Fondation mondiale prévention et recherche SIDA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fondation mondiale recherche et prévention sida (FMPRS) a été créée en janvier 1993 par Luc Montagnier et Federico Mayor, alors président de l'UNESCO.

Historique[modifier | modifier le code]

Dirigée par le Luc Montagnier, sous l’égide de l’UNESCO, l’objectif essentiel de la fondation est de mettre sur pied un réseau mondial de centres de recherche et de prévention afin d’encourager la coopération internationale et de rendre plus aisé le transfert des savoirs ainsi que les approches interdisciplinaires de la recherche sur VIH issues de disciplines autres que la biologie (physique, chimie, biomathématiques, etc.).

Les centres visent à contribuer à la recherche de nouvelles thérapies pour vaincre le Sida mises à disposition de tous les patients atteints par le virus. De surcroît, ils offriront, en coopération avec l’OMS, une infrastructure médicale convenable pour administrer sous contrôle les traitements du VIH/Sida. Ils contribueront également à former de nouvelles synergies parmi les laboratoires dans diverses régions du monde afin de mettre au point des vaccins à visée à la fois thérapeutique et préventive.

Renforcer la prévention constitue également une priorité pour la fondation. C’est ainsi que, conjointement à l’UNESCO et ONUSIDA, elle favorise l’introduction de programmes et politiques de formation qui se prêtent davantage au contexte socio-culturel de chaque pays. Grâce à ces activités, la Fondation contribue à favoriser le partage des compétences entre pays développés et en développement et à rassembler autour d’une cause commune les chercheurs plus principalement préoccupés par ce qui préfigure l’un des plus grands défis du vingt-et-unième siècle.

Liens externes[modifier | modifier le code]