Fondation du Crédit agricole - Pays de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Fondation du Crédit agricole - Pays de France est une fondation reconnue d'utilité publique depuis 1983[1], qui s'est fixé pour mission de « participer à des activités destinées à protéger et à mettre en valeur le patrimoine rural (et urbain aujourd'hui), créer ou développer des activités d’animation et concourir à leur financement sous forme de subventions allouées aux responsables des projets ».

Historique et principes d'action[modifier | modifier le code]

La Fondation du Crédit agricole - Pays de France a été créée en 1979 par la Fédération nationale du Crédit agricole[2], représentant les Caisses régionales, et la Caisse nationale devenue Crédit agricole SA. Son conseil d'administration, présidé par Yves Barsalou, est composé pour moitié des dirigeants du Crédit agricole, et pour moitié de personnalités telles que, auparavant, Philippe Lamour, François Sarda, Jacques Rigaud, Michèle Puybasset, Max Querrien, Jacques Pélissier, Jean Fourastié, Jean-Philippe Lecat, Jacques Barrot, François Barré, Jean Boissonnat, et aujourd'hui Bernard Pivot, Jean Tulard, Jean Musitelli, Jean-Robert Pitte.

La Fondation soutient les projets (de collectivités locales, associations, etc.) visant à préserver un monument, un site naturel, un lieu de mémoire, un métier… dans une optique de contribution à la vitalité du tissu économique et social[2].

Elle est reconnue d'utilité publique en [2]. Elle reçoitl'Oscar du mécénat culturel de l’Admical en 2000[3] name="QuotidienArt2012">,[4]. Fin 2016, en 37 ans donc, la Fondation a soutenu 1300 projets pour un montant de 38,5 millions d’euros de subventions, dans toutes les régions de France. Le Crédit agricole a été la première entreprise à créer une fondation consacrée au patrimoine en France[4]. L'ambition affichée est de faire évoluer la notion de patrimoine en affirmant que :

  • le patrimoine n'est pas une charge, mais une chance pour l’économie locale[2] ;
  • le patrimoine porte aussi sur les arts plastiques, la musique, les métiers, traditions, objets, pas seulement sur les monuments[2].

Cette Fondation intervient exclusivement à partir d'initiatives locales visant à faire vivre le patrimoine et à apporter un supplément d’activité économique et culturelle aux habitants (via notamment le tourisme). Elle ne reçoit donc aucun projet en direct : toute demande de subvention doit être adressée à la Caisse locale ou à la Caisse régionale de Crédit agricole concernée, et est examinée par un jury local[2].

Activités[modifier | modifier le code]

L'activité de la Fondation recouvre six domaines d’action :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

- Pays de France, à la découverte du patrimoine régional - Christian Decombe et Marie-Martine Demet, photos Daniel Chenot (2001).

- 30 ans, 1000 projets, des trésors d'enthousiasme, numéro hors-série du magazine Détours en France - Noëlle Dautzenberg, Fanny Duval ().

- Le Patrimoine a de l'avenir, numéro hors-série du magazine Détours en France - Noëlle Dautzenberg, Valentine Boullet, Manon Paya ().

Note[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]