Fonction de Pearson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les probabilités et la statistique
Cet article est une ébauche concernant les probabilités et la statistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pearson.

Les fonctions de Pearson ont été créées pour représenter des distributions unimodales. Il en existe douze. Elles ont été inventées par Karl Pearson à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Pearson IV[modifier | modifier le code]

La densité de probabilité ƒ, pour x réel, vaut :

  • m, ν, a et λ sont des réels ;
  • m > 1/2 ;
  • k est un facteur de normalisation.

La fonction est invariante si l'on change simultanément le signe de a et de ν, on prend donc par convention

a > 0.

Si m ≤ 1/2, la fonction n'est pas normalisable.

La fonction de Pearson IV est en fait une version asymétrique de la loi de Student ; de fait, on retrouve la loi de Student avec 2m-1 degrés de liberté pour ν = 0.

Pour m = 1, la distribution de Pearson IV est une forme asymétrique de la loi de Cauchy (ou distribution de Breit-Wigner).

La fonction a un mode (sommet) unique placé en

elle présente deux points d'inflexion situés en

.

Sa moyenne vaut

pour m > 1

en posant

r = 2(m - 1).

La moyenne est infinie si ν = 0 et m ≤ 1.

Sa variance vaut

pour m > 3/2.

La variance est infinie si m ≤ 3/2.

Le facteur de normalisation vaut :

où Γ est la fonction Gamma d'Euler.

Pearson VII[modifier | modifier le code]

La VIIe fonction de Pearson est définie, pour x entier, par

M est le paramètre de forme, ou « largeur de Pearson ».

On écrit parfois une expression simplifiée :

On a

  • M < 1 : distribution dit super lorentzien ;
  • M = 1 : distribution de Cauchy : Lorentz (lorentzienne) : Breit-Wigner ;
  • M = ∞ : distribution de Gauss-Laplace (gaussienne, loi normale).

Elle est utilisée en radiocristallographie pour modéliser le profil des pics de diffraction (voir aussi Fonction de Voigt).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]