Following, le suiveur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Following.
Following, le suiveur
Titre original Following
Réalisation Christopher Nolan
Scénario Christopher Nolan
Sociétés de production Next Wave Films
Syncopy
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Thriller
Durée 69 minutes
Sortie 1998

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Following, le suiveur (Following) est un thriller britannique de 69 minutes tourné en noir et blanc par Christopher Nolan et sorti en 1998.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bill est un jeune écrivain qui, par curiosité, prend des inconnus en filature dans les rues de Londres. Ses maladresses et son manque de rigueur lorsqu'il cherche à trop s'approcher de ses sujets le conduisent à être repéré et à être lui-même suivi par Cobb, un cambrioleur psychopathe, sophistiqué et risque-tout. Cobb persuade peu à peu Bill de passer le pas entre filer et entrer par effraction dans les maisons des personnes qu'il suit.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage de ce film à petit budget s'est déroulé à Londres[2]. Il s'est étalé sur plus d'un an à raison de 15 minutes de film chaque samedi[3], la plupart des acteurs et des membres de l'équipe technique ayant par ailleurs un emploi pendant la semaine.

Accueil[modifier | modifier le code]

Following a obtenu plusieurs prix dans des festivals indépendants (Festival international du film de Toronto en 1998, Festival international du film de Thessalonique 1999…)[4]. Il génère un petit phénomène de culte, exacerbé par le second film du réalisateur, Memento (2000). Ainsi, il sera à nouveau présenté dans des festivals, notamment le AFM International Independent Film Festival en Turquie en janvier 2002 et le Palm Springs International Film Festival en janvier 2003.

Un avant-goût du style de Nolan[modifier | modifier le code]

On y retrouve plusieurs techniques chères au réalisateur Christopher Nolan, comme la narration non chronologique, qu'il utilisera dans Memento, un héros naïf sur lequel les autres protagonistes essaient de prendre avantage, ou un étonnant retournement final.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]