Folliculogénèse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
1 - Menstruation 2 - Maturation du follicule 3 - Follicule mature 4 - Ovulation 5 - Corpus luteum (Corps jaune) 6 - Détérioration du corpus luteum (corps jaune)

La folliculogénèse est le développement et l'évolution progressive du follicule. Ce follicule est étroitement lié à l'ovocyte et est composé de cellules satellites venant du stroma ovarien. Ces cellules exercent des fonctions à la fois trophiques et endocrines intervenant dans la maturation ovocytaire et l’ovulation.

La maturation du follicule ovarien au cours du cycle menstruel est stimulée par les gonadotrophines secrétées par l'antéhypophyse : la FSH (hormone folliculo-stimulante) et l'hormone lutéinisante(LH).

Notons que le nombre de follicules disponibles est fini (contrairement à la spermatogenèse mâle) ce qui explique le phénomène de ménopause.

Phase du développement folliculaire[modifier | modifier le code]

(1) FSH (2) Estrogènes (3) LH (4) Progestérones (A) Follicule mature et Corps Jaune (B) Niveau d'hormones

La folliculogénèse est un phénomène continu qui débute à la 20e semaine du développement embryonnaire, se poursuit jusqu’à la ménopause (n'est pas interrompu par l’ovulation, ni par la grossesse, ni par d’éventuelles périodes d’anovulation (absence d’ovulation).

Elle passe par 5 stades successifs, qui recouvre en fait 2 périodes de signification distincte : une période pré-antrale d'abord, dite de croissance basale et une période antrale ensuite, où le follicule devient sensible au contrôle neuro-endocrinien. Pendant ce temps l’ovocyte primaire est toujours bloqué en prophase l.

Le follicule primordial[modifier | modifier le code]

Article détaillé : follicule primordial.

Dès que la cellule reproductrice (l'ovocyte) commence sa croissance, elle s'entoure d'une couche unique de cellules (somatiques) aplaties, les cellules folliculaires, d'origine épithéliale.

Un stock de réserve de follicules primordiaux est ainsi constitué (300 000 au début de la puberté). À partir de la puberté et à chaque cycle menstruel (chez une femme jeune), 15 à 20 follicules entament une phase de croissance, mais un seul (ou deux) arrive au stade follicule tertiaire, les autres mourant par atrésie.

Le follicule primaire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : follicule primaire.
Follicule primordial primaire.jpg

Le passage de follicule primordial à follicule primaire signe le début de la croissance folliculaire. Le follicule et l'ovocyte grossissent, les cellules folliculaires deviennent cubiques et constituent une assise continue autour de l'ovocyte, ce sont les cellules de la granulosa. L'initiation de la croissance est indépendant des gonadotrophines (facteurs impliqués KL, LIF et bFGF). AMH produit par les cellules de la granulosa pendant le stade primaire et pré-antral inhibe la croissance des primordiaux.

Le follicule secondaire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : follicule secondaire.

Le follicule primaire continue à se développer. Une couche glycoprotéique se forme entre l'ovocyte et les cellules folliculaires (zone pellucide). La zone pellucide est sécrétée par l'ovocyte, elle intervient dans la reconnaissance spécifique du spermatozoïde. Le stroma du tissu conjonctif commence à former une couche autour du follicule (thèque folliculaire). Le follicule continue d'augmenter de volume et les cellules folliculaires prolifèrent pour former plusieurs couches de cellules.

Le follicule tertiaire ou antral[modifier | modifier le code]

Article détaillé : follicule tertiaire.

Les cellules folliculaires forment la granulosa. Il y a formation d'une cavité folliculaire : l'antrum. L'antrum se remplit d'un liquide riche en hormones (œstrogènes) et en AMPcyclique. La thèque subit une différenciation morphologique et fonctionnelle. On voit à ce stade une thèque interne très vascularisée et une thèque externe de nature fibro-musculaire (sa contraction permet l'éjection de l'ovule).

Le follicule de De Graaf[modifier | modifier le code]

Article détaillé : follicule de De Graaf.

La croissance de l'ovocyte cesse. L'ovocyte I devient l'ovocyte II sous l'effet de la décharge ovulante de LH, et reste ainsi bloqué en métaphase de deuxième division dans l'attente d'une éventuelle fécondation.

Réserve folliculaire[modifier | modifier le code]

La réserve folliculaire (lié avec la réserve ovarienne) diminue avec l'âge pour finir par s'épuiser. Il y a environ 7 millions de follicules dans les ovaires dès la 20ème semaine du développement embryonnaire, puis seuls 2 millions seront encore présents à la naissance, et le stock disponible à la puberté ne sera plus que d’environ 300 000 follicules.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.natisens.com/fonction-de-ovaire-la-folliculogenese/
  2. http://www.santepublique-editions.fr/objects/l-ovogenese.pdf
  3. Aide Cours de Mr HAMAMAH, université de Montpellier

Voir aussi[modifier | modifier le code]