Lyon, les acquisitions se poursuivent, mais une grande partie du fonds est toujours en cours de catalogage[Quand ?].

Description[modifier | modifier le code]

Le fonds Michel Chomarat contient 1 105 mètres linéaires de documents. Les principales thématiques sont : littérature grise et éphémères (20 000 réf. dont 15 000 tracts politiques et syndicaux), sexualités LGBT, fonds Jean Genet & Pier Paolo Pasolini (4 000 réf.), Lyon (3 500 réf.), musique (3 000 réf.), théâtre, dont Festival d'Avignon (5 200 réf.), Nostradamus (1 700 réf.), Franc-Maçonnerie (1 200 réf.).

En classant les livres par siècle d'impression : XVe siècle (17 réf.), XVIe siècle (670 réf.), XVIIe siècle (1 400 réf.), XVIIIe siècle (4 600 réf.), XIXe siècle (11 000 réf.), XXe siècle (22 200 réf.). En plus des livres, le fonds contient 4 500 estampes (gravures, images, affiches, photos), 2 500 manuscrits et tapuscrits, 2 000 périodiques, 650 dossiers thématiques et onomastiques.

En complément, les documents relatifs aux activités associatives (Amis de Michel Nostradamus), culturelles (Centre Culturel de Buenc), éditoriales, et politiques (Génération Écologie), de Michel Chomarat, sont conservés aux Archives Municipales de Lyon, sous la cote 268 II. Leur communication est régie par la loi du .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Visier, Le Fonds Michel Chomarat de la Bibliothèque de Lyon, Mémoire Active, 1995
  2. Christophe Comentale, La bibliomanie, nouvel art de vivre : les parcours du lyonnais Michel Chomarat, Art & Métiers du livre, août 2003.
  3. Conseil municipal de Lyon du 17 février 1992, Bulletin municipal de La ville de Lyon, 1er mars 1992.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Éric Visier, Le fonds Michel Chomarat de la Bibliothèque municipale de Lyon, Lyon, Michel Chomarat, .
  • Julien Adelaere, Christian Delorme, MLK 63 64 66, Mémoire Active, 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]