Fondation Pierre Elliott Trudeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fondation Pierre Elliott Trudeau
Pierre Elliott Trudeau Foundation
Image illustrative de l'article Fondation Pierre Elliott Trudeau

Création 2001
Type Organisme de bienfaisance d'envergure nationale, indépendant et sans affiliation politique.
Siège 1980, rue Sherbrooke Ouest
Bureau 600
Montréal (Québec)
Canada H3H 1E8
Langue Français et anglais
Président M. Morris Rosenberg
Site web FondationTrudeau.ca

La Fondation Pierre Elliott Trudeau est un organisme de bienfaisance canadien, indépendant et sans affiliation politique créé en 2001 par la famille, les amis et les collègues de l’ancien Premier ministre Pierre Elliott Trudeau pour lui rendre hommage[1]. La Fondation est basée sur la rue Sherbrooke à Montréal.

Par le biais de bourses, de prix, d’activités de mentorat et d’événements d’interaction publique, la Fondation appuie des esprits libres qui apportent une contribution remarquable aux enjeux sociaux de premier ordre. À ce jour, la Fondation a remis des centaines de prix d’importance à des chercheurs de pointe et à des personnes accomplies, au Canada et à l’étranger.

Direction[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, en 2001, trois présidents se sont succédé à la tête de la Fondation Pierre Elliott Trudeau. Le premier président et chef de la direction fut M. Stephen J. Toope, qui entra en fonction au début d’août 2002. Puis, M. Frederick H. Lowy fut président intérimaire de juin à octobre 2006, alors que M. Toope quittait ses fonctions pour devenir recteur de l’Université de la Colombie-Britannique. M. Pierre-Gerlier Forest, ancien scientifique en chef à Santé Canada, a été président de la Fondation de novembre 2006 à septembre 2013. M. Tim Brodhead est le nouveau président et chef de la direction par intérim depuis le 17 septembre 2013.

Financement[modifier | modifier le code]

En 2002, le gouvernement du Canada accordait à la Fondation Pierre Elliott Trudeau un fonds de dotation de 125 millions de dollars (CAD) afin de créer un programme de calibre international pour la recherche avancée en sciences humaines et sociales[2]. L’Entente de financement pour le Fonds de recherche avancée en sciences humaines, signée en mars 2002 entre le gouvernement du Canada et la Fondation, énonce les obligations pour la gestion de ces fonds publics en termes de stratégies d’investissement, de gouvernance et de prestation des programmes. La Fondation est également à la recherche de financement privé pour certains projets ciblés.

Mission[modifier | modifier le code]

La Fondation Pierre Elliott Trudeau a pour objet de promouvoir la recherche d’envergure effectuée dans le domaine des sciences humaines et sociales. Elle préconise également un dialogue fructueux entre les universitaires et les décideurs des milieux des arts et des affaires, de l’administration publique, des professions libérales ainsi que du secteur bénévole et communautaire. De plus, la Fondation :

  • encourage les nouveaux talents en accordant des bourses d’études Trudeau aux candidats au doctorat les plus doués au Canada et à l’étranger
  • confie aux lauréats et aux mentors Trudeau réputés pour leur érudition et leur sagesse la mission de constituer une communauté intellectuelle qui appuie le travail des boursiers
  • crée et maintient un réseau international de lauréats, de boursiers et de mentors Trudeau

Thèmes[modifier | modifier le code]

Droits de la personne et dignité humaine[modifier | modifier le code]

La reconnaissance des droits civils, politiques, économiques et sociaux vise à assurer et à promouvoir la dignité humaine sous toutes ses formes. Hommes et femmes doivent être en mesure de vivre dans un contexte social où se reflètent leurs valeurs et leurs aspirations communes, et ce, en dépit des différences.

Citoyenneté responsable[modifier | modifier le code]

Alors qu’à l’échelle internationale s’exercent de fortes pressions en faveur de l’intégration, les divisions culturelles, ethniques et religieuses s’accroissent, compromettant ainsi la cohésion sociale. Les droits et les devoirs liés à la citoyenneté ne sont pas répartis équitablement et ont des répercussions aux niveaux local, national et international. Les traditionnelles distinctions entre sphère publique et sphère privée tendent aussi à s’estomper avec la mondialisation des marchés. La défense de la démocratie passe par la reconnaissance de ce nouveau contexte pluraliste, dans une perspective où la tolérance s’allie au sens des responsabilités sociales.

Le Canada dans le monde[modifier | modifier le code]

Le Canada a toujours pris une part active aux affaires internationales, à tel point que son identité en a été fortement marquée. Sensibles à tout ce qui se passe dans les domaines de l’immigration, des déplacements ou des communications mondiales, les Canadiens sont bien au fait de la complexité des réalités internationales, qu’il s’agisse de commerce, de culture ou de sécurité. Les notions de risque, d’obligation sociale et d’engagement évoluent rapidement, d’où la nécessité de redéfinir la politique étrangère et le rôle du Canada dans des domaines aussi importants que la protection de l’environnement et la coopération internationale.

Les populations et leur environnement naturel[modifier | modifier le code]

Les problèmes environnementaux ont de multiples répercussions et suscitent des craintes partout dans le monde. L’accès à la nourriture, à l’eau, à l’air pur et aux ressources naturelles engendre des conflits. À l’instar d’autres pays, le Canada doit reconnaître la dégradation du milieu naturel et la menace qu’elle fait peser sur la santé et la sécurité de ses habitants. De nouvelles mesures de protection de l’environnement, tout comme l’adaptation des comportements humains, peuvent réduire les risques de confrontation entre les pays et les groupes sociaux. Le concept de justice environnementale entraînera des changements d’ordre économique, politique et social.

Programmes[modifier | modifier le code]

Bourses Trudeau[modifier | modifier le code]

Chaque année, la Fondation Trudeau attribue jusqu’à quinze bourses d’études à des candidats au doctorat qui poursuivent des recherches sur de grandes questions actuelles touchant un ou plusieurs des thèmes de la Fondation. Les boursiers Trudeau s’engagent activement dans leurs domaines respectifs; ils sont promis à une grande renommée tant sur la scène nationale qu’internationale. Les boursiers Trudeau sont invités à travailler avec les mentors et les lauréats Trudeau. L’interaction avec la communauté Trudeau, les milieux non universitaires et le grand public est un aspect fondamental de ce programme de bourses.

Le programme des bourses Trudeau occupe une place de choix parmi les bourses d’excellence canadiennes qui s’adressent aux étudiants intéressés par les grandes questions sociales et de politiques publiques.

  • Valeur annuelle : 60 000 $ CAD par an par boursier (y compris une indemnité de 20 000 $ CAD pour les déplacements, la recherche et l’engagement public)
  • Valeur globale : 240 000 $ CAD sur une période pouvant atteindre quatre ans (trois ans et possibilité d'un renouvellement d'un an)
  • Nombre de bourses octroyées entre 2003 et 2014: 170
  • Le concours annuel s’ouvre en septembre pour clore en décembre
  • Les étudiants canadiens et étrangers posent leur candidature par l’entremise de leur université
  • Les universités présentent à la Fondation leurs 6 ou 8 meilleurs dossiers
  • La présélection et les entrevues sont effectuées par un comité d’examen externe
  • Les noms des nouveaux boursiers sont divulgués en mai


Boursiers 2014 Boursiers 2013 Boursiers 2012
Wendell Adjetey, Yale University Gerald Bareebe, Université de Toronto Nathan Andrews, Université de l'Alberta
Erika Bockstael, Université de Manitoba Sylvie Bodineau, Université Laval Sara Angel, Université de Toronto
Geoffrey Cameron, Université de Toronto Chiara Camponeschi, Université de Guelph Gabrielle Bardall, Université de Montréal
Melanie Doucet, Université McGill et Université de Montréal Anna-Louise Crago, Université de Toronto Megan Daniels, Stanford University
Ali Hamandi, Harvard University Kyle Kirkup, Université de Toronto Kerri Froc, Université Queen's
Joanna Langille, Université de Toronto Ryan Liss, Yale University Matthew Gordner, Université de Toronto
Nathan Lemphers, Université de Toronto Logan Mardhani-Bayne, Yale University Steven Hoffman, Harvard University
Andrea Marston, University of California - Berkeley Jean Frédéric Ménard, University College London Lisa Kerr, New York University
Aaron Mills, Université de Victoria David Morgan, Université Dalhousie Florence Larocque, Columbia University
Jake Pyne, Université McMaster Sophia Murphy, Université de la Colombie-Britannique Nehraz Mahmud, Memorial University
Ayden Scheim, Université Western Sara Pavan, Université Queen’s Michael Pal, Université de Toronto
Tammara Soma, Université de Toronto Robyn Sneath, University of Oxford Carla Suarez, Université Dalhousie
Claudia Stoicescu, University of Oxford Leah Trueblood, University of Oxford Kerrie Thornhill, Oxford University
Rebecca Sutton, London School of Economics & Political Science Emily White, New York University Daniel Werb, Université de la Colombie-Britannique
Katrin Wittig, Université de Montréal
Boursiers 2011 Boursiers 2010 Boursiers 2009
Hassan El Menyawi, Université de New York Adolfo Agundez Rodriguez, Université de Sherbrooke Martine August, Université de Toronto
Alana Gerecke, Université Simon Fraser Karina Benessaiah, Université d'État d'Arizona Jonas-Sébastien Beaudry, Université d'Oxford
Claris Harbon, Université McGill Nathan Bennett, Université de Victoria Magaly Brodeur, Université de Montréal
Sébastien Jodoin, Université Yale François Bourque, King's College London Kathryn Chan, Université d'Oxford
Brent Loken, Université Simon Fraser Amanda Clarke, Université d'Oxford Isabelle Chouinard, Université de Montréal
Alexandra Lysova, Université de Toronto Libe Garcia Zarranz, Université de l'Alberta Simon Collard-Wexler, Université Columbia
Johnny Mack, Université de Victoria Lisa Kelly, Université Harvard Christopher Cox, Université de l'Alberta
Mélanie Millette, Université du Québec à Montréal Michelle Lawrence, Université Simon Fraser Tamil Kendall, Université de la Colombie-Britannique
Danielle Peers, Université de l'Alberta Scott Naysmith, London School of Economics and Political Science Jean-Michel Landry, Université de la Californie, Berkeley
Graham Reynolds, Université d'Oxford Leila Qashu, Université Memorial de Terre-Neuve Laura Madokoro, Université de la Colombie-Britannique
Lara Rosenoff, Université de la Colombie-Britannique Rosalind Raddatz, Université d'Ottawa Lindsey Richardson, Université d'Oxford
Marina Sharpe, Université d'Oxford Émilie Raymond, Université McGill Mark Lawrence Santiago, Université de la Colombie-Britannique
Zoe Todd, Université d'Aberdeen Simon Thibault, Université Laval et Sorbonne Nouvelle (Paris 3) Jeremy Schmidt, Université de Western Ontario
Laure Waridel, IHEID et Université du Québec à Montréal Joël Thibert, Université Princeton Lisa Szabo-Jones, Université de l'Alberta
Erin Tolley, Université Queen's David Theodore, Université Harvard
Boursiers 2008 Boursiers 2007 Boursiers 2006
Maria Banda, Université d'Oxford Alexander Aylett, Université de la Colombie-Britannique Michael Ananny, Université Stanford
Jonathan Beauchamp, Université Harvard Sherri Brown, Université McMaster Catherine Bélair, Université Laval
Andrée Boisselle, Université de Victoria Elaine Craig, Université Dalhousie Christina Brabant, Université de Sherbrooke
Julia Christensen, Université McGill Lucas Crawford, Université de l'Alberta May Chazan, Université Carleton
Lisa Freeman, Université de Toronto Jessica Dempsey, Université de la Colombie-Britannique Rajdeep Gill, Université de la Colombie-Britannique
Xavier Gravend-Tirole, Université de Montréal et de Lausanne Sarah Kamal, London School of Economics and Political Science Lisa Helps, Université de Toronto
Shauna Labman, Université de la Colombie-Britannique Kristi Kenyon, Université de la Colombie-Britannique Kate Hennessy, Université de la Colombie-Britannique
Mark Mattner, Université McGill Joshua Lambier, Université de Western Ontario Dawnis Kennedy, Université de Toronto
Daina Mazutis, Université de Western Ontario Jennifer Langlais, Université Harvard Alexis Lapointe, Université de Montréal et de Paris X
Alberto Vergara Paniagua, Université de Montréal Myles Leslie, Université de Toronto Jason Luckerhoff, Université du Québec à Trois-Rivières
Nicholas Rivers, Université Simon Fraser Leah Levac, Université du Nouveau-Brunswick Prateep Nayak, Université du Manitoba
Irvin Studin, Université York Jason Morris-Jung, Université de la Californie, Berkeley Taylor Owen, Université d'Oxford
William Tayeebwa, Université Concordia Emily Paddon, Université d'Oxford Meredith Schwartz, Université Dalhousie
Christopher Tenove, Université de la Colombie-Britannique Geneviève Pagé, Université de Montréal Samuel Spiegel, Université de Cambridge
Lilia Yumagulova, Université de la Colombie-Britannique Kate Parizeau, Université de la Colombie-Britannique Pierre-Hugues Verdier, Université Harvard
Boursiers 2005 Boursiers 2004 Boursiers 2003
David R. Boyd, Université de la Colombie-Britannique Jillian Boyd, Université de Toronto Caroline Allard, Université de Montréal
Marie-Joie Brady, Université d'Ottawa Ken Caine, Université de l'Alberta Anna-Liisa Aunio, Université McGill
Caroline Caron, Université Concordia Collen M. Davison, Université de Calgary Jay Batongbacal, Université Dalhousie
Kevin Chan, Université Harvard Nora Doerr-MacEwan, Université de Waterloo Pascale Fournier, Université Harvard
Astrid Christoffersen-Deb, Université d'Oxford Margarida Garcia, Université du Québec à Montréal Julie Gagné, Université Laval et EHESS
Lilith Finkler, Université Dalhousie Robert Huish, Université Simon Fraser Ginger Gibson, Université de la Colombie-Britannique
Christian Girard, Université de Montréal Alenia Kysela, Université McMaster D. Memee Lavell-Harvard, Université de Western Ontario
Fiona Kelly, Université de la Colombie-Britannique Patti-Ann Laboucane-Benson, Université de l'Alberta Robert Leckey, Université de Toronto
Amy Z. Mundorff, Université Simon Fraser David Mendelsohn, Université McGill James Milner, Université d'Oxford
Vincent Pouliot, Université de Toronto Alain-Désiré Nimubona, HEC Montréal Robert Lee Nichols, Université de Toronto
Aliette Frank Sheinin, Université de la Colombie-Britannique Rebecca Polock, Université Trent Anna Stanley, Université de Guelph
Emma J. Stewart, Université de Calgary Karen Rideout, Université de la Colombie-Britannique Sophie Thériault, Université Laval
Sonali Thakkar, Université Columbia Louis-Joseph Saucier, Université du Québec à Montréal et Paris I Panthéon-Sorbonne
Grégoire Webber, Université d'Oxford

Prix Trudeau[modifier | modifier le code]

Chaque année, jusqu’à cinq lauréats sont nommés en reconnaissance de leurs accomplissements exceptionnels, de leur démarche novatrice envers les enjeux de politiques publiques et de leur engagement sur la scène publique. La Fondation offre aux lauréats un soutien qui leur permet d’apporter une contribution spéciale dans leurs domaines d’action grâce à la recherche de pointe ou au travail de création.

L’objectif du programme des prix Trudeau comporte trois volets. Premièrement, reconnaître des personnes exceptionnelles qui ont recours aux données probantes et à leur créativité pour informer le discours public et les politiques publiques. Deuxièmement, stimuler une recherche multidisciplinaire de pointe et la diffusion des connaissances au sein des sciences humaines et sociales. Troisièmement, faire des lauréats Trudeau des participants de marque dans le milieu universitaire, tout en stimulant et en motivant la prochaine génération d’étudiants.

  • Valeur du prix : 225 000 $ CAD sur une période de trois ans
  • Nombre de prix Trudeau octroyés entre 2003 et 2014: 46
  • L’appel de nominations s’ouvre en septembre pour clore en novembre
  • Les noms des candidats sont proposés par plus de 300 éminents nominateurs
  • Un comité externe de pairs examine les dossiers des candidats proposés


Lauréats 2014 Lauréats 2013 Lauréats 2012
Myriam Denov, Université McGill Timothy Caulfield, Université de l'Alberta Maria Campbell, Université d’Ottawa (en résidence)
Evan Fraser, Université de la Colombie-Britannique Jennifer Clapp, Université de Waterloo Catherine Dauvergne, Université de la Colombie-Britannique
Jason Edward Lewis, Université Concordia Jean Leclair, Université de Montréal Joseph Heath, Université de Toronto
Kent Roach, Université de Toronto Janine Marchessault, Université York
Lauréats 2011 Lauréats 2010 Lauréats 2009
Macartan Humphreys, Université de la Colombie-Britannique (résidence) Janine Brodie, Université de l'Alberta Isabella C. Bakker, Université York
John McGarry, Université Queen's Sujit Choudhry, Université de Toronto Clare Bradford, Université Deakin, Melbourne
Haideh Moghissi, Université York Alain-G. Gagnon, Université du Québec à Montréal Beverley Diamond, Université Mémorial de Terreneuve
Ronald Rudin, Université Concordia Steven Loft, en résidence à l'Université Ryerson Simon Harel, Université du Québec à Montréal
Jeremy Webber, Université de Victoria
Lauréats 2008 Lauréats 2007 Lauréats 2006
François Crépeau, Université McGill William D. Coleman, Université de Waterloo Constance Backhouse, Université d'Ottawa
Kathleen Mahoney, Université de Calgary Eric Helleiner, Université de Waterloo John Borrows, Université de Victoria
John B. Robinson, Université de la Colombie-Britannique Shana Poplack, Université d'Ottawa Jocelyn Létourneau, Université Laval
Rosemary Sullivan, Université de Toronto William E. Rees, Université de la Colombie-Britannique Barbara Neis, Université Memorial de Terre-Neuve
Guy Vanderhaeghe, Collège St-Thomas-More, Université de la Saskatchewan Joseph Yvon Thériault, Université du Québec à Montréal Jennifer Welsh, Université d'Oxford
Lauréats 2005 Lauréats 2004 Lauréats 2003
George Elliott Clarke, Université de Toronto Ann Dale, Université Royal Roads Danielle Juteau, Université de Montréal
Jane Jenson, Université de Montréal Roderick A. Macdonald, Université McGill David Ley, Université de la Colombie-Britannique
Will Kymlicka, Université Queen's Rohinton Mistry, écrivain Janice Gross Stein, Université de Toronto
Margaret Lock, Université McGill Donald Savoie, Université de Moncton James Hamilton Tully, Université de Victoria
Philippe Poullaouec-Gonidec, Université de Montréal Daniel Weinstock, Université de Montréal

Mentorat Trudeau[modifier | modifier le code]

Chaque année, la Fondation nomme jusqu’à douze mentors Trudeau. Le programme de mentorat vise à nouer des liens intellectuels et personnels entre les jeunes doctorants qui ont reçu la bourse Trudeau et des personnalités canadiennes de grand renom, fortes d’une expérience concrète des réalités sociales et politiques.

Les mentors sont issus d’un éventail de milieux professionnels, notamment des arts, du journalisme, des affaires, de la fonction publique, des professions libérales, de la recherche et des groupes de défense des causes sociales. Leurs réalisations dans leurs domaines d’activité leur confèrent en général une réputation d’envergure nationale et internationale. Ils sont en mesure d’ouvrir aux boursiers les portes de leurs réseaux.

Les candidatures au programme de mentorat Trudeau sont examinées par un comité d’évaluation des dossiers formé principalement de décideurs et d’entrepreneurs sociaux, mais aussi de chefs de file des médias, du monde des affaires et du milieu de la politique.

  • Valeur générale : 35 000 $ CAD sur une période de deux ans, comprenant une indemnité de 15 000 $ CAD pour les déplacements et l’engagement public
  • Nombre de mentors nommés entre 2004 et 2015: 105
  • L’appel pour les nominations commence en juillet et se termine en septembre
  • Les noms des candidats sont proposés par plus de 300 éminents nominateurs
  • Un comité externe de pairs examine les dossiers des candidats proposés
  • Les noms des nouveaux mentors sont divulgués en janvier[3].
Mentors 2014 Mentors 2013 Mentors 2012 Mentors 2011 Mentors 2010 Mentors 2009
Denise Bombardier Françoise Bertrand Elizabeth Beale George R.M. Anderson Guy Berthiaume James Bartleman
Louise Charron Susan Cartwright Cindy Blackstock Margaret Bloodworth Edward Broadbent Chuck Blyth
Pierre Marc Johnson Len Edwards Philippe Couillard Jacques Bougie Donald W. Campbell Carolyn McAskie
Avrim Lazar Michael Fortier Len Crispino Joseph Caron Maria Campbell Renée Dupuis
Clarence Louie Evaleen Jaager-Roy Paul Kariya Rita Deverell Roberta Jamieson Ivan Fellegi
Marie-Lucie Morin Wade MacLauchlan Frances Lankin Jim Judd Chantal Hébert Alanis Obomsawin
David Schindler Sandy Martin Daniel Lessard Maureen McTeer Pierre Pettigrew Peter Harder
Mary Simon Jessica McDonald Bernard Richard Samantha Nutt Edward Roberts Misel Joe
Glenda Yeates Madeleine Redfern John Sims Mary Ellen Turpel-Lafond Guy Saint-Pierre Anne McLellan
Rosemary Thompson Chuck Strahl Robert Wright Jodi White Nola-Kate Seymoar
Mentors 2008 Mentors 2007 Mentors 2006 Mentors 2005 Mentors 2004
Dyane Adam Lloyd Axworthy Margaret Catley-Carlson Paul Heinbecker Louise Arbour
Robert Fowler Ken Battle Raymond Chrétien Irshad Manji Allan Blakeney
Sylvia D. Hamilton Monique Bégin Arthur Hanson Judith Maxwell Elizabeth Dowdeswell
Janice MacKinnon Elizabeth Davis Frank Iacobucci Elizabeth May Yves Fortier
Louise Mailhot Ursula Franklin Donald Johnston Morris Rosenberg Michael Harcourt
Larry Murray Huguette Labelle Gregory P. Marchildon Diom Roméo Saganash Judith Maxwell
Alex Neve Gordon Smith David Morley Jeffrey Simpson Ken Wiwa
Monica Patten Stephanie Nolen Ken Wiwa
Raymond A. Speaker Sheila Watt-Cloutier

Programme d’interaction publique[modifier | modifier le code]

Le programme d’interaction publique (PIP) de la Fondation Trudeau rassemble les trois programmes de prix et de bourses et offre aux récipiendaires l’occasion de mettre à jour leurs connaissances et de partager des informations sur des questions complexes et pressantes; c’est aussi un endroit privilégié pour des échanges de vues entre les disciplines, les générations et les cultures.

En plus des événements PIP organisés par la Fondation, tous les membres de la communauté Trudeau peuvent initier des événements PIP portant sur les grands enjeux de politiques publiques qui ont une incidence sur la vie des Canadiens et des citoyens du monde. La Fondation s’associe également à plusieurs institutions et organismes afin de faire progresser le débat dans des domaines plus vastes.

  • But des événements PIP : acquisition, transfert et échange de connaissances
  • Nombre d’événements PIP organisés entre 2003 et 2011: 91
  • Nombre de participants aux événements PIP : plus de 1000 par année

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Conseil d’administration[modifier | modifier le code]

La Fondation est régie par un conseil pancanadien indépendant composé d’administrateurs dont les mandats de deux ans sont renouvelables. Le conseil d’administration et ses divers comités – comité de vérification, comité des finances et des investissements, comité d’étude des mises en candidatures et des nominations – appuient le président de la Fondation dans ses décisions stratégiques et dans la mise en œuvre d’une gestion responsable et transparente.

Membres du conseil d'administration[modifier | modifier le code]

  • M. Roy L. Heenan, Président; associé fondateur, Heenan Blaikie LLP
  • L'honorable Michel Bastarache, Avocat, Heenan Blaikie LLP; ancien juge à la Cour suprême du Canada
  • L'honorable William G. Davis, Avocat, Torys LLP; ancien premier ministre de l'Ontario
  • M. Alexander Himelfarb, Ancien ambassadeur du Canada en Italie et en Albanie
  • Dr. Chaviva Hošek, Présidente et chef de la direction de l'Institut canadien de recherches avancées
  • M. Edward Johnson, Vice-président, avocat-conseil et secrétaire des services financiers, Power Corporation of Canada
  • L'honorable Marc Lalonde, Ancien avocat dans le domaine de l'arbitrage commercial à l'international; ancien Ministre fédéral des Finances
  • Dr. Paule Leduc, Ancienne rectrice de l'Université du Québec à Montréal
  • M. Patrick Pichette, Vice-président sénior et directeur financier, Google Inc.
  • Dr. Marc Renaud, Professeur, Université de Montréal; ancien président, Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH)
  • Dr. Sean E. Riley, Président, Université St. Francis Xavier
  • Dr. Emőke Szathmáry, Présidente et vice-chancelière, Université du Manitoba
  • M. Alexandre Trudeau, Réalisateur documentaire

Anciens membres du conseil d'administration[modifier | modifier le code]

Membres de la Fondation[modifier | modifier le code]

Les membres de la Fondation Trudeau assurent la surveillance de la Fondation en prodiguant des conseils aux administrateurs et au personnel. Ils se réunissent une fois par année à l’occasion de l’Assemblée annuelle des membres où sont nommés les vérificateurs externes ainsi que les nouveaux membres ou administrateurs, au besoin. Les candidatures sont reçues par le comité de mise en candidatures.

Membres de la Fondation[modifier | modifier le code]

  • Mme Patricia E. Bovey, Winnipeg, Manitoba
  • M. Dennis M. Browne, St John’s, Terre-Neuve et Labrador
  • L'honorable William G. Davis, Toronto, Ontario
  • Prof. John English, Kitchener, Ontario
  • Juge Eileen E. Gillese, Toronto, Ontario
  • M. Ron Graham, Toronto, Ontario
  • M. Roy L. Heenan, Montréal, Québec
  • M. Alex Himelfarb, Ottawa, Ontario
  • Mme Louise Houle, Montréal, Québec; Secrétaire
  • M. Edward Johnson, Montréal, Québec
  • L'honorable Marc Lalonde, Montréal, Québec
  • Dr. Joseph MacInnis, Toronto, Ontario
  • M. Bruce McNiven, Montréal, Québec; Trésorier
  • M. Robert W. Murdoch, Salt Spring Island, Colombie-Britannique
  • Mme Laura-Julie Perreault, Montréal, Québec
  • M. Michael P. Pitfield, Montréal, Québec
  • L'honorable Roy J. Romanow, Saskatoon, Saskatchewan
  • M. Peter Sahlas, Paris, France
  • Mme Nancy Southam, Montréal, Québec
  • M. Alexandre Trudeau, Montréal, Québec
  • M. Justin Trudeau, Montréal, Québec

Anciens membres de la Fondation[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]