Contes et légendes traditionnels du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Folklore japonais)
Aller à : navigation, rechercher
Le lourd panier (1892), de la série Trente-six fantômes, par Tsukioka Yoshitoshi

Le folklore japonais est fortement influencé par le Shintô et le Bouddhisme, les deux religions principales du pays. Il implique des personnages dans des situations humoristiques ou bizarres face à des êtres surnaturels variés - bodhisattva, des kami (神, dieux et esprits), yôkai (妖怪, esprits monstres tels que oni, kappa et tengu), les obake (お化け, esprits métamorphes), yûrei (幽霊, fantômes), dragons, et autres animaux dotés de pouvoirs surnaturels, comme le kitsune (狐, renard), le tanuki (狸, chien viverrin), le mujina (貉, blaireau), et le bakeneko (化け猫, chat ayant un pouvoir de transformations).

Historique[modifier | modifier le code]

Beaucoup de contes du folklore Japonais sont d'inspiration étrangère au pays. Il semble qu'ils proviennent pour la plupart des Indes (via la Chine) et de Chine même ; occasionnellement du Tibet, de Birmanie ou de Corée. Peu à peu, ils ont été adaptés à la sensibilité japonaise jusqu'à devenir d'esprit purement japonais[1],[2]. Par exemple, les contes concernant des singes ont été influencés par l'épopée sanscrite Ramayana et par Voyage en Occident, écrit classique chinois[3].
Les contes liés à la tradition bouddhiste theravâda (jataka) apparaissent également, mais modifiés, dans les contes populaires japonais[4],[5].
Les légendes d'origine véritablement japonaise sont de deux sortes: celles qui remontent au début de la religion Shintô, douze siècles avant l'introduction de Bouddhisme, et celles, plus récentes, datant du Moyen Âge Japonais. Ces dernières sont inspirées de poèmes épiques et de hauts faits d'armes célèbres ainsi que par les aventures de moines Bouddhistes ou de personnes occupant un rang élevé dans la cour Impériale. Un nombre important d'écrits consignent leurs actions dans le moindre détail.

Au milieu du XXe siècle les conteurs vont de ville en ville racontant ces contes en s'accompagnant d'illustrations appelées kamishibai.

Les contes du folklore japonais sont divisés en plusieurs catégories : mukashibanashi (昔話, contes très anciens), namidabanashi (涙話, contes tristes), obakebanashi (お化け話, contes de fantômes), ongaeshibanashi (恩返し話, contes sur les récompenses en remerciement d'une faveur), tonchibanashi (頓知話 ou 頓智話, contes spirituels, pleins d'esprit), waraibanashi (笑い話, contes humoristiques), et yokubaribanashi (欲張り話, contes de cupidité).

Le fantôme (1886) par Tsukioka Yoshitoshi

Les Contes et légendes du Japon (liste partielle)[modifier | modifier le code]

Légendes shintos[modifier | modifier le code]

Légende confucéenne[modifier | modifier le code]

Contes bouddhiques[modifier | modifier le code]

Contes et légendes du Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Contes et légendes des temps modernes[modifier | modifier le code]

« Contes de fée » du Japon[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Japanese folklore » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Kyôkai ; Miraculous Stories from the Japanese Buddhist Tradition: The Nihon Ryōiki of the Monk Kyōkai ; Routledge ; 1997 ; (ISBN 0700704493)
  2. (en) John L. Brockington ; The Sanskrit Epics ; Brill Academic Publishers ; 1998 ; (ISBN 9004026428)
  3. (en) Gönül Pultar ; On the Road to Baghdad Or Traveling Biculturalism: Theorizing a Bicultural Approach to… ; New Academia Publishing, LLC ; 2005 ; (ISBN 0976704218)
  4. (en) Sushil Mittal ; The Hindu World ; Routledge ; 2004 ; (ISBN 0415215277)
  5. (en) Tsuneko S. Sadao, Stephanie Wada ; Discovering the Arts of Japan: A Historical Overview ; Kodansha International ; 2003 ; (ISBN 477002939X)
  6. Le conte du Kaguya-hime a donné naissance à un splendide ballet moderne du même nom, sur une musique japonisante
Les fantômes, v. 1850, par Kuniyoshi Utagawa

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le cœur Japonais, Paris, Payot, 1927.
  • Japon illustré, Paris, Larousse, 1re édition en 1915.
  • Tales of Old Japan, A.B. Mitford, Wordsworth Edition Limited, 2000, ISBN 1 84022 510 6
  • Legend in Japanese Art, Henri L. Joly, Éditions Charles E. Tuttle Company (Rutland, Vermont & Tokyo, Japon) (ISBN 0-8048-0358-7)
  • Contes et légendes du Japon, F. Challaye, Collection des contes et légendes de tous les pays, Fernand Nathan 1963.