Flying

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Flying est une chanson instrumentale des Beatles qui paraît pour la première fois sur l'album de 1967 Magical Mystery Tour. C'est une des très rares chansons écrites par les quatre Beatles, John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr. Elle est issue de nombreux bœufs dans l'optique de composer la bande originale de leur film à venir, et composée de façon progressive et anarchique.

L'enregistrement est réparti sur deux séances durant le mois de septembre 1967, durant lesquelles les quatre Beatles jouent de divers instruments, ajoutent des boucles sonores et des chœurs. Le résultat forme le seul instrumental publié sur un album des Beatles. Le morceau a fait l'objet de quelques reprises.

Historique[modifier | modifier le code]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

un mellotron
John Lennon utilise un mellotron sur Flying

Après le grand succès de Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, les Beatles se retrouvent dans une situation compliquée. Leur manager, Brian Epstein, est mort à la fin du mois d'août, et les quatre musiciens sont déboussolés. Ils se recentrent donc sur leur projet de film Magical Mystery Tour. Les sessions s'embrouillent, les Beatles jouent ce qui leur passe par la tête dans de chaotiques bœufs qui durent une grande partie de la nuit. Un soir, un de ces bœufs s'étale durant sept heures, et porte en lui les germes de l'instrumental Flying. L'ingénieur du son Geoff Emerick en dresse un constat clair : « ce fut ma première séance des Beatles au cours de laquelle il ne se créa absolument rien »[1].

La première véritable séance de travail sur Flying débute le 8 septembre 1967. La séance, qui s'étend de 19 heures à deux heures du matin, est exclusivement consacrée à l'instrumental, alors nommé Aerial Tour Instrumental. Les premières prises se révèlent fort différentes du résultat final, avec notamment la présence d'un saxophone jazzy. Au bout de quelques prises, le groupe a l'idée d'enregistrer plusieurs orgues. En fin de soirée, John Lennon ajoute quelques sons de mellotron[2]. Les quatre Beatles ajoutent ensuite leur voix, comme le détaille Geoff Emerick : « C'est la voix de Ringo qui domine le passage scandé, et ce fut voulu par Paul qui désirait une texture vocale n'évoquant pas trop les Beatles. La guitare de George Harrison a elle aussi une sonorité différente parce que j'employais une boîte de direct au lieu de placer un micro devant son ampli. Il en résulta une couleur sonore moelleuse et jazzy qui collait parfaitement avec son jeu tout en nuances »[3].

Le 28 septembre, le groupe revient en studio pour de nouvelles prises complémentaires. Lennon ajoute à nouveau du mellotron, Ringo Starr des percussions, George Harrison de la guitare ; puis quelques boucles sonores sont préparées pour être rajoutées sur l'ensemble[4]. La première fin choisie pour le morceau était une conclusion en forme de jazz, qui est remplacée par une conclusion plus psychédélique et adaptée au film[5]. Concernant l'auteur de la chanson, Paul McCartney explique : « J'ai écrit la mélodie, pour le reste c'est juste un fond façon 12 mesures. C'est joué au mellotron, en mode trombone. Elle est créditée aux quatre Beatles, ce qui est une façon de créditer une non-chanson[6]. »

Parution et réception[modifier | modifier le code]

Flying est publiée fin novembre 1967 sur le double EP Magical Mystery Tour. Aux États-Unis, le même disque est édité au format album, comprenant également les chansons parues en single cette année. C'est sous cette forme qu'il est depuis vendu dans le monde. Quel que soit le format, le disque se vend rapidement à grande échelle[7]. Il s'agit du seul instrumental publié par les Beatles, bien qu'ils en aient enregistré d'autres (12-Bar Original, Cry for a Shadow)[8]. Fin décembre 1967, le public britannique découvre sur ses écrans de télévision le film Magical Mystery Tour qui connaît un échec critique. Flying y est jouée pendant une séquence montrant des nuages colorés de façon psychédélique, à l'origine tournées pour le film de Stanley Kubrick, 2001, l'Odyssée de l'espace[9].

En dépit de son caractère particulier, Flying a fait l'objet de quelques reprises[10]. En 1977, le groupe The Residents reprend l'instrumental sur son single The Beatles Play the Residents and the Residents Play the Beatles[11].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Interprètes[modifier | modifier le code]

Équipe de production[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Geoff Emerick 2009, p. 256
  2. Mark Lewisohn 1988, p. 123
  3. Geoff Emerick 2009, p. 280
  4. Mark Lewisohn 1988, p. 127
  5. (en) Alan W. Pollack, « Notes on Flying », Soundscapes. Consulté le 4 octobre 2012
  6. (en) « Magical Mystery Tour », The Beatles Ultimate Database. Consulté le 4 octobre 2012
  7. Mark Lewisohn 1988, p. 131
  8. Steve Turner 2006, p. 255
  9. Steve Turner 2006, p. 168
  10. (en) « Flying », Second Hand Songs. Consulté le 4 octobre 2012
  11. (en) « The Beatles Play the Residents and the Residents Play the Beatles », Discogs. Consulté le 4 octobre 2012

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Geoff Emerick, En studio avec les Beatles, Le mot et le reste,‎ 2009, 486 p. (ISBN 9782915378993)
  • (en) Mark Lewisohn, The Beatles Recording Sessions, New York, Harmony Books,‎ 1988, 204 p. (ISBN 0-517-57066-1)
  • (fr) Steve Turner, L'Intégrale Beatles : les secrets de toutes leurs chansons, Hors Collection,‎ 2006, 288 p. (ISBN 2-258-04079-5)