Fondation Toms Pauli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fondation Toms Pauli
La Fontaine à vin Tapestry.jpg
La Fontaine à vin, de la collection Toms
Informations générales
Ouverture
2000
Site web
Collections
Collections
collection Toms (XVIe siècle et XVIIIe siècle)
collection d'art textile du XXe siècle
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Commune
Adresse
rue Caroline, 2
1003 Lausanne
Coordonnées
Localisation sur la carte de Lausanne
voir sur la carte de Lausanne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du canton de Vaud
voir sur la carte du canton de Vaud
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

La Fondation Toms Pauli est un musée de Suisse situé dans la ville vaudoise de Lausanne et ayant pour mission de conserver, d'étudier et de mettre en valeur les collections d'art textile ancien et moderne, propriétés du canton.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Fondation Toms Pauli a été créée sur décision du Conseil d'État en 2000 pour conserver et mettre en valeur les tapisseries anciennes d'Alice Mary Toms, léguées au canton en 1993 et les œuvres d'art textile contemporain de l'association Pierre Pauli[1].

Sans lieu d'exposition permanent, la fondation organise régulièrement des expositions pour présenter ses collections, dont par exemple au Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne en 2004[2]. Elle rejoindra, en 2016, le site du nouveau Pôle muséal lausannois situé près de la gare CFF[3].

La fondation est inscrite comme bien culturel suisse d'importance nationale[4].

Collections[modifier | modifier le code]

La collection Toms se compose de tapisseries et de broderies allant du XVIe siècle au XIXe siècle et venant des Flandres, de France, d'Italie et d'Angleterre. Ces pièces avaient été regroupées par le promoteur anglais Reginald Toms qui s'était établi au château de Coinsins en 1958 et ont été légués au canton, en même temps que le château, par sa veuve[5]. Un catalogue décrivant ces pièces a été édité par la Fondation en 2010[6].

La seconde collection, composée d'œuvres textiles contemporaines, vient à l'origine de l'association Pierre Pauli, nommée en l'honneur du conservateur du Musée des arts décoratifs de Lausanne, initiateur des Biennales internationales de la tapisserie organisées entre 1962 et 1995 à Lausanne[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Delmarcel, Nicole de Reyniès, Wendy Hefford, La collection Toms: Tapisseries du XVIe au XIXe siècle, Fondation Toms Pauli, (ISBN 9783721207316)
  • Giselle Eberhard Cotton, «Fondation Toms Pauli», dans «Collections cantonales- Héritage en devenir», (Collections cantonales vaudoises) PatrimoineS n° 3, 2018, pp. 48-57.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Collection de la Fondation Toms Pauli », sur artistelicier.free.fr (consulté le 5 août 2012)
  2. « La Fondation Toms Pauli au Musée cantonal des Beaux-Arts à Lausanne », sur rts.ch (consulté le 5 août 2012)
  3. Florence Millioud Henrique, « Alice Pauli offre 22 tapisseries au Pôle muséal », 24 Heures,‎ (lire en ligne)
  4. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud
  5. « La collection Toms », sur toms-pauli.ch (consulté le 5 août 2012)
  6. « Les collections de la Fondation Toms Pauli », sur musees.vd.ch (consulté le 5 août 2012)
  7. « La collection d’art textile du XXe siècle », sur toms-pauli.ch (consulté le 5 août 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :