Fondation Architectes de l'urgence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Architectes de l'urgence

Cadre
Forme juridique ONG
But Apporter une aide appropriée et durable à toutes les victimes de catastrophes naturelles ou humaines, sans distinction de nationalité, de sexe ou de religion.
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 2001
Fondateur Patrick Coulombel
Origine Drapeau de la France France
Identité
Siège Paris, 11e Drapeau de la France France
Président Dominique Alet
Secrétaire Dominique NOEL
Trésorier Catherine CHARLES-COUDERC
Financement Dons privés, financements privés, financements public
Slogan Bâtir des murs pour reconstruire des vies.
Site web http://www.archi-urgent.com/

La fondation Architectes de l’urgence est une organisation non gouvernementale française à but humanitaire qui a pour objet d’apporter une aide et une assistance technique aux sinistrés de catastrophes naturelles, technologiques ou humaines. Architectes de l'urgence intervient également dans des actions de développement à plus long terme dans les domaines de la reconstruction, de l'aide aux réfugiés et de la formation. La fondation a reçu une mention spéciale « Initiative » au prix AMO en 2009.

Historique[modifier | modifier le code]

Architectes de l’urgence est une organisation fondée en avril 2001 dans le sillage des inondations de la Somme et de l’Oise.

La fondation Architectes de l’urgence a pour objectifs :

  1. de soutenir et développer l'engagement humanitaire des architectes en France et dans le monde et de contribuer ainsi au rayonnement de l’architecture ;
  2. d'apporter les compétences des architectes, des ingénieurs et autres professionnels du BTP au secours des populations éprouvées par les catastrophes naturelles, technologiques ou humaines, avec une approche technique adaptée à chaque étape de la situation de crise, de l'évaluation des dommages et la mise en sécurité à la preùière assistance d'urgence.
  3. d'accompagner le retour à la vie économique locale avec une logique de développement durable en privilégiant l'utilisation de matériaux locaux, en sensibilisant les populations et en encourageant la formation des acteurs locaux, du maçon à l'architecte;
  4. d'aider à la reconstruction des habitats et des infrastructures essentielles (hopitaux, maternités, écoles, châteaux d'eau, routes, etc...) décents et durables, dans le respect des environnements locaux, luttant drastiquement contre l'utilisation massive des ressources primaires, pour conserver et promouvoir la richesse de ces patrimoines architecturaux, historiques, et culturels mondiaux.

Reconnue d'utilité publique depuis 2007, la FAU a pu mener en 18 ans, une quarantaine de programmes d'action d'assistance, d'urgence et de reconstruction dans 36 pays dont la France grâce à l'implication de plus de 1600 architectes, ingénieurs, urbanistes et administrateurs de différentes nationaltiés qui se sont mobilisés depuis sa création pour prévenir, gérer les risques et apporter une aide adaptée et durable aux populations frappées par des désastres naturels ou technologiques.

Ce sont ainsi des centaines de familles qui ont été accompagnée et aidée à reprendre en main leur avenir en leur apportant des conditions dignes et en leur redonnant espoir.

Domaines d’intervention[modifier | modifier le code]

L’organisation intervient dans les domaines suivants :

  • mission « évaluation cartographique » permettant aux architectes de comprendre rapidement le phénomène et ses conséquences sur la population, d'estimer l'ampleur des dégâts et d'identifier et de définir les moyens humains et matériels à organiser pour la mise en sécurité des populations et leur relogement rapide.
  • mission de « mise en sécurité des populations », par la mise en place de périmètres de sécurité autour des constructions ébranlées pouvant représenter un danger, par la mise en sécurité des équipements publics et des logements, et la mise en place de mesures conservatoires ou d'évacuation en cas de danger pour les habitants.
  • intervention dans les camps de réfugiés permettant d'améliorer les conditions de vie des réfugiés et déplacés.
  • « reconstruction d'urgence », par la mise au point d'une stratégie de mitigation des risques, afin de reconstruire après une catastrophe pour les personnes les plus vulnérables, tout en prenant en considération les spécificités et les sensibilités locales.
  • l’organisation de formations pour les professionnels permettant de les sensibiliser au concept de risque, de développer le rôle stratégique des professionnels dans l'approche et la mise au point de méthodes d'urbanisation et de construction compatibles avec le risque, d'assister les populations dans le concept d'auto-construction et de créer des ateliers relais et des lieux d'échange, de partage et de formation aux nouvelles technologies pour les professionnels.

Actions et interventions[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]