Fondation pour la recherche stratégique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Siège de la fondation, villa des Glizières.

La Fondation pour la recherche stratégique (FRS) est une institution française de type think tank fondée par Pierre Joxe en 1992-1993. Elle regroupa la Fondation pour les études de défense et le Centre de recherches et d'études sur les stratégies et les technologies.

Description[modifier | modifier le code]

Fondation reconnue d'utilité publique, elle a pour missions d’analyser les problèmes de stratégie et de sécurité internationale, notamment les questions militaires et de défense, et de contribuer au débat stratégique en France ainsi qu’au rayonnement des idées françaises à l’étranger.

Son expertise (44 chercheurs dont 22 permanents), couvre l’ensemble des questions de sécurité et de défense, de l’analyse des rapports de forces internationaux aux questions scientifiques, technologiques et opérationnelles, en passant par l’économie et l’industrie de défense, l’analyse des menaces transverses (terrorisme, cyber, prolifération…) ainsi que les risques sanitaires et environnementaux. 

Ses partenaires sont publics et privés : ministère de la Défense, ministère des Affaires étrangères et du Développement international, services du Premier ministre, Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, Centre national d’études spatiales, Office national de la recherche aéronautique et spatiale, Institut national de la santé et de la recherche médicale ; institutions européennes (Commission européenne, Service européen pour l’action extérieure, Parlement européen, Agence spatiale européenne, Agence européenne de défense…) ; organisations internationales (ONU, OTAN…) ; entreprises françaises et européennes ; ainsi que, pour des projets ponctuels, des administrations de certains pays étrangers (Australie, Finlande, Japon, Pologne, Royaume-Uni…).    

En 2014, les ressources de la Fondation se montaient à 4,38 millions d’euros, se décomposant ainsi : financement public (79%), forum de Dakar (12%), industrie (8%), sources diverses (1%)[1].

Le président de son Conseil d'administration est Bruno Racine[2].

L'essayiste spécialiste des questions internationales et de défense Hadrien Desuin décrit la FRS comme « le principal think tank "néo-cons" » de France, par ailleurs « sous tutelle financière de l'État »[3].

Directeurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Saint-Geours, « Rapport sur les think tanks français », sur www.diplomatie.gouv.fr, (consulté le 9 décembre 2018)
  2. (en) « Fondation pour la recherche stratégique - Bienvenue », sur www.frstrategie.org (consulté le 6 novembre 2017)
  3. Eloi Thiboud, « Du gaullisme au néo-conservatisme, comment la diplomatie française est devenue atlantiste », lefigaro.fr, 5 juin 2017.

Lien externe[modifier | modifier le code]